Les indicateurs hebdomadaires de BAM en 4 points clés    Le Bayern répond à Hansi Flick    Covid-19 : personnes porteuses de maladies chroniques, comment se faire vacciner    Santé : le Maroc va ouvrir ses portes aux médecins étrangers    Nucléaire iranien : Des avancées malgré la difficulté des négociations    Revalorisation : La grogne monte chez les agents de la protection civile en Algérie    Maroc : Réunion ce mardi 20 avril du Conseil de gouvernement    Arrivée à Beyrouth du 2ème lot des aides alimentaires marocaines au Liban    Saisie de 2,5 tonnes de chira, interpellation d'un individu pour trafic international de drogue    Sarah & Ismael: quand la passion guide!    Vaccination: Le FMI salue les efforts du Maroc    Colombie : au moins 14 rebelles et un militaire tués lors de combats    Le profond malaise qui demeure entre la France et l'Algérie s'exaspère    Ramadan: Une véritable aubaine pour l'activité commerciale à Souk « Tlat » d'Al Hoceima    The Legal 500 consacre plusieurs bureaux d'avocats marocains    AFC Ligue des Champions :Le but de Hamdallah contre Al Sadd    Tous les ingrédients sont là pour mener à bien le chantier de généralisation de la protection sociale (Economiste)    Dématérialisation: le BAD électronique, un progrès pour le fret aérien    AMIC : Les levées de fonds pourraient atteindre 2,9 MMDH en 2021    Industrie pharmaceutique : bientôt un institut dédié à la formation professionnelle    Humeur : Ambiance à la foi menaçante    Finale de la Coupe du Roi : Le Real félicite le Barça après son 31ème sacre    OCS-RCOZ (2-1) : Les Messfiouis maîtres chez eux !    Botola Pro D1 « Inwi » (12è journée): Classement    Casablanca: le musée "Docteur Leila Mezian Benjelloun", prêt ''dans un peu plus de deux ans''    Culture : Le Programme des éliminatoires de la 2è édition de la Ligue Nationale d'Improvisation Théâtrale Nojoum    Maroc: L'indice de production des industries manufacturières en baisse de 6,3% en 2020    Maroc/Météo : Temps stable à passagèrement nuageux ce dimanche 18 avril    Hakim Ziyech : "Encore beaucoup à faire, mais je vais dans la bonne direction"    DHJ : Le comité directeur reste confiant et prône le maintien de la stabilité !    Tunisie : Durcissement des mesures sanitaires après la flambée des contaminations    Covid-19 : Le Canada recevra 8 millions de vaccins Pfizer supplémentaires mais moins de Moderna    Arrestation de cinq manifestants à Alger lors du 113e vendredi du Hirak    Au menu du Conseil de gouvernement prévu mardi prochain    La famille royale britannique rend un ultime hommage au prince Philip, époux de la reine Elizabeth II    Un énième préparatif pour le sommet Rabat-Madrid    Botola Pro : Le Raja et la RSB assurent l'essentiel    Maroc: Secousse tellurique de 4,3 degrés dans la province de Driouch    Souad Jamaï "Le Serment du dernier messager" : Un conte du futur pour comprendre le présent    Culture : Lahcen Zinoun signe à Casablanca son autobiographie "Le rêve interdit"    Rencontre: Exploratrice, conteuse...    Ramadan: Driss Roukh critiqué à cause de Mouna Fettou et Dounia Boutazout (PHOTO)    Don Royal: Arrivée à Beyrouth du premier lot des aides alimentaires pour le Liban    Arrivée à Beyrouth du premier lot des aides alimentaires destinées aux forces armées et au peuple libanais    Affaire Omar Radi : les autorités marocaines déplorent que des ONG tentent d'influencer le cours de la justice    PDES, ONG Suisse : La généralisation de la protection sociale, une consécration de la dimension du développement humain    Indianapolis: l'auteur de la fusillade identifié    Les radios historiques de Fès et Tanger désormais en 24/24    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La Chine, l'Asean et des pays du Pacifique concluent un gigantesque pacte commercial
Publié dans Barlamane le 15 - 11 - 2020

Quinze pays d'Asie et du Pacifique ont signé dimanche un important accord commercial, à l'occasion de la clôture d'un sommet virtuel de l'Asean qui avait débuté jeudi. Promu par la Chine, ce sera l'accord commercial le plus important du monde, regroupant notamment la Chine, le Japon, la Corée du Sud et Singapour.
Ce sera l'accord commercial le plus important du monde en termes de Produit intérieur brut, selon des analystes. Quinze pays d'Asie et du Pacifique ont signé dimanche 15 novembre le Partenariat régional économique global (RCEP) à l'occasion de la clôture du sommet virtuel de l'Asean, ayant débuté jeudi. Promu par la Chine, cet accord concernera plus de 2 milliards d'habitants.
Il vise à créer une gigantesque zone de libre-échange entre les 10 états de l' l'Association des nations du sud-est asiatique (Asean) – Indonésie, Thaïlande, Singapour, Malaisie, Philippines, Vietnam, Birmanie, Cambodge, Laos et Brunei – et la Chine, le Japon, la Corée du Sud, l'Australie et la Nouvelle-Zélande.
« Je suis heureux qu'après huit années de négociations complexes, nous puissions terminer officiellement aujourd'hui les négociations du RCEP », a déclaré le Premier ministre vietnamien, Nguyen Xuan Phuc, dont le pays assure la présidence tournante de l'Asean.
« Ambitions géopolitiques de la Chine »
Ce pacte, dont l'idée remonte à 2012, est considéré comme la réponse chinoise à l'initiative américaine du Traité de libre-échange transpacifique (TPP), aujourd'hui abandonné.
Il « consolide les ambitions géopolitiques régionales plus larges de la Chine autour des ‘nouvelles routes de la soie' », analyse Alexander Capri, professeur à la Business school de l'Université nationale de Singapour. « C'est en quelque sorte un élément complémentaire » de cet instrument-phare de la stratégie d'influence de Pékin sur le monde.
« Dans les circonstances mondiales actuelles, le fait que le RCEP ait été signé après huit ans de négociations apporte un rayon de lumière et d'espoir au milieu des nuages », a déclaré le Premier ministre chinois, Li Keqiang, après la signature virtuelle.
Lutte contre la crise économique due au Covid-19
Le RCEP, dont les membres représentent 30 % du PIB mondial, sera « une étape majeure pour la libéralisation du commerce et de l'investissement » dans la région, a estimé Rajiv Biswas, économiste en chef pour l'Asie et le Pacifique du consultant IHS Markit.
La signature de cet accord intervient dans un contexte de forte crise économique en raison de l'épidémie de Covid-19 pour les dix membres de l'Asean.
Ils espèrent beaucoup de cet accord, qui devrait leur permettre de booster leurs économies en rendant leurs produits moins chers à l'exportation, et en facilitant la vie de leurs entreprises via une harmonisation des procédures.
Mais beaucoup de signataires luttent encore contre la pandémie et espèrent que le RCEP les aidera à en atténuer le coût. L'Indonésie est récemment entrée dans sa première récession depuis deux décennies, tandis que l'économie philippine s'est contractée de 11,5 % en glissement annuel au troisième trimestre 2020.
« La Covid a rappelé à la région pourquoi le commerce est important et les gouvernements sont plus désireux que jamais d'avoir une croissance économique positive », a déclaré Deborah Elms, directrice exécutive de l'Asian Trade Center, une société de conseil basée à Singapour.
L'Inde, la grande absente
L'accord comprend également la propriété intellectuelle, mais exclut tout ce qui touche à la protection des travailleurs et à l'environnement.
L'Inde devait également rejoindre ce pacte commercial sans précédent mais a décidé l'an dernier de s'en retirer, par crainte de voir des produits chinois à bas prix envahir son marché. New Delhi a toutefois la possibilité de rejoindre cet accord plus tard.
Ce pacte commercial est également largement considéré comme le moyen pour la Chine d'étendre son influence dans la région et d'en déterminer les règles, après des années de passivité de la part des États-Unis, notamment pendant la présidence de Donald Trump.
En janvier 2017, ce dernier avait retiré son pays du grand projet concurrent, le Traité de libre-échange transpacifique (TPP), promu par son prédécesseur démocrate Barack Obama.
Le président-élu Joe Biden pourrait néanmoins se montrer plus engagé dans la région, à l'image de Barack Obama, juge Alexander Capri.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.