Tennis : À l'ACSA... Inès, la confirmation, et Réda, la révélation ! M.BELAOULA    Délais de paiement: les TPE lourdement impactées    Piratage de 19 millions de comptes Facebook au Maroc    La Comader réfute les allégations sur la qualité du blé    13.850 bénéficiaires de l'Opération Ramadan 1442    Maintien de la fermeture des salles de cinéma au Maroc    Tout faire pour développer le sens artistique et culturel des élèves    "Echos de la mémoire sur les montagnes du Rif", de Fatiha Saidi    Le message du roi Mohammed VI au roi des Belges    Suivez en direct la conférence de presse de BAM sur le lancement du Service de Centralisation des Chèques Irréguliers    CERI Sciences Po veut penser autrement le Maroc    L'OCP au chevet de la riziculture ivoirienne    Antony Blinken en Afghanistan pour discuter du retrait des troupes américaines d'ici le 11 septembre    WAC-MCO: le pactole pour les joueurs oujdis en cas de victoire    LEGISLATIVES 2021: L'USFP, toujours aussi moribond    Ahmed Reda Chami: Le visage du renouveau de l'USFP    Hyundai Maroc : commercialisation amorcée pour le nouveau Tucson    Couvre-feu ramadanesque: Casablanca comme vous ne l'avez jamais vue (VIDEO)    WAC-MCO en prologue de la 12ème manche de la Botola Pro D1    USA / Affaire Daunte Wright : la policière impliquée est inculpée d'homicide involontaire    Abdellatif Hammouchi, l'oeil qui veille sur le Maroc    Des averses orageuses et de fortes rafales de vent attendues jeudi    Sahara Marocain : Une fois de plus, Paris joue l'ambiguïté    La Bourse de Casablanca débute en hausse    AMO : vers l'inclusion de 1,6 million agriculteurs et leurs familles    Neymar se dit " plus heureux qu 'avant" à Paris    OMS : Septième semaine consécutive d'augmentation des contaminations dans le monde    La vigilance au quotidien, au maroc et à l'étranger    Justice : Recomposition des commissions permanentes du CSPJ    L'Union africaine veut créer cinq pôles de fabrication de vaccins sur le continent    Maroc/Accidents de la route: 12 morts et 2.355 blessés en périmètre urbain la semaine dernière    Le Festival du rire de Casablanca du 15 au 18 avril    Khalid Chihab crée un instrument Ade musique combinant l'Oud et l'Outar    Le Street Art pour embellir la médina d'Oujda    Coupes africaines : Le tirage au sort fixé au 30 avril au Caire    Algérie : dégradation de l'état de santé de 23 détenus, en grève de la faim depuis 9 jours    Assurance maladie obligatoire: 3 conventions-cadres signées devant SM Mohammed VI (reportage)    Ligue des Champions : Le bus du Real attaqué par des hooligans !    Sahara marocain: L'ambassadeur du Maroc à Moscou s'entretient avec le vice-ministre russe des AE    MMA: troisième confrontation entre McGregor et Poirier à Las vegas    Fruit d'un partenariat avec le ministère de l'éducation nationale : 27 centres des classes prépa équipés par OCP    Dakhla : Le RNI lance Ramadaniyat Al Ahrar    Algériens bloqués à Roissy, en France : le régime d'Alger accusé de «cruauté et d'inhumanité»    Ligue des champions: Le Real disputera sa 9ème demi-finale sur les 11 dernières    Météo: encore de la pluie ce jeudi 15 avril au Maroc    Ramadan : les bus de Casablanca adaptent leurs horaires    L'ICESCO lance la 2è édition de ses programmes ramadanesques    Nos vœux    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Partenariat Maroc-UE : un bilan remarquable sous le signe de la solidarité et le renouveau
Publié dans Barlamane le 24 - 02 - 2021

Le partenariat solidaire et le renouveau caractérisent le bilan 2020 des relations Maroc-Union européenne (UE) et leurs perspectives en 2021, a souligné, mercredi à Rabat, l'ambassadrice de l'UE au Maroc, Claudia Wiedey.
S'exprimant lors d'un point presse sur le bilan 2020 et les perspectives 2021 du partenariat Maroc-UE, Claudia Wiedey a noté que "2020 a été une année remarquable où nous avons travaillé ensemble d'une façon exceptionnelle et efficace et nous sommes contents et fiers du résultat qu'on a réussi".
Le Maroc a très bien réagi dès le début de la pandémie, a-t-elle dit, ajoutant que "nous ne sommes pas encore sortis de la crise mais nous commençons 2021 avec de bonnes perspectives".
Au cœur de la crise sanitaire, l'Union s'est politiquement engagée à soutenir les efforts importants menés par l'Etat marocain depuis les premiers jours de la pandémie, a souligné la diplomate européenne.
Ainsi en 2020, avec une rapidité et une capacité de réaction exceptionnelles, l'Union européenne a effectivement débloqué les 450 millions d'euros de subventions promis, au bénéfice en particulier de secteurs vitaux, tels que la santé, la protection sociale et l'éducation, a-t-elle fait savoir.
Mme Wiedey a déclaré que "cette crise sanitaire a de nouveau démontré que le partenariat historique établi avec le Maroc, basé sur la confiance mutuelle et la solidité de ses fondations, a permis une réaction rapide inédite de l'Union européenne envers son partenaire".
"Nous abordons ensemble 2021 avec l'ambition commune d'un renouveau, dont les jalons ont été posés le 9 février dernier avec la communication de l'UE pour un nouvel agenda pour la Méditerranée", a-t-elle dit.
Cette communication, a-t-elle expliqué, sur laquelle le Maroc a été consulté avant sa publication, a proposé plusieurs orientations, dont le développement humain, la bonne gouvernance et l'état de droit, la résilience, prospérité et transition numérique, la paix et la sécurité, la migration et la mobilité, la transition écologique, ainsi qu'un plan économique et d'investissement.
Mme Wiedey a fait savoir que ce plan identifie un certain nombre de programmes-phares parmi lesquels figure en bonne place l'appui de l'Union européenne au Fonds Mohammed VI pour l'Investissement.
Le Fonds européen pour le développement durable (EFSD +) sera mobilisé, ainsi que les autres Institutions financières européennes, pour contribuer aux opérations du Fonds Mohammed VI, a fait savoir la diplomate.
Au titre de la transition écologique, l'Union européenne et le Maroc viennent de formuler ensemble un "Partenariat Vert" qui détaille leur action commune sur le climat, mais également sur l'environnement et l'économie verte.
"Aujourd'hui, on se penche sur une transition vers une économie beaucoup plus verte, durable et plus saine basée sur l'efficacité énergétique", a noté Mme Wiedey, mettant l'accent sur les opportunités qu'il faut graduellement saisir.
L'UE et le Maroc s'engagent ainsi ensemble à accompagner la relance post covid-19 avec la transition vers une société et des modes de consommation plus durables ; un renforcement de l'ambition des politiques et la mise en œuvre des stratégies climatiques ; la mise en avant des opportunités économiques d'une économie plus verte et propre ; et le renforcement de la coopération régionale.
Libérer le potentiel économique, s'adapter aux enjeux révélés par la pandémie, se saisir des opportunités afin de reconstruire en mieux en luttant contre le changement climatique, sont les ambitions que l'Union européenne partage avec le Maroc, a-t-elle relevé.
Interrogée sur la décision des Etats Unis de reconnaître la marocanité du Sahara, la diplomate a indiqué prendre bonne note de la décision du l'ancien président Donald Trump, relevant qu'il s'agit d'"une décision d'un État important qui est membre permanent du Conseil de sécurité".
Notant que la position de l'UE reste "avec la ligne des Nations Unies", Mme. Wiedey a émis le souhait que le processus politique redémarre le plus rapidement possible pour trouver "une solution politique durable et acceptable", qui sera pour le bien du Maroc, des parties impliquées et pour toute la région du Maghreb, qui demeure la moins intégrée du monde.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.