Entre le Maroc et la Palestine, une solidarité à toute épreuve    1/4 de finale de la Coupe de la CAF: Le Raja « fin prêt » pour arracher la victoire devant Orlando Pirates    FA Cup : Hakim Ziyech et Chelsea battus en finale par Leicester    Israël intensifie ses raids à Gaza, vive inquiétude internationale    Ghalta, une erreur très cher payée... Dimanche à 22h45 (Bande-annonce)    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 15 mai 2021 à 16H00    Covid-19 au Maroc : 112 nouvelles contaminations, 6 décès    Le beau message de Saad Lamjarred à Khadija Assad (VIDEO)    Le sport est un vecteur de rapprochement des peuples, affirme l'ambassadeur du Maroc en Afrique du Sud    Deux tornades frappent la Chine : le bilan passe à 12 morts    Frappe aérienne à Gaza: 10 membres d'une famille tués    Une sûreté sur tous les fronts: La DGSN fête son 65 anniversaire    Marrakech : « Kwayria », la plateforme de promotion des jeunes talents du ballon rond (Reportage)    Le roi Mohammed VI écrit au président du Paraguay    DGSN : 65 ans d'existence et d'abnégation    L'ECONOMIE, OTAGE D'UN VIRUS    Les célébrités marocaines rendent hommage à Hammadi Ammor (PHOTOS)    Soutien à la Palestine: le chanteur Ahmed Chaouki devient la risée de la Toile (PHOTOS)    Décès de Hammadi Ammor: les confessions touchantes de son fils (VIDEO)    L'Egypte ouvre sa frontière avec Gaza pour évacuer des blessés    Condamnation unanime de l'accueil par l'Espagne du chef du Polisario    Ingérence Iranienne au Sahara: Téhéran se voile la face    Maroc-Rwanda: Vers un retrait de la reconnaissance de la RASD par Kigali?    Covid-19 : L'OMS prédit un bilan plus élevé en 2021    Inde: Les exportations agricoles en hausse de 17,5% en 2020-2021    Le mouvement "Neturei Karta" appelle à présenter les criminels de l'entité sioniste devant la CPI (WAFA)    Mesures restrictives: Les Marocains sont à bout    Documentaire: Ne manquez pas "Homo Sapiens: les nouvelles origines" sur 2M, ce dimanche à 21h50    Heure GMT+1 au Maroc: n'oubliez pas de régler vos montres    Innovations financières: BAM engagé pour le développement des fintechs    L'acteur marocain Hammadi Ammor n'est plus    Coronavirus : le Royaume-Uni accélère l'administration de la deuxième dose    Une association bulgare dénonce l'accueil par l'Espagne de Brahim Ghali    E-commerce : Les nouvelles attentes des clients (étude internationale)    Federer estime que « les athlètes ont besoin d'une décision » sur la tenue des JO    VIDEO. Casablanca: le parc de la Ligue arabe comme vous ne l'avez jamais vu    Bassin hydraulique de Sebou : Un taux de remplissage des barrages de 74%    Maroc/Météo: Temps passagèrement nuageux ce samedi 15 mai    Josep Borell : L'UE suit de près la situation des droits de l'homme en Algérie    Les confidences de Munir El Haddadi sur son choix pour le Maroc    Fiorentina : Sofyan Amrabat n'est pas satisfait    Palestiniens censurés, nouvelles conditions d'utilisation de Whatsapp... dans la "Chronique Geek" de la semaine    65e anniversaire des Forces armées royales : message de fidélité et de loyalisme de la famille des FAR au Roi    Un politologue espagnol porte plainte contre Brahim Ghali    Podcast: Punk, en toute transparence    Usurpation de l'identité visuelle du parlement européen : Les eurodéputés s'attaquent aux manoeuvres du Polisario    Rabat : Goethe-Institut organise une exposition autour de la migration du 17 mai au 04 juin    La SNRT a affiché une tendance haussière pendant le Ramadan    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Policy Center for the New South publie son rapport annuel
Publié dans Barlamane le 14 - 04 - 2021

Le Policy Center for the New South (PCNS) vient de publier son rapport d'activité au titre de l'année 2020, qui retrace "une année marquée par la pandémie et la digitalisation".
Publié en trois langues (français, anglais et arabe), ce rapport met l'accent sur cette année exceptionnelle qui a mené le think tank à se repenser, en commençant par ses programmes de recherches pour être à mieux d'analyser l'impact et l'issue de la pandémie sur l'économie nationale, régionale et mondiale, ainsi que sur les relations internationales, indique le PCNS dans un communiqué.
Marquée par la pandémie de la Covid-19, l'année 2020 a été celle d'une intense activité pour le PCNS. Le Think tank marocain s'est très vite adapté à la nouvelle donne, en orientant ses programmes de recherche vers les différentes dimensions de la crise sanitaire, un enjeu global inédit.
Fidèle à sa vocation, résumée par sa devise "Think, Stimulate, Bridge", le Policy Center "en tant qu'émanation de la société marocaine, profondément pénétré de son identité africaine et sensible aux attentes du Sud, se devait d'accompagner cette épreuve, de s'y acclimater et de s'investir en tant qu'acteur du débat pour comprendre, analyser les faits et imaginer les options qui s'offrent en matière de politiques publiques", affirme le président exécutif du PCNS, Karim El Aynaoui, cité par le communiqué.
Un intérêt prioritaire a donc été accordé à la pandémie, tout en continuant d'enrichir la réflexion sur l'économie et les relations internationales, essentiels pour le développement du Maroc et de l'Afrique.
Les thèmes abordés vont des retombées économiques et sociales de la Covid-19 aux mutations du monde du travail, à la sécurité au Sahel et dans la Corne de l'Afrique, en passant par la sécurité alimentaire et la réforme de la gouvernance mondiale. "Quelles sont les principales conclusions à en tirer ? La pandémie a été un game-changer absolu en 2020", relève le communiqué.
De la paralysie de l'économie mondiale, des chocs sanitaire et pétrolier sans précédent à l'instabilité géopolitique exacerbée, elle aura tout bouleversé. Pour espérer une reprise, le déploiement des politiques de soutien sera un élément clé. Sur le plan international, le Coronavirus a engendré incertitudes et replis nationaux, sur fond de recul notable du multilatéralisme.
Fort de 68 collaborateurs, 44 chercheurs associés, du Nord comme du Sud, en plus d'une équipe de 30 chercheurs permanents à Rabat et d'une communauté de 350 jeunes professionnels issus de tout l'espace Atlantique (les lauréats du programme "Atlantic Dialogues Emerging Leaders") et actifs aux côtés du Think tank tout au long de l'année, le Policy Center ne cesse de s'agrandir et d'étendre son offre et sa notoriété.
Cité plus de 1 200 fois par la presse (nationale, régionale et internationale) en 2020, le Policy Center a été à l'origine de 209 publications de recherche, dont 17 Rapports et 187 Opinions, sous forme de notes de Blog.
Il a participé à plus de 20 événements internationaux, de Rio à Riyad, en passant par Abuja et Bamako, dont plusieurs en partenariat, ainsi que 35 rendez-vous nationaux à travers le Maroc.
Le Policy Center a, par ailleurs, organisé 74 webinaires et digitalisé ses deux principales conférences internationales de haut niveau, les Atlantic Dialogues et African Peace and Security Conference (APSACO). Devenus les "AD Talks" et "Apsaco Talks", ces rendez-vous annuels ont été consacrés en 2020 à la crise de la Covid-19.
Le rendez-vous semestriel des Dialogues stratégiques, organisé en partenariat avec le Centre HEC de géopolitique à Paris, s'est, lui aussi, poursuivi de manière virtuelle. Le passage à la diffusion des conférences en ligne a considérablement élargi l'audience du Policy Center.
Les supports audiovisuels ont ainsi généré plus de 275 000 vues en ligne (+175 % par rapport à 2019), tandis que le site web du Policy Center a attiré 530 000 visiteurs uniques originaires de 175 pays en 2020, soit +160 % par rapport à 2019.
En outre, le Policy Center for the New South a lancé en 2020 les "Mardis du PCNS", émission audiovisuelle hebdomadaire dédiée à des questions d'actualité.
Les partenariats, au nombre de 47, se sont encore élargis, avec l'alliance nouée entre le Policy Center, J-PAL et Evidence for Policy Design (EPoD) au sein de la Harvard Kennedy School, associés à l'Agence Millennium Challenge Account (MCA) Morocco pour lancer le Laboratoire de l'emploi au Maroc, indique le communiqué, notant que cette initiative est destinée à renforcer les capacités marocaines en matière d'évaluation et d'utilisation des données scientifiques pour accompagner les politiques publiques en matière d'emploi.
"Centre d'excellence ouvert sur le monde et référence africaine reconnue, le Policy Center œuvre sans relâche pour le partage des connaissances et l'échange de réflexions", affirme le PCNS.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.