Tourisme : Adel El Fakir lance une offensive de charme au Moyen-Orient    Abdelfattah El Belamachi: "Le Maroc donne à l'Espagne, à l'Allemagne et à l'UE plus qu'il n'en reçoit"    ONMT : 3 partenariats conclus à Dubaï    Cafés et restaurants: baisse de 87% des revenus durant le mois de Ramadan    RAM: Abdelhamid Addou élu au Conseil des Gouverneurs de l'IATA    Evénements de Cheikh Jarrah: Le silence complice de la communauté internationale    65ème anniversaire de la DGSN : Fière chandelle aux agents de la Sûreté nationale dans ce contexte de la Covid    Cette souffrance silencieuse et invisible de notre jeunesse    Abdou Diop: « Le marché de l'audit évolue pour répondre aux besoins et attentes des clients »    Echange de données bancaires : La loi bloquée au Parlement ?    Un Technopark à Fès pour consolider l'attractivité économique de la région    Algérie : garde à vue prolongée pour une journaliste, arrêtée lors de la manifestation du vendredi    Nouvelles frappes aériennes d'Israël contre Gaza, électricité coupée    Liga : Dimanche prochain, aura lieu la bataille de Madrid pour le titre !    Défaite de Chelsea en finale de la FA Cup : Pour Tuchel, Ziyech responsable !    Zidane, entraineur du Real de Madrid, en colère : « Je ne dirai jamais cela à mes joueurs ! »    Hakima Yahya, directrice du LNPS : l'institut a étoffé ses dispositifs, ses mécanismes ainsi que ses plates-formes    Centre national de l'arganier : Les travaux seront lancés cette année    Nomination : Un nouveau PDG à Philip Morris International    Covid-19 : l'Algérie annonce une réouverture partielle de ses frontières malgré le contexte sanitaire difficile    Tourisme : les opérateurs broient toujours du noir    Reprise des visas Schengen pour l'Espagne, nouvelles conditions imposées    Rabat: Le Café des Oudayas rouvre ses portes    Fin du rêve européen pour Selim Amallah et Mehdi Carcela    Déficit budgétaire de 22,5 MMDH à fin avril    Solidarité avec la Palestine : Arrivée des lots d'aide marocaine    Edito : Piqures de rappel    Tanger: interpellation de deux individus pour possession et trafic de drogues et de psychotropes    Espagne: Le Salon international du tourisme de Madrid, du 19 au 23 mai en présentiel    Gaza: au moins 42 Palestiniens tués dans les raids israéliens, plus lourd bilan quotidien depuis lundi (ministère)    Variant indien : Le gouvernement britannique rassure quant à l'efficacité des vaccins    Une face cachée de la France au sujet du conflit israélo-palestinien [Vidéo]    SM le Roi adresse un Ordre du jour aux Forces Armées Royales    Chelsea défait en finale par Leicester    Un nul bénéfique pour le WAC face au Mouloudia    Hammadi Ammor, figure de la création nationale, s'est éteint    «Il faut travailler sur des œuvres théâtrales dans l'expectative d'une reprise culturelle»    Walid Halimi rend hommage au célèbre Tony Allen    Visionnage boulimique des séries : La guerre ouverte contre le sommeil    Le droit à la différence au coeur "La Cigogne Volubile "    Journée internationale des musées: Accès exceptionnel et gratuit mardi aux musées de la FNM    Conflit israélo-palestinien : «le carnage doit cesser immédiatement», réclame le chef de l'ONU    Art moderne et contemporain: une pléiade d'artistes marocains de renom à la Menart Fair à Paris    Coupe de la CAF/ Quart de finale aller : Le Raja arrache le nul en déplacement face à Orlando Pirates (1-1)    Casablanca : Inauguration des nouveaux sièges de la BNPJ et du Laboratoire de la Police Scientifique (reportage)    Situation en Palestine : Le Maroc participe à la réunion d'urgence des ministres des AE de l'OCI    Jordanie: Arrivée du deuxième lot de l'aide humanitaire d'urgence au profit des Palestiniens sur Très Hautes Instructions Royales    Botola Pro D1 « Inwi » (17è journée): Résultats et programme    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les TPE toujours pénalisées par les retards de paiement des factures
Publié dans Barlamane le 15 - 04 - 2021

Dans le contexte de crise sanitaire, lié à la pandémie, la très petite entreprise (TPE) a été lourdement impactée en matière de délais de paiement, a indiqué mercredi, le directeur études et communication à Inforisk, Amine Diouri.
Intervenant lors d'un webinaire sous le thème «Délais de paiement: Situation et plan de sauvetage» organisé par la Chambre de commerce suisse au Maroc, M. Diouri a relevé qu'en matière de délais de paiement, la petite ou moyenne entreprise (PME) ne «souffre pas dans les mêmes ordres de grandeur» que la TPE.
Il a, à cet effet, souligné que si l'on regarde la situation des grandes entreprises, on s'aperçoit que la situation est assez paradoxale, dans la mesure où les délais fournisseurs sont au dessus des délais clients, en l'occurrence, la grande entreprise paye plus tardivement qu'elle ne reçoit son argent.
En outre, l'expert a indiqué que le crédit inter-entreprise s'est situé au delà de 400 milliards de dirhams (MMDH) en 2019, dépassant l'encours de crédit desservi aux entreprises non financières privées depuis plus de dix ans, ce qui fait de lui la première source de financement des entreprises marocaines.
Evoquant la crise, M. Diouri a fait savoir qu'en début de pandémie, les entreprises ont eu beaucoup plus de difficultés à retrouver leurs créances et les délais de paiement se sont encore allongés de 40 à 49 jours.
M. Diouri a, par ailleurs, rappelé que la résilience des entreprises qui ont réussi à surmonter l'année 2020 en matière de défaillances, revient aux aides de l'Etat, notamment à travers Damane Relance, Damane Oxygène, ou tout autre programme ayant permis de contenir ce besoin de BFR supplémentaire qui est né avec cette pandémie.
Pour sa part, Ahmed Belfahmi, chef de division à la Direction des Entreprises Publiques et de la Privatisation (DEPP), a relevé que les établissements et les entreprises publiques (EPP) constituent la principale composante de l'Etat, en termes de commandes publiques, d'investissements et de problématiques également.
Il a, à cet effet, indiqué que bien qu'il soit un acteur majeur dans la croissance économique et porteur de grands chantiers et projets, le secteur des EPP comporte des limites, notamment liées à l'extension du portefeuille public, la concentration des performances et faiblesses des transferts vers l'Etat, le risque de surendettement, ainsi que la dépendance du Budget Général de l'Etat (BGE) et l'essoufflement des modèles économiques.
«C'est dans ce sens que le ministère de l'Economie, des finances et de la réforme de l'administration a mis en place des actions concrètes, à même de maitriser les délais de paiement des EEP, avec comme défi le maintien de la tendance positive de ces délais en plus d'aider les TPE et PME à dépasser les difficultés de trésorerie», a-t-il soutenu.
Il a été aussi question d'accompagner les EEP via l'accélération des transferts budgétaires du BGE et l'activation des procédures d'apurement de leur crédit de TVA, outre le suivi des différentes réclamations des fournisseurs déposées au niveau de la plateforme AJAL, a-t-il ajouté.
De son côté, le directeur Général d'Euler Hermes ACMAR, Hicham Alaoui Bensaid, a noté qu'en pleine période de pandémie, le risque de contrepartie a mécaniquement augmenté dans des proportions très substantielles, se traduisant au Maroc notamment par une projection de hausse des défaillances des entreprises.
Après avoir explicité la place de l'assurance-crédit dans la gestion des risques face aux impayés, M. Bensaid a souligné l'impératif de disposer d'un bon système de prévention de risque, afin d'apporter une réponse circonstanciée et proportionnée à la conjoncture actuelle.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.