Botola Pro D1 / 28e journée / OCS-IRT (3-1) : Les Mesfiouis restent en première division, les Tangérois en stand by !    Le ministère du Tourisme dément l'annulation de la gratuité du transport pour ses fonctionnaires    Futsal : Les Lions de l'Atlas progressent au 10è rang mondial    Décès du professeur Yves Coppens: les condoléances du roi Mohammed VI    Laâyoune: le RNI tient son congrès régional    L'assaut de Melilla: l'Espagne dénonce « les mafias » et salue les sacrifices de la gendarmerie marocaine    Saison estivale : la tutelle étudie les potentialités touristiques de Dakhla    Les arrivées touristiques ont plus que quadruplé à fin mai 2022    Drame de Melilla : PP et Podemos pointent le Maroc, Sánchez accuse la mafia    Assaut de migrants à Nador: 2 membres des forces de sécurité et 33 migrants à l'hôpital    Plusieurs joueurs du Raja et Wydad sanctionnés par la FRMF    Mohsine Moutouali persona non grata au Raja ?    L'Espagne annonce un nouveau plan d'aide de neuf milliards d'euros pour surmonter l'inflation    Covid-19 : 3.235 nouveaux cas et un décès ce 25 juin    Tourisme: les arrivées ont plus que quadruplé à fin mai 2022    Sadiki présente à Agadir le plan de développement de la filière de l'arganier    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 25 juin 2022    Le Gnaoua Festival Tour un Succès Populaire Grandissant Porté Par Les Alizés    USA: Biden signe une loi historique pour restreindre l'accès aux armes à feu    Manuel Albares : La position de l'Espagne sur le Sahara "très claire" et "souveraine"    Maroc. Smeia dévoile en avant-première la nouvelle Série 7 et le X7    L'ONCF déploie son plan Eté 2022    African Lion : l'hôpital militaire de campagne prend soin des habitants de Taliouine    Assaut à Melilla/Nador: Pedro Sanchez accuse les "mafias" de trafic d'êtres humains    Mohamed Mehdi Bensaid testé positif au covid-19    Hakim Ziyech aurait choisi sa prochaine destination    Saad Lamjarred enflamme un mariage en Egypte (VIDEO)    Yassine Esqalli : né d'une simple curiosité, le voyage de 50 mille km parcouru à...vélo    Appel à la mobilisation pour accompagner le retour des MRE    Fusillade à Oslo: la police enquête sur un « acte terroriste »    La junte algérienne vit mal la participation tunisienne à l'exercice «African Lion 2022»    Mme Akharbach : Les doubles standars contribuent à « antagoniser les opinions publiques »    Maroc-Algérie : Omar Hilale saisit le Conseil de sécurité et le SG de l'ONU    L'international marocain Zakaria Aboukhlal signe à Toulouse    Le jeune pianiste marocain Marouan Benabdallah anime avec brio un concert à Rome    CA de l'Agence Maroc PME: Hausse importante des réalisations 2021    Maroc : des instigateurs d'un vaste réseau d'immigration clandestine arrêtés    Sénégal. Le FMI revoit à la baisse ses prévisions de croissance    Ghana. L'inflation atteint son plus haut niveau en 18 ans    Fouzi Lekjaa réélu à la tête de la FRMF pour un troisième mandat    USA: Biden fustige la décision de la Cour suprême sur le droit à l'avortement    Irlande : L'histoire du Maroc présentée dans la cathédrale Christ Church de Dublin    Lutte anti-terroriste: La coopération entre le Maroc et les Nations Unies "forte et fructueuse"    Classement 2022 des World Airport Awards : L'aéroport Med V de Casablanca au Top 5    Les jeunes astronomes à l'honneur lors de la 10e édition du festival d'astronomie d'Ifrane    C'est parti pour la première édition de l'évènement « Anfa Park en fête » (VIDEO)    Soirée à Dublin sous le signe de la culture et de l'histoire du Maroc    Ouverture à Rabat du Bureau de formation de l'ONU contre le terrorisme    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Maroc, crise migratoire : le Parlement européen joue avec le feu
Publié dans Barlamane le 08 - 06 - 2021

«La résolution que le Parlement européen compte approuver jeudi sur l'utilisation de mineurs par les autorités marocaines dans la crise migratoire à Sebta met à rude épreuve les relations entre l'Union européenne et le Maroc» note le site Lavanguardia. Alors que le projet de résolution n'a pas encore commencé à être formellement négocié entre les groupes parlementaires, le Maroc met en garde contre une démarche contreproductive.
Dans un projet de résolution problématique, des députés européens disent regretter que le Maroc «ait utilisé le contrôle aux frontières pour faire pression sur l'Espagne» et qu'«il ait pris la décision soudaine de lever les contrôles aux frontières avec Sebta». Ils ajoutent également que cette démarche est «inacceptable», notamment concernant les enfants non accompagnés et les mineurs.
Une résolution critique, mais bien moins acerbe que le projet initial, où l'on parlait «de comportements irresponsables» et où la Commission européenne était sollicitée pour évaluer l'utilisation faite des fonds destinés au Maroc.
De leur côté, les groupes populaires ont proposé «une formulation plus amène dans laquelle l'utilisation de la migration des mineurs comme instrument de politique étrangère est rejetée et inclut une critique de l'action du gouvernement espagnol pour la gestion de l'entrée de Brahim Ghali» pointe le site Lavanguardia. «Nous considérons que le modus operandi qui a mené à l'admission du leader du Polisario Brahim Ghali dans un hôpital espagnol, ayant déclenché dans un premier temps la crise migratoire, aurait pu être manifestement mieux géré. Nous affirmons qu'un traitement adéquat de la situation aurait probablement empêché le déclenchement et l'escalade de la crise», affirment les Européens populaires.
Pendant que les eurodéputés préparaient leurs projets de résolutions, le Maroc s'active pour défendre ses droits. Le président de la Commission parlementaire mixte Maroc-UE, Chaoui Belassal, a adressé une lettre à bon nombre d'eurodéputés critiquant la tentative espagnole «d'impliquer indûment l'Union européenne dans une prétendue opération d'utilisation de mineurs dans la zone de Sebta, et que cela aurait été contre toute logique menée par le Maroc».
Dans la lettre, l'Espagne est critiquée pour avoir tenté d'impliquer l'Union européenne dans ce que Rabat considère comme un conflit bilatéral, et Renew et Ciudadanos sont explicitement mentionnés comme les auteurs de l'initiative, qu'ils décrivent comme «un déni de réalité» et «une manœuvre pour camoufler la réalité du différend entre le Maroc et l'Espagne, qui a tenté depuis le début de la crise d'impliquer les pays de l'Union européenne dans le conflit avec Rabat
Quelques heures avant, c'était le président de la Chambre des représentants, Habib el Malki, qui avait critiqué l'initiative du Parlement européen dans un communiqué. «J'ai appris, à mon grand étonnement et déception, l'inscription d'un projet de résolution au Parlement européen sur un "soi-disant usage de mineurs" par les autorités marocaines dans la crise migratoire de Sebta», avait-t-il déclaré.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.