Covid-19 : le Maroc dément avoir fermé l'accès à quelques villes du pays    Maroc: report des festivités de la fête du Trône    BTP/Maroc: Les ventes de ciment progressent de 24,4% à fin juin (DEPF)    La Bourse de Casablanca dans le vert du 19 au 23 juillet    Aéroport d'Essaouira: forte chute du trafic aérien à fin juin    Covid-19 au Maroc: la vaccination élargie aux 25-29 ans    DGSN : Attaque à l'arme blanche dans un café, trois multirécidivistes interpellés    VIDEO// Paris - Cap Vert à vélo, l'incroyable challenge climatique de Nordine Fayek    Covid-19: les centres de vaccination ouverts tous les jours jusqu'à 20 heures    Casablanca-Settat : Les entreprises du secteur privé appelées à privilégier le télétravail    L'ICESCO apporte un fort soutien au système éducatif au Maroc    JO-2020 : Le programme de dimanche    JO Tokyo : Le programme des Lions de l'Atlas    JO-2020 (taekwondo/-58 kg) : Médaille d'argent pour le Tunisien Khelil Jendoubi    Une délégation américaine de haut rang en visite au Maroc dans les prochains jours    Pegasus : selon Me Olivier Baratelli, l'objet de la procédure lancée est de faire tomber les masques    La DGM se dote du supercalculateur le plus puissant des centres météorologiques africains    Pluies de mousson en Inde: au moins 76 morts et des dizaines de disparus    Maghreb-Afrique subsaharienne. Les hypothèses injustifiées de certains think tanks allemands [Par Lahcen Haddad]    Compteur Coronavirus : Explosion des contaminations, 5.494 nouveaux cas en 24H !    JO / Foot féminin : Deux joueuses ont marqué 7 buts lors du match Zambie-Chine (4-4)    La 4ème édition du festival du film éducatif pour les enfants des centres d'estivage du 28 au 31 juillet    Le marché monétaire retrouve légèrement son souffle (AGR)    Port d'Essaouira : Les débarquements de la pêche côtière et artisanale en baisse de 55% à fin juin    Décès de l'ancien dirigeant sportif Mohamed Moufid, à l'âge de 80 ans    Hakim Ziyech vers un prêt au Milan AC ?    JO-2020: le programme des épreuves olympiques perturbé par un typhon    368 migrants secourus en Méditerranée par la Marine royale    Un élan de développement tous azimuts, grâce au programme « Al Hoceima, Manarat Al Moutawassit »    La moyenne des délais de paiement à 40,4 jours à fin juin 2021 (DEPP)    ONU : la réunion de haut niveau de l'Assemblée générale en septembre, en présentiel à New York    Tunisie: prolongation de l'état d'urgence de six mois    France : les députés adoptent le projet de loi controversé visant l'islamisme    Fête du Trône 2021: les festivités et cérémonies reportées    Noyades : L'OMS appelle à l'action pour prévenir une cause majeure des décès    Fête du Trône: Report des festivités    Parlement: Présentation du PLF-2022, mercredi prochain    En Allemagne, 180 morts dans les inondations, selon un nouveau bilan    Maroc/Météo: Temps chaud, ce samedi 24 juillet    Israël rejoint l'Union africaine en tant qu'observateur    Le message du roi Mohammed VI au président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi    Pegasus. Les pseudos révélations ne valent rien    Une première, Rhita, chanteuse marocaine sur le billboard du Times Square    Magazine : Khadija Alami, fée et gestes    Festival : Khouribga accueille son premier navet    [Interview avec Sonia Noor, chanteuse, guitariste et compositrice] Le patrimoine marocain, un trésor à préserver et à transmettre    Une cérémonie en présence de sa veuve Hélène : Le legs de Abderrahmane Youssoufi pour les générations futures    Le monde de la culture en deuil : Le penseur et écrivain Mohamed Sabila n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



À Genève, l'intégrité territoriale du Maroc plus que jamais appuyée
Publié dans Barlamane le 23 - 06 - 2021

Depuis la reconnaissance américaine de la souveraineté marocaine sur le territoire du Sahara et l'opération à Guerguerat; Rabat a confirmé, lors de la 47e session du Conseil des droits de l'homme de l'ONU, que le processus référendaire fondé sur l'autodétermination est une option morte, tandis qu'une trentaine de pays se sont montrés favorables au principe d'autonomie avancé par le Maroc.
«La proposition sérieuse, crédible et réaliste du Maroc sur le plan d'autonomie est la seule base pour une solution juste et pérenne afin d'assurer paix et prospérité !», avait écrit l'ancienne administration américaine. Une conclusion qui semble s'être présentée d'elles-même avec la facilité de l'évidence lors de la 47e session du Conseil des droits de l'homme des Nations unies, dont le secrétariat est assuré par le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme.
Justin Viard, représentant permanent d'Haïti auprès de l'ONU a déclaré que «soutenir la souveraineté pleine et entière du Maroc sur ses provinces sahariennes». «On se félicite de l'ouverture de consulats généraux dans les villes de Dakhla et Laâyoune» a continué le responsable. Les faits nous apparaissent dans leur juste perspective, avec leur valeur et leur portée politique et aussi la signification morale qui s'en dégage. Le Conseil de sécurité reconnaît la prééminence de l'initiative de l'autonomie présentée par le Maroc comme crédible et sérieuse» rappelle le responsable haïtien. «Le Maroc s'est engagé depuis de nombreuses années dans une interaction constructive, volontaire et profonde avec le système des droits de l'homme, Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme (HCDH) et le Comité des droits de l'homme (CCPR), pour la promotion et le respect des droits de l'homme sur l'ensemble de son territoire» a-t-il souligné.
De l'autre côté, Alger et ses relais étaient à peine audibles. Déclarations qui se contrarient, paroles qui se démentent, arrangements qui s'annulent, toute une diplomatie tortueuse où des voix sans crédibilité cherchent à duper et à déconcerter. Tel est ce domaine de l'obscurité où Rabat a su répandre une sorte de lumière égale et continue, grâce notamment aux interventions de Omar Zniber, représentant permanent du Maroc auprès des Nations unies à Genève. «Les faits nous apparaissent dans leur juste perspective, avec leur transparence et leur portée politique et aussi la signification morale qui s'en dégage. L'Algérie cherche à détourner la question du Sahara, en dehors de l'unique cadre dans lequel elle doit être traitée, à savoir le Conseil de sécurité des Nations unies, dont les décisions ont force exécutoire» avait déclaré M. Zniber.
«Il n'y a donc de rupture du cessez-le-feu (l'accord signé en septembre 1991 sous l'égide de l'ONU, après seize ans de guerre) que dans l'esprit de ceux qui le croient en appelant à reprendre les armes et aux affrontements militaires, pour camoufler leurs échecs et leur démembrement interne», a-t-il pointé.
Une vingtaine de pays – dont les Comores, le Liberia, le Burkina Faso, Bahreïn ou la Jordanie – ont ouvert des représentations diplomatiques à Dakhla ou à Laâyoune depuis fin 2019 à Laâyoune au terme d'efforts intenses de la diplomatie marocaine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.