Vahid Halilhodzic : « Ce soir, je vais bien dormir... »    Le match contre le Gabon, «une belle leçon pour la suite de la compétition» (Halilhodžić)    Les Etats-Unis et l'Espagne souhaitent unir leurs forces pour trouver une solution au conflit du Sahara    Décès du docteur Noufissa Kabbaj. Un autre s'est éteint pas sa lumière [Par Jamal Berraoui]    Eruption volcanique aux îles Tonga : Trois décès confirmés (agence de l'ONU)    Les syndicats d'enseignants : l'accord est un jalon "important" pour résoudre les enjeux pédagogiques    آيت الطالب: أزمة أدوية الزكام وكورونا مختلقة ولدينا مخزون يكفي لتغطية الحاجيات من 3 أشهر إلى 32 شهرا    Réactions des Lions de l'Atlas après le partage face aux Panthères    CAN-2021 : Le Maroc fait match nul face au Gabon (2-2)    Akhannouch réagit à l'accord gouvernement-syndicats d'enseignement    Météo Maroc: jusqu'à -5 degrés prévus ce mercredi 19 janvier    Aït Taleb dément les allégations concernant une pénurie de médicaments    La Bourse de Casablanca clôture proche de l'équilibre    Autoroute de contournement de Casablanca: démarrage des travaux d'élargissement    Covid-19 au Maroc: on connaît le prix du médicament Molnupiravir    Les ports de Casablanca et Jorf Lasfar réalisent 70,5% du trafic en 2021 (ANP)    Maroc-Gabon: voici le Onze de départ des Lions de l'Atlas    Un triste bilan sur le plan économique et social    Pétrole: les prix au plus haut depuis 2014    Le Datacenter du ministère de l'Economie et des Finances certifié « Tier III » d'Uptime Institute    Ronaldo honoré pour son record de buts en sélection    Le ministère de la culture bien déterminé à promouvoir le théâtre et le cinéma au Maroc (Ministre)    « Le Point de Déclin » de Fatiha Morchid    «Art& Lights» associe deux univers oniriques    « INTROSPECTION » ou le « Voyage d'arts d'abstraction Russe par l'œil de l'artiste Marocain »    Musées : la FNM tient la première réunion de son comité directeur    Compteur coronavirus : les contaminations repartent à la hausse, 7.756 nouveaux cas en 24H    Résidence culturelle : appel à projets 2022 sur le fait religieux    La mère de Gad El Maleh va livrer du couscous marocain dans le monde entier    Dominic Cummings, l'ex-éminence grise devenu l'ennemi juré de Boris Johnson    Tarfaya: 45 candidats à l'immigration sauvés par la Marine    HCP: une majorité gouvernementale hégémonique implique une dynamique des réformes    Azrou : Arrestation d'un individu en état d'ivresse, ayant provoqué un accident    Covid-19. Omicron représente 95% des cas positifs au Maroc [Ministère de la Santé]    Maroc-Espagne : les mots insuffisants de Pedro Sánchez    M. Daki: La justice numérique, un des piliers de la réforme globale du système judiciaire    Commerce international : un partenariat CGEM-ADII pour l'accompagnement des entreprises    CAN 2021 / Halilhodzic: « C'est la Fédération Royale Marocaine de football qui paye mon salaire et non la CAF ! »    Sécurité routière: NARSA dévoile son plan national de contrôle (2022-2024)    Tourisme : Le gouvernement accorde un montant de 2MMDH pour soutenir le secteur    Pour Eric Zemmour, «c'est le pétrole que la France a trouvé en Algérie qui permet de nourrir sa population de 40 millions»    Session de formation sur l'éducation inclusive et l'autisme    Un séisme de 4,9 secoue le centre de la Turquie    Sahara : Washington réitère son soutien à l'envoyé onusien de Mistura    Une tempête de neige balaie le Canada    Conseil de gouvernement : la marque «Morocco Tech», en tête de l'ordre du jour    Peu de réussites, beaucoup de fustrations: un an de mandat Biden    Une anti-IVG favorite pour la présidence du Parlement européen    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Afghanistan : Pas moins de 50 morts dans un attentat suicide dans une mosquée
Publié dans Barlamane le 08 - 10 - 2021

Au moins 50 personnes ont été tuées dans un attentat suicide ayant frappé, lors de la grande prière du vendredi, une mosquée chiite de Kunduz, dans le nord-est de l'Afghanistan, cinq jours après un attentat à Kaboul revendiqué par l'organisation Etat islamique.
L'explosion dans une mosquée chiite du quartier de Khan Abad Bandar de Kunduz a été causée par un kamikaze, a annoncé Matiullah Rohani, responsable régional du gouvernement taliban en charge de la Culture et de l'Information.
A l'hôpital central de Kunduz, un docteur ayant requis l'anonymat a déclaré que « jusqu'ici, nous avons reçu 35 corps et plus de 50 blessés ». Auparavant, un responsable local de Médecins sans frontières (MSF), ayant également demandé à ne pas être identifié, avait indiqué que « plus de 90 patients blessés et plus de 15 corps » avaient été emmenés à la clinique de l'ONG à Kunduz. « Mais ce chiffre va évoluer, nous continuons à recevoir d'autres personnes », avait-il ajouté.
En Afghanistan, les chiites sont régulièrement la cible d'attentats, souvent menés par la branche locale du groupe Etat islamique (EI). Cette explosion survient cinq jours après un attentat à la bombe contre une mosquée de Kaboul, qui avait fait au moins cinq morts et avait été revendiqué par l'EI.
Cet attentat avait ciblé la mosquée Id Gah, où se tenait une cérémonie funéraire en hommage à la mère de Zabihullah Mujahid, le porte-parole du gouvernement taliban et figure du mouvement, décédée la semaine passée. Il avait illustré la rivalité et la haine tenace et réciproque qui opposent l'EI et les talibans, deux groupes sunnites radicaux.
Des vidéos partagées sur les réseaux sociaux, dont la véracité ne pouvait pas immédiatement être confirmée, montraient des corps ensanglantés sur le sol ou des hommes rassemblant des fidèles, dont des femmes et des enfants, pour les éloigner du lieu de l'attentat.
« Après avoir entendu l'explosion, j'ai appelé mon frère, mais il n'a pas répondu », a raconté Aminullah, un témoin dont le frère était à la mosquée. « Je suis allé à la mosquée et j'ai vu mon frère blessé et évanoui. Nous l'avons immédiatement emmené à l'hôpital de MSF », a-t-il ajouté.
Une enseignante de Kunduz a expliqué que l'explosion avait eu lieu près de son domicile. « C'était terrifiant. Plusieurs de nos voisins ont été tués ou blessés », a-t-elle déclaré. « Un voisin de 16 ans a été tué. Ils n'ont pas pu retrouver la moitié de son corps. »
L'Etat islamique au Khorasan (EI-K) a revendiqué certaines des attaques les plus meurtrières commises ces dernières années en Afghanistan et au Pakistan. Notamment des attentats suicide dans des mosquées, des hôpitaux et dans d'autres lieux publics.
Le groupe a, en particulier, ciblé des musulmans qu'il considère comme hérétiques, notamment les chiites de la minorité hazara. En août 2019, il a ainsi revendiqué un attentat contre des chiites à un mariage à Kaboul, où 91 personnes ont été tuées.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.