Le ministère de l'Intérieur fait une annonce importante    Automobile : Le Maroc importe 1,1% de voitures espagnoles en 2021    Risques climatiques: la Banque mondiale soutient le Maroc    Energie renouvelable: Des Israéliens à l'assaut du marché marocain    Immobilier : l'offre et la demande sur les appartements se dynamisent    Tunisie: la nouvelle constitution adoptée à près de 95% des voix    Transfert de Ziyech: Man United fait une offre à Chelsea mais...    Universités marocaines : Grandes absentes du Classement de Shanghai    Incendie de forêt près de M'diq: les précisions du procureur du roi    Météo Maroc: temps assez chaud et rafales de vent ce mercredi    Pour la fête nationale, les Gabonais choisissent Laâyoune, une première    La police de proximité au centre du nouveau numéro de la revue de la Gendarmerie royale    «La Marocanité du Sahara, une vérité incontestable, le plan d'autonomie, un choix stratégique»    Au moins 50 morts depuis juin au Nigeria    L'armée se retire du Mali après plus de neuf ans d'intervention    Dossier Spécial: Fête du Trône 2022    Géopolitique, l'humanité en « stand by », comment réinventer l'ordre mondial ?    La tribu Ouled Dlim réitère son engagement au processus de développement régional    Liverpool cale encore contre Crystal Palace    En attendant fin novembre prochain...    Programme PRIM : 5 projets en matière de migration sélectionnés dans l'Oriental    Covid-19 au Maroc : 100 nouvelles infections et aucun décès ce mardi    Un film brésilien remporte le Léopard d'Or    La pièce « Al Majdoubia » de Sami Saâdallah remporte le Grand Prix    Le Maroc prépare son dossier de candidature    Abdallah Bouhamidi: Quand le vélo devient un moyen de mesure du degré de la civilisation    Le Maroc, un pays très dépendant du cash, selon une étude    Criminalité: opération coup de poing du pôle DGSN-DGST à Fès    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 16 Aout 2022    Jerada: trois morts par asphyxie au dioxyde de carbone dans un puits d'extraction de charbon    Casablanca / Film éducatif : « La dernière vague » décroche le Grand Prix    Khadija El Bidaouia rassure ses fans et garde espoir (VIDEO)    La Turquie annonce le départ de 5 navires supplémentaires de céréales ukrainiennes    20e édition de L'Boulevard : Le Tremplin du 23 au 25 septembre au R.U.C Casablanca    Lions de l'Atlas. Adil Ramzi: «Je contacterai Ziyech, une fois nommé adjoint de Regragui»    Ligue des champions de la CAF (Dames) : L'AS FAR exemptée des éliminatoires zonales en cours (Agadir)    Crise sino-américaine : Mise en garde US contre les manœuvres chinoises "irresponsables"    Football : le tirage au sort de la Botola Pro D1 et D2 le 19 août    Tournoi feu Ahmed Ntifi : L'Oriental accueille la 34ème édition    Revue de presse quotidienne de ce mardi 16 août 2022    Immigration clandestine: L'UE alloue 500 millions d'euros pour soutenir le Maroc    Le jury du Prix international Booker 2023 présidé par la Franco-marocaine Leïla Slimani    Festival des Marocains du Monde d'Imilchil : Forte participation de la diaspora marocaine    Kitesurf : La 7ème édition de «Dakhla Downwind Challenge» se poursuit jusqu'au 20 août    Dette intérieure : Un encours de 666,1 milliards de dirhams à fin juillet    HCP. 3 chômeurs sur 10 sont des jeunes    Afrique du Sud: Jacob Zuma bataille contre son renvoi en prison    Le Celtic pense toujours a Ryan Mmae    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Economie marocaine : l'essentiel de la note de conjoncture du DEPF
Publié dans Barlamane le 26 - 06 - 2022

La Direction des études et des prévisions financières (DEPF) a rendu publique la note de conjoncture du mois de juin. Voici les 6 points clés à retenir.
Dévoilée le 24 juin, la note de conjoncture de la Direction des études et prévisions financières (DEPF), rattachée au ministère des Finances, revient sur les agrégats de l'économie marocaine. Mais quelques points clés sont à retenir.
Environnement international
Economie mondiale : les perspectives économiques s'avèrent moins favorables, dans un contexte marqué par un resserrement monétaire plus agressif pour lutter contre l'inflation.
Zone euro : modération des perspectives de croissance en 2022 (abaissées de 1,7 point à 2,6% par l'Organisation de coopération et de développement économiques – OCDE), en lien avec le repli de la confiance et la flambée des prix de l'énergie, dans le sillage de la crise en Ukraine.
Pétrole: 116 dollars pour le baril du Brent le 20 juin, en hausse de 50% depuis début 2022.
Tendances sectorielles
En ce qui concerne le secteur primaire, la production céréalière prévisionnelle de la campagne agricole 2021-2022 est estimée à 32 millions de quintaux, en baisse de 69% par rapport à la campagne précédente exceptionnelle. Cette baisse est atténuée toutefois par l'amélioration prévue des autres cultures après les dernières pluies, tels les fruits et légumes frais dont le volume exporté s'est sensiblement accru.
Le secteur secondaire devrait connaitre une évolution contrastée avec le maintien d'une évolution positive au niveau du secteur de l'énergie électrique (production: +3,6% à fin avril) et repli au niveau des secteurs du Bâtiment et travaux publics (ventes de ciment: -3,1% à fin mai), manufacturier (-2,3% à fin mars) et extractif (-10,1% à fin mars).
Enfin, pour le secteur tertiaire, les signes de redressement des secteurs du tourisme et du transport, notamment aérien, se précisent, suite à la mise en œuvre de mesures visant à redynamiser le secteur.
Ménages & Entreprises
La consommation des ménages devrait se maintenir, bénéficiant de l'évolution positive des crédits à la consommation (+2,3% à fin avril), des transferts des Marocains Résidant à l'étranger (+5,3% à fin avril), des créations d'emplois rémunérés (+40.000 au T1-2022) et des mesures mises en œuvre pour soutenir le pouvoir d'achat des ménages.
L'investissement devrait se consolider, comme en atteste le raffermissement des importations des biens d'équipement et des demi-produits, ainsi que la croissance de l'investissement du Budget Général de l'Etat (+16,7% à fin mai).
Echanges extérieurs
La note de conjoncture de la DEPF prévoit donc le creusement du déficit commercial de 43,6% et repli du taux de couverture de 1,6 point à fin avril, résultant d'une hausse des importations (+37,8%) plus importante que celle des exportations (+34,2%).
L'accroissement des exportations a été impulsé, particulièrement, par les phosphates et dérivés (+98,6%), l'agriculture et agro-alimentaire (+15,4%), le textile et cuir (+33,6%), l'automobile (+12,9%) et l'aéronautique (+64,1%).
L'appréciation des importations a concerné quasiment l'ensemble des groupes de produits, notamment, les produits énergétiques (+116,1%), les demi-produits (+53%), les produits bruts (+72,6%) et les produits alimentaires (+25,4%).
Les Avoirs officiels de réserve permettent de couvrir 6 mois et 9 jours d'importations de biens et services.
Finances publiques
Atténuation du déficit budgétaire de 44,1% ou de 11 milliards de dirhams (MMDH) pour se situer à près de 14 MMDH à fin mai 2022.
Financement de l'économie :
Une légère amélioration du taux de progression des crédits au secteur non financier à fin avril 2022 est attendue (+3,2% après +3,1% un an auparavant).
La note de la DEPF prévoit également le repli des indices MASI et MSI 20 au cours du mois de mai 2022: respectivement -6,1% et -6,5% par rapport à fin avril 2022.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.