Kénitra : Réception en l'honneur des MRE    La Bourse de Casablanca clôture ses échanges en hausse ce jeudi    Immobilier : Mubawab Advisory annonce le lancement du Landscape Digital    Aérien : L'ère des billets à 10 euros est révolue, selon le patron de Ryanair    L'ambassadeur de Chine au Maroc : La Visite de Nancy Pelosi à Taïwan, « un évènement grave qui viole le principe d'une seule Chine »    Maroc/Covid-19: le dernier bilan de ces dernières 24 heures    Officiel : Vahid Halilhodzic demis de ses fonctions    Le Maroc, un partenaire stratégique « fiable et influent » au Proche-Orient et en Afrique    Colonies de vacances au profit des enfants d'Al-Qods à partir du 12 août    Saad Lamjarred profite pleinement de ses vacances au Liban (VIDEO)    Paulino Ros : «Les Marocains en Espagne ont changé la société et l'économie en mieux» [Interview]    La Colombie rétablit ses relations diplomatiques avec la RASD    Ukraine: 168è jour de guerre, inquiétudes sur la centrale nucléaire de Zaporijjia    Royaume-Uni: arrestation d'un des « Beatles » présumés de l'Etat islamique    Coopération militaire: l'axe Bamako-Moscou se renforce    Etude : Quand le changement climatique aggrave les maladies infectieuses !    Syrie : Offensive de l'armée sur la ville de Tafas    Panama : L'art culinaire marocain en vedette    5èmes Jeux / Solidarité Islamique / Turquie /Handball : Elimination de l'équipe nationale    Sport et éducation: La FRMSPH et l'ONEE pour un sport inclusif de l'environnement durable    Supercoupe UEFA : Le Real bat l'Eintracht et s'adjuge le Trophée    La Marine Royale porte assistance à 23 marins pêcheurs au large de Casablanca    Une rencontre de communication au profit des MRE à Khénifra    Autoroutes: ADM rappelle l'interdiction de rouler ou de s'arrêter sur la Bande d'Arrêt d'Urgence sauf en cas d'extrême urgence    Autoroutes: ADM rappelle l'interdiction de rouler ou de s'arrêter sur la bande d'arrêt d'urgence    Déradicalisation : Comment le Royaume gère ses détenus extrémistes ?    Casablanca : Une infirmière arrêtée pour corruption et remise de faux certificats médicaux    Chichaoua : Un homme découvert mort... Une enquête est ouverte    Mariage des mineures : il est temps d'abroger l'article 20 de la Moudawana    Perspectives économiques mondiales et inflation : Le Maroc reste malgré tout optimiste    Interview avec Hicham Lasri : « La majorité des films marocains sont des soap opéras »    Journées portes ouvertes à la SNRT : Des associations MRE témoignent de la promotion de la culture amazighe    Oussama Almouhandiz, un maquilleur cinémato-graphique à la quête de renommée mondiale    Ifrane : 22 sorbas au festival régional de Tbourida de la zaouïa de Sidi Brahim    Gucci Beauty fait sensation avec sa gamme de make-up pour peau foncée    2023 sous le signe du social    Banques: les créances en souffrance de près de 85 milliards de dirhams en 2021    Jeux de la solidarité islamique : 4 médailles de bronze pour le Maroc dans le sport-boules    L'apport des MRE au développement local mis en exergue à Kénitra    Football : La CAF annonce une Super Ligue africaine dès août 2023    Medradio à ses auditeurs : Grand Merci !    BCIJ: Interpellation à Tétouan d'un partisan de "Daech" très actif sur les réseaux virtuels    Washington révèle un plan iranien pour assassiner un ex-haut responsable américain    Les consulats français continuent « d'humilier » les Marocains en refusant à les demandes de visas    Casablanca : Une Journée nationale du migrant axée sur les Marocains du monde    Football : La FRMF et Halilhodžić discutent du départ du sélectionneur du Maroc    Oscars 2023: lancement d'un appel à candidatures pour sélectionner le long-métrage qui représentera le Maroc    PLF-2023 : La langue amazighe, une priorité gouvernementale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'euro au plus bas depuis 2002, l'économie de l'UE à la merci des vicissitudes internationales
Publié dans Barlamane le 05 - 07 - 2022

L'euro a plongé mardi à son plus bas depuis près de 20 ans face au dollar, s'approchant de la parité, emporté par les tensions sur l'énergie en Europe provoquées par la guerre en Ukraine.
À moins de 1,03 dollar pour un euro, la monnaie unique européenne évolue à un niveau plus bas vu depuis fin 2002, dans ses premiers jours, quand les inconnues étaient encore multiples sur la nouvelle devise.
Désormais, ce sont les risques causés par l'invasion russe de l'Ukraine et l'envolée des prix du gaz qu'elle provoque, qui pèsent sur l'euro.
«Les craintes croissantes d'une récession font baisser l'euro, tandis que le dollar s'envole», a commenté Fiona Cincotta, analyste de City Index. Les cambistes font le pari que la banque centrale américaine (Fed) va continuer à relever ses taux d'intérêt de manière agressive pour maîtriser l'inflation, dit-elle.
Et «les données PMI publiées (ce mardi) en Europe ont mis en évidence le risque de ralentissement de la croissance à la fin du deuxième trimestre», poursuit-elle.
La croissance de l'activité économique en zone euro a fortement ralenti en juin dans le secteur privé, au plus bas depuis 16 mois, selon l'indice PMI composite de S&P Global.
«C'est le signe que les économies commencent à vraiment sentir l'effet de l'inflation élevée», soulignent les analystes de OFX.
Résultat, l'indicateur a fait plonger l'euro plus bas qu'en 2016, quand la crise de la dette européenne puis le vote du Brexit avait fait craindre l'explosion de l'UE.
– Hiver douloureux –
Et l'inflation ne devrait pas se calmer dans l'immédiat, puisque les prix de l'énergie grimpent en raison notamment d'une grève en Norvège qui limite la production d'hydrocarbures.
«Les fortes hausses des prix du gaz et de l'électricité font courir un risque important que l'économie de l'UE entre en récession plus tôt que prévu», affirme Trevor Sikorski, analyste chez Energy Aspects, dans un rapport.
Depuis le début de l'année, le prix du TTF néerlandais, référence du gaz naturel en Europe, a grimpé de près de 150%, atteignant 176,01 euros le mégawattheure mardi.
Avant l'invasion russe de l'Ukraine le 24 février, il évoluait bien en dessous des 100 euros le mégawattheure.
«Avec des températures plus basses que prévu, il est peu probable que l'Allemagne atteigne son objectif de 90% des réserves qui étaient visées pour assurer un approvisionnement normal cet hiver», note Derek Halpenny, analyste chez MUFG.
La Banque centrale européenne (BCE) a peu de marge de manœuvre pour resserrer sa politique monétaire, puisqu'une hausse des taux risquerait de rendre la dette de certains pays trop lourde à supporter.
Dans ce contexte, toute reprise de l'euro doit être vue «comme un rebond de court terme», prévient Fawad Razaqzada, analyste chez StoneX, qui craint que sans changement majeur sur le front ukrainien ou de la BCE, l'euro ne poursuive sa baisse.
A 10H45 GMT (12H45 à Paris), l'euro se repliait de 1,16% à 1,0299 dollar, après avoir sombré jusqu'à 1,0281 dollar. Depuis le début de l'année, il a perdu 9,4% face au billet vert.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.