Sahara marocain : Alger n'a plus les moyens de ses ambitions néocoloniales au Maghreb    Aïcha Ech-Channa, une grande militante, s'en est allé    Hausse de l'activité d'AtlantaSanad    L'Iran entre révolution et contre-révolution    Mission de haut niveau de la CEDEAO au Mali: Bamako décline la date du 27 septembre    L'émotion du père de Brahim Saadoun, après son arrivée au Maroc (VIDEO)    La presse sportive chilienne encense les Lions    Echange de maillots entre les présidents de la FRMF et de la FFC    La délégation de l'Equipe Nationale «A» à Séville!    Maroc. Le belge MolenGeek s'installe pour former gratuitement les jeunes marocains au digital    Aicha Chenna, la « mère courage » n'est plus    La mort de Aïcha Ech Chenna, icône du combat des mères célibataires contre l'exclusion    Les Grands concerts de Rabat : Cheb Khaled enflamme la scène de l'OLM Souissi    La chimère algérienne s'estompe!    ONU-Guerre de l'Ukraine : La chine appelle à ne pas laisser le conflit "déborder"    Palestine : Un Palestinien tué par des balles israéliennes en Cisjordanie    Naufrage au large de la Syrie : 94 morts au dernier bilan    Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez testé positif au Covid-19    Aïcha Chenna, ange gardien des mères célibataires, est décédée    CHU Ibn Sina: 1ère base de données électronique de l'hémophilie et des maladies hémorragiques    Figuig : Mohamed Sadiki lance des projets de développement agricole    Saad Lamjarred partage des photos de son mariage    La région Marrakech-Safi et l'OCP scellent un partenariat pour booster le développement    Botola: le Tunisien Mondher Kebaier nouvel entraineur du Raja de Casablanca    Laver Cup: l'Europe repasse devant grâce à Djokovic (VIDEO)    Ligue des nations: l'Espagne dominée par la Suisse, le Portugal en profite (VIDEO)    Basket-ball: Soufiane Barnoukha fait la promotion de l'image du Maroc    Raja : Le nouvel entraîneur présenté à la presse et au public    La Banque centrale relèvera-t-elle le taux directeur ?    Les alumni de l'ISCAE organisent une rencontre sur le Made in Morocco    Fès: Rencontre de communication sur le Service de Centralisation des Chèques Irréguliers    Les indicateurs hebdomadaires de BAM en cinq points clés    Italie: ouverture des bureaux de vote pour les élections législatives    Rabat, Casa, Tanger, Marrakech...Températures prévues ce dimanche 25 septembre    La Suisse va détruire plus de 10 millions de doses du vaccin Moderna    Marrakech : Formation sur les mécanismes onusiens de protection des droits de l'Homme, au profit de 15 journalistes    22ème FNF: « Zanka Contact » d'Ismaël El Iraki remporte le Grand prix    Clôture en apothéose du Moussem des fiançailles et du Festival des musiques des cimes à Bouzmou et Imilchil    Hakim Belabbès et Ismaël Ferroukhi primés au Festival national du film de Tanger    Laâyoune: Hubert Seillan présente son ouvrage "Le Sahara marocain: l'espace et le temps"    Prévisions météorologiques pour ce dimanche 25 septembre    Le droit d'accès à l'information au cœur du débat à Oujda (VIDEO)    Diaspo #257 : Rayane Bensaghir, un écrivain à contre-courant des «talents gâchés»    Cinéma: "Zanka Contact" remporte le Grand Prix du 22è Festival National du Film Tanger    Tanjazz 2022: en images, les premier et deuxième jours du festival    La HACA aux commandes du Réseau des Instances Africaines de Régulation de la Communication pour un mandat de 2 ans    Las Palmas. Un Manifeste pour la réunification de tous les sahraouis    La Somalie va ouvrir un consulat général à Dakhla    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le Conseil de sécurité de l'ONU se penche sur la situation à Gaza
Publié dans Barlamane le 09 - 08 - 2022

Le Conseil de sécurité de l'ONU s'est réuni lundi après-midi 8 août pour discuter en urgence de la situation à Gaza, plusieurs membres soulevant leurs inquiétudes malgré la trêve entre le Jihad islamique et Israël après trois jours de conflit meurtrier.
S'exprimant par vidéo à l'ouverture des discussions, l'émissaire de l'ONU pour le Proche-Orient Tor Wennesland a mis en garde contre une reprise des hostilités qui auraient des conséquences «dévastatrices»: «le cessez-le-feu est fragile», a-t-il insisté. «Nous sommes très préoccupés par les événements qui pourraient conduire à la reprise d'une confrontation militaire à part entière et à l'aggravation d'une situation humanitaire déjà terrible à Gaza», a déclaré de son côté l'ambassadeur russe Vassily Nebenzia.
La trêve est entrée en vigueur à 23h30 locales dimanche et a été négociée par l'Egypte, intermédiaire historique entre Israël et les groupes armés palestiniens, mais les deux belligérants ont toutefois indiqué se réserver le droit de répondre en cas de violation par l'autre partie. L'armée israélienne a présenté son opération lancée vendredi comme une «attaque préventive» contre le Jihad islamique, au cours de laquelle ses principaux chefs militaires à Gaza, Tayssir Al-Jabari et Khaled Mansour, ont été tués.
Entre le début de cette opération israélienne et dimanche soir, 46 Palestiniens dont 16 enfants sont morts et 360 ont été blessés, selon le ministère de la Santé à Gaza. Les autorités israéliennes ont affirmé que certains Palestiniens tués auraient péri à cause de tirs de roquettes ratés du Jihad islamique vers Israël, tombées dans l'enclave palestinienne. «L'évaluation des incidents par l'ONU est en cours», a noté Tor Wennesland, indiquant qu'«environ 20%» des 1100 roquettes tirées par les groupes armés palestiniens pourraient être tombées dans la bande de Gaza.
«Etes-vous prêts à dire »trop c'est trop ? »»
L'ambassadeur israélien à l'ONU Gilad Erdan a lui jugé «entière» la responsabilité du Jihad islamique qu'il a accusé d'utiliser les habitants de Gaza comme «bouclier humain». «Si le Conseil veut vraiment améliorer la situation à Gaza, il doit y avoir un seul résultat, condamner le Jihad islamique palestinien et rendre les terroristes entièrement responsables des meurtres de Palestiniens innocents», a-t-il déclaré aux membres du Conseil de sécurité. «Ce Conseil devrait être capable de s'unir et de désavouer sans réserve le terrorisme du Jihad islamique palestinien, et ses actions dangereuses qui mettent des vies de civils en danger de deux côtés», a répondu l'ambassadrice américaine Linda Thomas-Greenfield, soutenant «le droit d'Israël à défendre sa population».
Selon plusieurs sources diplomatiques, aucune déclaration du Conseil de sécurité n'est toutefois prévue à l'issue des consultations à huis clos du Conseil de sécurité qui ont commencé après ce débat public.
«Etes-vous prêts à dire »trop c'est trop ? »», a malgré tout lancé l'ambassadeur palestinien Riyad Mansour, dénonçant une «agression injustifiée» de la part d'Israël. «Combien d'enfants supplémentaires devons nous enterrer avant que quelqu'un dise »trop c'est trop » ?».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.