La CAF retire l'organisation de la CAN 2025 à la Guinée    PCR, Pass Vaccinal: L'ONDA annonce la levée des restrictions sanitaires    Drame au CHU Ibn Sina ? Ce qu'il en est vraiment    Covid-19: levée des restrictions sanitaires à l'entrée du territoire marocain    La Galerie Banque populaire met le patrimoine culturel à l'honneur    Le campus de l'Ecole 1337 à Tanger Med accueille sa première promotion d'étudiants    فيروس كورونا : تسجيل 10 إصابات جديدة في 24 ساعة الماضية    Le Crédit Agricole du Maroc reçoit le label de certification de l'IFACI    Maroc : L'effectif des personnes âgées passe à 4,5 millions en 2022    Marrakech: le Caïd de l'annexe administrative d'Azli suspendu pour corruption    Une première: de l'eau extraterrestre trouvée dans une météorite    Football : Les Lionnes de l'Atlas participent à un tournoi international en Espagne    Juan Vivas exige le maintien du visa pour les Marocains souhaitant se rendre à Sebta    Marrakech: Abdelouafi Laftit suspend le caïd d'Azli, accusé de corruption    Prix des carburants: le gouvernement réagit aux recommandations du Conseil de la concurrence    Le CESE présente son avis sur l'aménagement durable du littoral    Lions de l'Atlas: la pilule ne passe toujours pas pour Vahid Halilhodzic    Sécurité alimentaire : La BAD approuve un prêt de plus de 2 MMDH pour le Maroc    Tanger Med : le troisième campus de l'école 1337 accueille sa première promotion    Les dirigeants de l'Union européenne «rejettent» l'annexion par la Russie de quatre régions ukrainiennes    Burkina Faso: Incertitude sur un éventuel putsch    Les camps de Tindouf sont totalement abandonnés par l'Algérie « dans des conditions scandaleuses »    La FAO et le PNUE lancent un appel pour combattre le gaspillage alimentaire    Message de félicitations du roi Mohammed VI à l'émir du Koweït    Gasoil/essence: le gouvernement travaille sur les recommandations du Conseil de la concurrence    Symphonyat 2022. « L'art n'a pas de religion »    Sabotage des gazoducs Nord Stream : Cui bono ?    Botola Pro D1 / 4ème journée : FAR-DHJ et SCCM-RCA en ouverture ce vendredi    Football pour amputés : Appel aux supporters marocains à venir encourager l'équipe nationale    Festival de Fès de la culture soufie : Une 15ème édition dédiée à Moulay Abdellah Chérif Ouazzani    Partenariat : Accord entre l'AMPCC et l'Union des villes et communes de Côte d'Ivoire    BCIJ : Interpellation à Casablanca d'un extrémiste partisan de «Daech»    Achat d'armes russes: Des membres du Congrès américain réclament des sanctions contre l'Algérie    Amine Harit : "Mettre du rythme" face à Boufal, Ounahi et Salama    4ème journée de la Botola Pro D1 inwi: Un Wydad-RSB plus tendu que jamais    Prévue le 8 octobre: La Course internationale 10 km de retour à Marrakech    Le Maroc assure à partir du 1er octobre la présidence du Conseil de paix et de sécurité de l'UA    Maroc : Le mandat des membres du Conseil national de la presse prorogé de six mois    Festival du court métrage de Marrakech : «Ultimate Ink» de Yazid El Kadiri primé    Jazz au Chellah : Un concert d'ouverture inédit avec Arifa, Soukaina Fahsi et Aziz Ouzous    L'Institut français de Tanger expose ses priorités    Exposition de l'artiste-peintre Aziz Arbaoui du 1er au 15 octobre à Béni Mellal    Clap de fin pour «Rachid Show» ? Allali brise le silence (PHOTO)    Migrations : L'Espagne souligne l'importance du ''Processus de Rabat''    Croissance économique : net ralentissement à 2% au T2-2022    Voici le temps qu'il fera au Maroc, ce vendredi 30 septembre    Armement/CAATSA : 27 députés américains demandent des sanctions économiques contre l'Algérie    BAM: un nouveau cycle de resserrement monétaire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le Conseil de sécurité de l'ONU se penche sur la situation à Gaza
Publié dans Hespress le 08 - 08 - 2022

Le Conseil de sécurité de l'ONU s'est réuni lundi après-midi pour discuter en urgence de la situation à Gaza, plusieurs membres soulevant leurs inquiétudes malgré la trêve entre le Jihad islamique et Israël après trois jours de conflit meurtrier.
S'entraîne par vidéo à l'ouverture des discussions, l'émissaire de l'ONU pour le Proche-Orient Tor Wennesland a mis en garde contre une reprise des hostilités qui auraient des conséquences « dévastatrices »: « le cessez-le-feu est fragile », at-il insisté.
« Nous sommes très préoccupés par les événements qui pourraient conduire à la reprise d'une confrontation militaire à part entière et à l'aggravation d'une situation humanitaire déjà terrible à Gaza », a déclaré de son côté l'ambassadeur russe Vassily Nebenzia.
La trêve est entrée en vigueur à 23h30 locales dimanche et a été négociée par l'Egypte, intermédiaire historique entre Israël et les groupes armés palestiniens, mais les deux belligérants ont toutefois indiqué se réserver le droit de répondre en cas de violation par l'autre partie.
L'armée a présenté son opération déclenchée vendredi comme une « attaque préventive » contre le Jihad islamique, au cours de laquelle ses principaux chefs militaires à Gaza, Tayssir Al-Jabari et Khaled Mansour, ont été tués.
Entre le début de cette opération israélienne et dimanche soir, 46 victimes dont 16 enfants sont morts et 360 ont été blessés, selon le ministère de la Santé à Gaza. Les autorités israéliennes ont affirmé que certains palestiniens tués auraient péri à cause de tirs de roquettes ratés du Jihad islamique vers Israël, tombés dans l'enclave palestinienne.
« L'évaluation des incidents par l'ONU est en cours », a noté Tor Wennesland, indiquant qu'« environ 20 % » des 1.100 roquettes tirées par les groupes palestiniens armés pourraient être tombées dans la bande de Gaza.
L'ambassadeur désigné à l'ONU Gilad Erdan lui a jugé « entière » la responsabilité du Jihad islamique qu'il a accusé d'utiliser les habitants de Gaza comme « bouclier humain ».
« Si le Conseil veut vraiment améliorer la situation à Gaza, il doit y avoir un seul résultat, condamner le Jihad islamique palestinien et rendre les terroristes entièrement responsables des meurtres de Palestiniens innocents », a-t-il déclaré aux membres du Conseil de sécurité.
« Ce Conseil devrait être capable de s'unir et de désavouer sans réserve le terrorisme du Jihad islamique palestinien, et ses actions dangereuses qui mettent des vies de civils en danger de deux côtés », a répondu l'ambassadrice américaine Linda Thomas-Greenfield, soutenant « le droit d'Israël à défendre sa population ».
Selon plusieurs sources diplomatiques, aucune déclaration du Conseil de sécurité n'est toutefois prévue à l'issue des consultations à huis clos du Conseil de sécurité qui ont commencé après ce débat public.
« Etes-vous prêts à dire +trop c'est trop ? », a malgré tout lancé l'ambassadeur palestinien Riyad Mansour, dénonçant une « agression injustifiée » de la part d'Israël. « Combien d'enfants supplémentaires devons nous enterrer avant que quelqu'un dise +trop c'est trop+ ? ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.