Immigration clandestine : les sorties forcées du territoire français ont augmenté de 10 %    Voici le nouvel entraîneur du Raja de Casablanca (VIDEO)    Tanjazz 2022: en images, les premier et deuxième jours du festival    Le Maroc souligne à New York la place importante de la cause palestinienne    Chefchaouen: tenue d'une conférence internationale sur les « Simuliidae »    New York: Bourita s'entretient avec son homologue indien    Nouveau Citroën C5 Aircross : la belle découverte (VIDEO)    Impériales 2022 : et voici la marque marocaine la plus aimée    Le Maroc souligne à New York la place importante de la cause palestinienne dans l'action entreprise sous le leadership de SM le Roi    Crise de l'énergie: le chancelier allemand en Arabie saoudite    Après avoir échappé à la peine capitale, Brahim Saadoun arrive ce samedi soir au Maroc    Politique monétaire : Vers une hausse du taux directeur selon les prévisions de l'AGR    Maroc Vs Chili: la presse sportive chilienne fait l'éloge des Lions de l'Atlas    Le ministre des Sports : « Le président a approuvé la candidature de l'Egypte d'organiser les JO 2036 »    Conseil de BAM: un relèvement du taux directeur « peu probable »    Météo: Averses et pluies ce week-end dans plusieurs provinces du Royaume    Covid-19 : 22 nouveaux cas et zéro décès ce 24 septembre    La HACA aux commandes du Réseau des Instances Africaines de Régulation de la Communication pour un mandat de 2 ans    Grands concerts de Rabat: la scène OLM Souissi retrouve son éclat après deux ans de Covid-19    Marrakech : Des shows et rythmes variés au menu du 5è Festival Gnaoua Show pour le Monde    OLM Souissi : 170.000 personnes ont assisté à Toto, Dadju et Ayra Starr    Voici le temps qu'il fera au Maroc, ce samedi 24 septembre 2022    Casablanca accueille la première édition du Festival des Marocains du monde    Burkina : Au moins 14 personnes tuées par des hommes armés    Prix du pétrole et concurrence internationale    Sourcing local : Convention de partenariat entre le ministère de l'Industrie et le Groupe Kitea    Las Palmas. Un Manifeste pour la réunification de tous les sahraouis    Maroc – Chili : Conférence d'après match de Walid Regragui    Division Nationale Amateurs / 1ère Journée : Réussir l'entame pour mieux se projeter !    Division Amateurs : Tihad Benahmed (CUSBA) demande justice    Marrakech: un «ould lfchouch» commet un terrible accident (VIDEO)    Nador: peine de prison alourdie pour des migrants impliqués dans les événements de Melilla    Washington annonce des mesures pour faciliter l'accès des Iraniens à Internet    Abdelilah Benkirane défraie encore la chronique    La Somalie va ouvrir un consulat général à Dakhla    Sahara marocain: Le Soudan du Sud déjuge la propagande algéro-polisarienne et rétablit la vérité sur sa position    Enlèvement d'une fillette à Kénitra: le suspect arrêté sur un bateau de pêche    CAN cécifoot: le Maroc sacré champion d'Afrique    Tennis: Sourires et larmes pour les adieux du "roi" Federer    Le Partenariat Vert UE-Maroc sera signé prochainement    La région Marrakech-Safi et l'OCP scellent un partenariat pour booster le développement    La revue de presse des hebdos du samedi 24 septembre    Les températures attendues ce samedi 24 septembre    Pétrole: le WTI clôture sous 80 dollars, une première depuis plus de 7 mois    France : Une centaine d'associations signe la pétition « La politique des visas : discriminations et injustice »    Samira Saïd: « Rabat ne cesse d'embellir de jour en jour » (VIDEO)    Rabat: Cheb Khaled, Manal... La soirée de l'OLM Souissi comme si vous y étiez (VIDEO)    5ème Salon régional du livre du 28 septembre au 4 octobre à Tinghir    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



#Dégage_Akhannouch : «le patron d'Afriquia est accusé d'augmenter les prix à la pompe pour s'enrichir»
Publié dans Barlamane le 09 - 08 - 2022

Alors que la flambée des prix des carburants à l'échelle internationale s'estompe, Aziz Akhannouch ne réagit pas pour ça se répercute localement, dans un contexte de sécheresse qui frappe de plein fouet le Maroc. Résultat, une fronde virtuelle qui a engendré des millions de réactions.
Depuis plusieurs semaines, indique Europe 1, «le hashtag #Dégage_Akhannouch se propage : plus de 600 000 comptes l'ont partagé rien que sur le réseau social Facebook. Une colère expliquée par le second métier du Premier ministre puisqu'il est l'actionnaire principal d'Afriquia, le leader du marché marocain des hydrocarbures avec Total et Shell.»
Le gouvernement exclut toute réduction de la fiscalité sur les produits pétroliers, comme il a écarté un retour à la subvention des carburants ou même un redémarrage de la seule raffinerie au Maroc.
«Le Maroc connaît une inflation exceptionnellement qui devrait dépasser 5,3% sur l'ensemble de l'année 2022. Par conséquent, le prix du carburant est monté à 16 dirhams, soit 1,50 euros le litre, et des centaines de milliers de Marocains accusent leur Premier ministre, Aziz Akhannouch, d'être à l'origine de cette augmentation et souhaitent sa démission», rapporte Europe 1, alors que le royaume devrait connaître une inflation élevée (+4,7 %) et une croissance en berne (+0,7 %) en 2022, selon les prévisions de la Banque centrale marocaine.
Les prix à la consommation continuent de grimper à «des niveaux supérieurs à la moyenne de la dernière décennie», d'après le Haut-Commissariat au plan (HCP) au moment où l'insécurité alimentaire touche près du quart de la population, selon le rapport 2021 de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).
«Aziz Akhannouch est donc accusé d'augmenter les prix à la pompe pour s'enrichir. Pour l'instant cette campagne virtuelle n'a conduit à aucune manifestation mais a déclenché une véritable polémique. L'agence de presse officielle du Maroc a dénoncé « une campagne tendancieuse » mais aucun mot de la part d'Aziz Akhannouch», met en évidence la radio française.
«Le gouvernement avait annoncé une aide mensuelle aux plus démunis, ce qui n'a finalement jamais été fait, dans un pays où près de 500 000 personnes vivent avec moins de deux dollars par jour», a-t-on pointé.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.