Immigration clandestine : les sorties forcées du territoire français ont augmenté de 10 %    Voici le nouvel entraîneur du Raja de Casablanca (VIDEO)    Tanjazz 2022: en images, les premier et deuxième jours du festival    Le Maroc souligne à New York la place importante de la cause palestinienne    Chefchaouen: tenue d'une conférence internationale sur les « Simuliidae »    New York: Bourita s'entretient avec son homologue indien    Nouveau Citroën C5 Aircross : la belle découverte (VIDEO)    Impériales 2022 : et voici la marque marocaine la plus aimée    Le Maroc souligne à New York la place importante de la cause palestinienne dans l'action entreprise sous le leadership de SM le Roi    Crise de l'énergie: le chancelier allemand en Arabie saoudite    Après avoir échappé à la peine capitale, Brahim Saadoun arrive ce samedi soir au Maroc    Politique monétaire : Vers une hausse du taux directeur selon les prévisions de l'AGR    Maroc Vs Chili: la presse sportive chilienne fait l'éloge des Lions de l'Atlas    Le ministre des Sports : « Le président a approuvé la candidature de l'Egypte d'organiser les JO 2036 »    Conseil de BAM: un relèvement du taux directeur « peu probable »    Météo: Averses et pluies ce week-end dans plusieurs provinces du Royaume    Covid-19 : 22 nouveaux cas et zéro décès ce 24 septembre    La HACA aux commandes du Réseau des Instances Africaines de Régulation de la Communication pour un mandat de 2 ans    Grands concerts de Rabat: la scène OLM Souissi retrouve son éclat après deux ans de Covid-19    Marrakech : Des shows et rythmes variés au menu du 5è Festival Gnaoua Show pour le Monde    OLM Souissi : 170.000 personnes ont assisté à Toto, Dadju et Ayra Starr    Voici le temps qu'il fera au Maroc, ce samedi 24 septembre 2022    Casablanca accueille la première édition du Festival des Marocains du monde    Burkina : Au moins 14 personnes tuées par des hommes armés    Prix du pétrole et concurrence internationale    Sourcing local : Convention de partenariat entre le ministère de l'Industrie et le Groupe Kitea    Las Palmas. Un Manifeste pour la réunification de tous les sahraouis    Maroc – Chili : Conférence d'après match de Walid Regragui    Division Nationale Amateurs / 1ère Journée : Réussir l'entame pour mieux se projeter !    Division Amateurs : Tihad Benahmed (CUSBA) demande justice    Marrakech: un «ould lfchouch» commet un terrible accident (VIDEO)    Nador: peine de prison alourdie pour des migrants impliqués dans les événements de Melilla    Washington annonce des mesures pour faciliter l'accès des Iraniens à Internet    Abdelilah Benkirane défraie encore la chronique    La Somalie va ouvrir un consulat général à Dakhla    Sahara marocain: Le Soudan du Sud déjuge la propagande algéro-polisarienne et rétablit la vérité sur sa position    Enlèvement d'une fillette à Kénitra: le suspect arrêté sur un bateau de pêche    CAN cécifoot: le Maroc sacré champion d'Afrique    Tennis: Sourires et larmes pour les adieux du "roi" Federer    Le Partenariat Vert UE-Maroc sera signé prochainement    La région Marrakech-Safi et l'OCP scellent un partenariat pour booster le développement    La revue de presse des hebdos du samedi 24 septembre    Les températures attendues ce samedi 24 septembre    Pétrole: le WTI clôture sous 80 dollars, une première depuis plus de 7 mois    France : Une centaine d'associations signe la pétition « La politique des visas : discriminations et injustice »    Samira Saïd: « Rabat ne cesse d'embellir de jour en jour » (VIDEO)    Rabat: Cheb Khaled, Manal... La soirée de l'OLM Souissi comme si vous y étiez (VIDEO)    5ème Salon régional du livre du 28 septembre au 4 octobre à Tinghir    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Banques: les créances en souffrance de près de 85 milliards de dirhams en 2021
Publié dans Barlamane le 11 - 08 - 2022

Le portefeuille des créances en souffrance des banques a décéléré en enregistrant une hausse de 6,7%, pour atteindre près de 85 milliards de dirhams (MMDH) en 2021, contre une augmentation de 14% un an auparavant, ressort-il du 9ème rapport annuel sur la stabilité financière, publié par Bank Al-Maghrib (BAM), l'Autorité de Contrôle des Assurances et de la Prévoyance Sociale (ACAPS) et l'Autorité Marocaine du Marché des Capitaux (AMMC).
Ce ralentissement ayant concerné à la fois les prêts accordés aux ménages et ceux en faveur des entreprises non financières, serait lié à la reprise de l'activité économique, précise le rapport. Les créances non performantes des ménages, détenues par les banques, ont décéléré par rapport à 2020, passant d'une progression de 19,3% à 7,8% et culminant plus de 30 MMDH, ajoute la même source.
S'agissant des entreprises non financières, leurs créances en défaut ont augmenté de 6,6% contre 11,3% une année auparavant. Les secteurs d'activité les plus sinistrés sont ceux du BTP, des industries manufacturières et de l'hôtellerie, enregistrant respectivement des hausses de 17,3%, 9,1% et 30,1%, soit des créances additionnelles de 1,5 MMDH, 1,3 MMDH et 1,1 MMDH de dirhams d'une année à l'autre.
Ledit rapport fait savoir que dans l'ensemble, le taux de sinistralité moyen du secteur bancaire s'est établi à 8,5%, contre 8,2% une année auparavant. Pour les trois banques systémiques ensemble, ce ratio s'est établi à 7,9% en 2021 après 7,5% en 2020. Par catégorie, l'encours des créances compromises, représentant plus de 83% des créances en souffrance, a connu une décélération, revenant à 8,7%, après 13,8% une année auparavant, pour s'établir à 70,8 MMDH. Les créances pré-douteuses ont augmenté de 12,8%, tandis que les créances douteuses ont enregistré une contraction de 12,5%. Celles-ci représentent respectivement 8% et 9% du total des créances en souffrance.
Dans ce contexte d'augmentation de la sinistralité, les provisions spécifiques ont enregistré une hausse de 4,9% contre 12,9% en 2020, ramenant le taux de couverture moyen à près de 68% après 69%.
Ce taux ressort à 74,8% pour les créances compromises, 50,7% pour les créances douteuses, et 9,4% pour les créances pré-douteuses. Pour les trois banques systémiques, le taux de couverture s'est établi autour de 67%, selon le rapport. Les banques ont également constitué des provisions à caractère général, d'un montant de 13,5 MMDH, en légère baisse de prés 1,9% par rapport à 2020. Ces provisions constituent pour les banques un volant de sécurité permettant de couvrir les risques latents.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.