Tunisie: Nabil Karoui recouvre la liberté    Ikea France condamné pour avoir espionné ses salariés    Al Ahly : Badr Banoun déja sur le départ ?    Retour des MRE: scènes de joie à l'aéroport de Casablanca (VIDEO)    Usage légal du cannabis: le projet de loi définitivement adopté    L'ASMEX prépare un Plan stratégique pour réussir le défi de la croissance économique régionale    Message Royal de félicitations au nouveau Premier ministre israélien    Affaire Raissouni : selon le parquet, l'accusé retarde l'échéance de son procès    « African Lion 2021 »: Une opération de décontamination au port militaire d'Agadir pour évaluer la réactivité de l'Unité de Secours et Sauvetage des FAR    Nouveau modèle de développement : le rapport de Benmoussa présenté à des diplomates à Rabat    « African Lion 2021 »: une opération de décontamination au port militaire d'Agadir    Algérie : le FLN remporte les législatives, le Hirak craint le retour de «la prétention dictatoriale»    Le nouveau gouvernement israélien compte quatre ministres d'origine marocaine    À Paris, Saïd Chengriha enterre «le supposé non interventionnisme» de l'armée algérienne    Maroc-Espagne: Une "gestion calamiteuse" et une crise qui demeure    Melilla : tentative échouée d'entrée de 150 migrants clandestins grâce à la collaboration du Maroc    Hilale: le développement socio-économique est un droit inaliénable au Sahara marocain    RAM : forte affluence des MRE sur les agences [Vidéos]    Début imminent de la construction du gazoduc Maroc-Nigéria    Evolution du coronavirus au Maroc : 476 nouveaux cas, 524.475 au total, mardi 15 juin 2021 à 16 heures    Murcie. Un marocain abattu par un espagnol sur la terrasse d'un café    Environ 14 tonnes de drogue incinérées à Dakhla    M'Art Studio démarre ses activités avec Marie Bugnon & Jennifer Sormani    Festival universitaire de musique de l'ENCG Kénitra : Une troisième édition pour aiguiser l'art de l'écoute    Le théâtre du Studio des arts vivants reprend ses activités    [ Interview Anas El Filali ] La première production en 3D, 100% marocaine, prête en septembre    Pays de l'Otan : la politique envers la Chine à renforcer, selon le SG de l'OTAN    Entretien entre Erdogan et Biden    La gifle américaine !    Devises vs Dirham: les cours de change de ce mardi 15 juin    L'Inter Milan prend une décision au sujet de Hakimi    France : vers la levée de l'obligation du masque en extérieur    Les Lionnes de l'Atlas s'offrent le Mali    1,1 milliard d'euros de pertes pour les clubs de Premier League    Retour à la maison pour Buffon ?    La Bourse de Casablanca ouvre dans le vert    «JOY» : 11 artistes livrent leur perception de la joie    Flo Arnold dans ses œuvres    Le nostalgique et l'artistique    Le Maroc réélu au comité des Nations unies sur les disparitions forcées    BKGR: BAM devrait maintenir le taux directeur inchangé    Nomination : Salima Amira, nouvelle DG Maroc chez Microsoft    Euro 2020 : La Suède neutralise l'Espagne    Relance économique : OBG et l'AMDIE préparent un nouveau rapport    La Hongrie soutient le plan d'autonomie au Sahara marocain    Ce qui s'est passé lundi sur l'autoroute de Kénitra (DGSN)    Basket : Labib El Hamrani nommé sélectionneur national des seniors    Hassan Rachik: Madih Al Howiyat Al Marina    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Enquête HCP : Plus de 80% des Marocains considèrent que le Royaume arrivera à réaliser totalement l'ensemble des objectifs de développement durable à l'horizon 2030
Publié dans Barlamane le 07 - 12 - 2016

Selon les résultats de l'enquête nationale sur la perception par les citoyens des ODD et des conditions de leur réalisation au Maroc, -effectuée par le Haut Commissariat au Plan (HCP)- , plus de 80% des Marocains considèrent que le Royaume arrivera à réaliser totalement l'ensemble des objectifs de développement durable à l'horizon 2030.
L'enquete nationale dont les résultats ont été présentées, mardi à Rabat par le haut commissaire au Plan Ahmed Lahlimi Alamai, souligne qu'afin de répondre aux perceptions des ménages et atteindre les ODD à l'horizon 2030, il faut réformer l'administration et l'enseignement, garantir l'égalité d'accès à l'enseignement et à la santé, consacrer la démocratie, soutenir les initiatives privées et favoriser la planification.
Les concitoyens estiment que la pauvreté, le chômage et la consommation de la drogue sont largement responsables des phénomènes de la violence, note l'enquête, ajoutant que la corruption et le népotisme favorisent les inégalités dans le domaine de l'emploi, de la santé et des services sociaux.
En effet plus de 50% perçoivent une hausse de la corruption pratiquement dans tous les domaines et institutions, et en particulier dans le secteur de la santé, fait savoir le HCP, estimant qu'une plus grande rigueur de la loi et une plus grande sévérité de la justice sont considérées comme la solution souhaitable.
Cependant, plus de 90% des citoyens jugent la société paisible et en attribuent les conflits, quand ils existent, à un déficit moral.
Au plan du niveau de vie, près de 44% des concitoyens considèrent que l'extrême pauvreté est une réalité dans leur environnement, fait remarquer le HCP, précisant que plus de 80% d'entre eux pointent la mendicité comme un phénomène fréquent ou très fréquent et 45% en attribuent la raison au chômage, 33% à la lucrativité de la pratique.
Par ailleurs, l'enquête relève que la finalité de la politique économique doit être l'emploi pour 57% des concitoyens, l'amélioration des conditions de vie pour 33% et la création de la richesse nationale pour 10%.
Il est remarquable à cet égard que parmi les différentes catégories d'emploi, 41% privilégie l'auto-emploi, 33% l'emploi public et 5% l'emploi dans le secteur privé, souligne le HCP.
S'agissant de l'approche genre, 41% de la population perçoivent l'égalité des sexes comme une réalité au Maroc et soutiennent la parité hommes-femmes dans tous les domaines de la vie économique et institutionnelle, relève l'enquête, précisant que 70% des ménages attribuent l'origine des inégalités dans ce domaine aux valeurs héritées de la tradition et à des comportements innés chez l'homme.
En revanche, la population est à 87 % contre toute parité dans le partage de l'héritage, relève l'enquête.
S'inscrivant dans le cadre de la « Consultation nationale sur la contextualisation de l'Agenda 2030 pour le développement durable au Maroc », cette enquête s'installe dans le processus d'enrichissement de la base des micro-données sur les ménages marocains, et qui porte sur la perception, par ces derniers, des problématiques déclinées par quelques-uns des 17 objectifs prévus par l'Agenda 2030 pour le Développement Durable, a indiqué M. Lahlimi lors de la présentation des résultats.
L'enquête a été réalisée entre le 1er juillet et le 19 août 2016, cette enquête qui a couvert l'ensemble du territoire national avec un échantillon permettant d'en régionaliser les résultats, s'est fixé comme objectif d'appréhender l'évaluation par les citoyens, dans leur vécu quotidien, des dimensions du développement humain dans notre pays, des facteurs à l'origine de leur niveaux actuels et des conditions de réalisation de meilleures performances nationales pour atteindre les ODD à l'horizon 2030, a-t-il expliqué.
MAP


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.