Défaite et repli du «Polisario» maquillés en redéploiement tactique ?    A propos de sa demande de décharge de ses fonctions ministérielles : Ramid fait volte-face    La masse monétaire progresse de 9,2% en janvier    Nigeria : 42 personnes relâchées, dont 27 élèves, après un enlèvement dans un pensionnat    Algérie : le Hirak de retour pour dénoncer le pouvoir militaire et réclamer plus de démocratie    Covid-19 : plus de 3 400 000 personnes vaccinées    Allemagne : la commission vaccinale envisage de recommander le vaccin AstraZeneca pour les plus âgés    La HACA et la SNRT lancent à Dakhla des visites aux sites régionaux de production et de diffusion de radio et de télévision    Covid19 / Maroc : La situation épidémiologique au 27 février 2021 à 18H00    Talib viré du TAS    L'ONU annonce de nouveaux dispositifs d'identification pour lutter contre la pêche illégale    CAN U20 : Les tirs de la chance privent le Maroc de la demi-finale !    AS FAR-SCCM (1-1) : Les Militaires rejoints sur la ligne d'arrivée !    Des manifestations monstres contre les caciques : Les Algériens disent «degage» au régime    Luca Attanasio, ambassadeur italien, tué en RDC    Le secrétaire général du Polisario reçu par le président Algérien    Deuxième anniversaire du Hirak : retour sur les faits saillants qui ont marqué les manifestations du 22 février    Groupe Al Omrane: Mise en chantier en 2020 de 46 projets d'une consistance de près de 17.000 unités    Le Maroc, un modèle en matière de vaccination    Joaillerie : Hicham Lahlou lance sa collection « Magic Alice »    Marché de capitaux: 4,83 MMDH de levées en janvier 2022    Alerte – Veille – Relance post-covid19 – Investissements étrangers et compétition internationale – Ce que préparent les concurrents du Maroc    Les entrepreneurs marocains invités à investir au Burundi    Meurtre de Khashoggi: Washington accuse le prince saoudien...Ryad dénonce !    La Chambre des représentants libyenne tend à former un gouvernement provisoire restreint composé des compétences de toutes les régions du pays    Marrakech : 29 interpellations pour violation de l'état d'urgence sanitaire et aménagement d'une villa pour les jeux de hasard    ONCF: un chiffre d'affaires consolidé de 3,1 MMDH en 2020    Il y a 45 ans, le dernier soldat étranger quitta les provinces du Sud    Une nouvelle Ecole Américaine à Benguerir    Mustapha Ramid sera opéré ce samedi    Le dirham s'apprécie de 0,32% par rapport à l'euro    Les Golden Globes remettent leurs prix sans public ni tapis rouge    Le président de la FIFA exprime ses remerciements à S.M le Roi    Le Maroc adhère à l'Organisation islamique pour la sécurité alimentaire    Le personnel des FAR reçoit la 2è dose du vaccin anti-Covid-19    Percevoir le cannabis tout autrement    Le MAS présente son nouvel entraîneur, Miguel Angel Gamondi    Le WAC à Ouagadougou en quête d' une seconde victoire en Ligue des champions    Premier Colloque international de linguistique à Marrakech    "Biggie " , le géant éphémère du rap par ceux qui l' ont connu    Plus de 25.000 pièces archéologiques seront mises à la disposition des étudiants et du grand public    Administration pénitentiaire: Reprise exceptionnelle des visites familiales au profit des détenus du 1er mars au 12 avril    CAN U20 Mauritanie : Maroc-Tunisie pour une place en demi-finales    Réunion ce vendredi du Conseil de gouvernement    «Yawmiat Kaen Osabi», nouveau-né de Loubna El Manouzi chez «Mokarabat»    Rencontre autour d'une publication : «Pour une Maison de l'histoire du Maroc» dotée d'un savoir accessible à l'esprit de tous    Un immense tour d'une ville en pleine mutation : Dakhla change de visage    Gianni Infantino salue l'engagement du roi Mohammed VI en faveur du développement du football au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Programme de développement des provinces du Sud: Le taux d'avancement des projets a atteint 48%
Publié dans Barlamane le 16 - 05 - 2018

« Le taux d'avancement des projets dans le cadre du Programme de développement des provinces du Sud (2015-2021) a atteint 48%« , a assuré le Chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani.
Le taux d'avancement des projets dans le cadre du Programme de développement des provinces du Sud (2015-2021) a atteint 48%, a assuré, lundi à Rabat, le Chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani, ajoutant que ce taux devrait atteindre 70% vers la fin de l'année en cours.
Répondant à une question sur « Le modèle de développement des provinces du Sud », lors de la séance mensuelle consacrée à la politique générale à la Chambre des conseillers, M. El Othmani a relevé que ce modèle, lancé par le Roi Mohammed VI à Laâyoune à l'occasion du 40ème anniversaire de la Marche Verte, constitue un mécanisme optimal pour l'accélération de la régionalisation avancée dans les régions du Sud et la réalisation du développement escompté, notant qu'il permettra de mettre en place les bases d'une politique intégrée à même de promouvoir le rayonnement des provinces du Sud dans les domaines économiques et sociaux.
Il a, également, affirmé que le gouvernement s'est engagé, en vertu du programme gouvernemental, à favoriser le succès du nouveau modèle de développement des provinces du Sud, à offrir les moyens financiers et humains pour accélérer sa mise en œuvre et réaliser les projets programmés dans ce cadre, en impliquant les habitants dans la gestion de leurs affaires, pour davantage de prospérité et de développement de ces régions, en tant que pôle économique intégré, ainsi que de poursuivre la mise en œuvre optimale des programmes liés au développement intégré des provinces du Sud.
Sur le plan financier, M. El Othmani a indiqué que les fonds engagés jusqu'à la fin du mois de mars 2018 ont atteint environ 21 milliards de dirhams (MMDH), ajoutant qu'au niveau des infrastructures routiers, ferroviaires et portuaires, il sera procédé à la mise en place d'un réseau routier visant à accompagner le développement des provinces du Sud, à la réduction des temps des voyages et à l'amélioration de la sécurité routière, notant que ce projet vise essentiellement à mettre en place une voie express Tiznit-Laâyoune-Dakhla d'un coût de 8,5 MMDH. La première reliant Tiznit à Laâyoune sur une distance de 555 km et la seconde consiste en l'élargissement de la route nationale reliant Laâyoune à Dakhla sur une distance de 500 km, a-t-il précisé.
Dans le cadre de la mise en oeuvre de la stratégie nationale portuaire, le Chef du gouvernement a indiqué que de nouveaux ports sont en cours de construction dans le cadre du pôle des ports du sud, notamment le port de pêche de Lamhiriz et le port Dakhla atlantique dont les travaux débuteront vers la fin de l'année en cours.
S'agissant du développement du transport maritime, il a souligné qu'il sera procédé au lancement d'une ligne maritime de la navigation côtière dédiée à la cargaison reliant Casablanca et Dakhla, à la réouverture des deux lignes maritimes reliant les îles Canaries et Tarfaya d'une part, et Laâyoune d'autre part, ajoutant qu'au niveau des infrastructures hydrauliques, il sera procédé aussi à la réalisation du barrage « Fask » sur l'Oued Sayad (province de Guelmim) pour une enveloppe budgétaire estimé à 1.500 millions de dirhams (MDH), outre la réalisation de 11 petits barrages et la construction de barrages dédiés à la protection contre les inondations pour un montant global avoisinant les 571 MDH.
Pour ce qui est des structures liées aux énergies renouvelables et à la production de l'électricité, M. El Othmani a fait observer qu'une série de projets a été programmée dans le cadre de la production de l'électricité dans les trois provinces du Sud à l'horizon de 2021, d'une puissance totale de 1.338 Mégawatt (MW), rappelant que parmi les projets réalisés figurent celui de l'extension du parc éolien d'Akhfenir d'une puissance de 100 MW pour une enveloppe budgétaire de 1.992 MDH et l'opérationnalisation de la première tranche du projet du parc éolien « Aftissat » à Boujdour (200 MW).
Au niveau du programme d'eau potable et d'assainissement liquide, le Chef du gouvernement a indiqué qu'une enveloppe budgétaire d'environ 5666 MDH a été allouée aux projets de renforcement du réseau d'eau potable et d'assainissement dans les régions du Sud, dont la ville de Dakhla (250 MDH), le dessalement de l'eau de la mer à Boujdour (134 MDH) et la poursuite de cette opération jusqu'à la réalisation de l'ensemble des projets inscrits dans le cadre de ce programme. Le projet d'assainissement liquide a été mis en place au niveau de la ville de Dakhla avec un budget d'environ 248 MDH, a ajouté M. Othmani annonçant le coup d'envoi des autres projets inscrits dans ce programme vers la fin de l'année en cours.
Le projet de dessalement de l'eau de la mer est mis en œuvre dans le cadre d'un partenariat public-privé, en vue de créer une zone d'irrigation dans la région de Dakhla-Oued Eddahab avec un budget global arrivant à 1707 MDH, a fait remarquer le chef du gouvernement, expliquant que ledit projet comprend une unité de dessalement d'eau d'une capacité de de 30,1 millions de mètres cubes par an et un réseau de distribution d'eau d'irrigation pour 5000 mille hectares de nouvelles terres, ainsi qu'une station pour la production d'énergie éolienne à même de répondre aux besoins énergétiques des stations de dessalement et du réseau d'irrigation d'une puissance estimée à environ 26 mégawatts.
Concernant des projets liés au phosphate, le responsable gouvernemental a affirmé le coup d'envoi des travaux de réalisation des deux unités industrielles d'extraction et de traitement du phosphate pour un coût global de 12.600 MDH, outre le lancement par le groupe OCP à Laâyoune d'un projet d'un port avec une enveloppe budgétaire d'environ 4200 MDH. S'agissant du secteur de la justice, il a souligné que dans le cadre de la réhabilitation des infrastructures judiciaires, la facilitation de l'accès aux tribunaux et l'amélioration des conditions d'accueil, une enveloppe financière de 315 MDH a été allouée à la construction de tribunaux au niveau de trois régions du Sud, dont deux sont prêts (Laâyoune et Tarfay), d'autres sont en cours de réalisation (Sidi Ifni, Dakhla, Laâyoune), tandis qu'un projet est en cours d'étude à Guelmin. Pour ce qui est du secteur de la santé, le chef du gouvernement a relevé que le plan de la santé (2015-2025), vise à développer les services médicaux et élargir l'offre sanitaire dans les trois régions du sud, faisant savoir que ces projets ont nécessité un budget global de 2,642 MMHD, répartis sur quelques projets dans la région de Sakia El Hamra (1,7749 MMDH), 12 projets à la région de Guelmim-Oued Noun ( 794,10 MDH), 6 projets à la région de Dakhla – Oued Eddahab (2,642 MMDH).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.