Coronavirus : le Maroc s'engage sur le plan africain en mettant à contribution son expérience et expertise    UNAF U21 : les lionnes de l'Atlas s'acharnent sur l'Algérie (2-0)    Barça: le quadruplé retentissant de Messi face à Eibar (VIDEO)    Al-Kass Cup: l'Académie Mohammed VI s'incline face au Real Madrid (VIDEO)    PAM : le 25ème Conseil national du PAM aura lieu le 7 mars    Des installations du tramway de Casablanca sérieusement endommagées (PHOTOS)    Hamza monbb : des aveux mettent à mal les soeurs Batma    Tragique accident entre Marrakech et Imintanoute    Australie : le Maroc à l'honneur au Festival multiculturel de Canberra    Mutandis Auto réduit ses parts dans Immorente Invest    Paradis fiscaux: le Maroc peut mieux faire    Coronavirus : Les 167 Marocains rapatriés de Wuhan quittent l'hôpital    Un conseiller du PJD arrêté à la frontière pour faux et usage de faux    Lourde sanction contre les supporters de Dortmund    PAM : des dirigeants du parti refusent de participer au bureau politique formé par Abdellatif Ouahbi    Crédit du Maroc dresse le bilan de son plan stratégique CAP 2020    Blocage de l'adoption du code pénal, la sèche mise au point de Ben Abdelkader    Mehdi Lahlou : les banques islamiques ne sont aucunement différentes des banques classiques    Un nouveau "portefeuille pédagogique" pour lutter contre la violence en milieu scolaire    Fès: une ressortissante étrangère agressée sur la voie publique    Une voiture interceptée à l'entrée de Salé    Equipementiers Une 4e usine pour TE Connectivity    L'autre guerre    Les Panafricaines alertent sur l'urgence climatique    Top mondial YouTube: Zouhair Bahaoui cartonne avec son nouveau clip (VIDEO)    Azilal : le parc jurassique ouvrira ses portes fin mars    Le Maroc prêt à apporter au Qatar tous les moyens humains et logistiques pour réussir le Mondial-2022 de football    Le mouvement de contestation populaire né il y a un an en Algérie cherche son second souffle    L'Allemagne renforce les mesures de sécurité après l'attentat raciste de Hanau    Dans le bagage des candidats à la Maison Blanche il y a aussi… des casseroles    Tout comme le patrimoine marocain en général : La judaica marocaine a souffert du pillage à travers le temps    Le Maroc, terre d'un patrimoine ancestral : Les trésors juifs de Casablanca    Adieu Abdeslam Alla    Le HCP note une baisse de 0,1% de l'indice des prix à la consommation    La déconstruction d'un mythe    U.E: Les «villes libres» réclament des subventions…    ONU : Omar Hilale briefe le Conseil de sécurité sur sa visite en RCA    Le coronavirus pourrait coûter jusqu'à 30 milliards de dollars au secteur aérien    Mohamed Benchaâboun: « Tous les indicateurs montrent que la dette marocaine est soutenable »    L'ambassadrice des Pays-Bas se félicite de l'intégration des MRE dans la société néérlandaise    Appel à la consécration d'une justice citoyenne    La Commission de la programmation n'en fait qu'à sa tête    Divers sportifs    Achraf Hakimi et son retour au Real Madrid    La Commission européenne salue les efforts du Royaume en matière de réformes fiscales    L'industrie du cinéma a été plus inclusive en 2019 que lors de la décennie précédente    Le CCM dévoile les jurys du 21ème Festival national du film de Tanger    L'espoir du rap Pop Smoke abattu chez lui    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Forum de Davos : le modèle américain est un exemple pour le reste du monde, selon Donald Trump
Publié dans Challenge le 21 - 01 - 2020

La 50ème édition du Forum économique mondial (WEF), plus connu sous le nom de la célèbre station de ski suisse de Davos, s'est ouvert ce mardi 21 janvier pour se terminer vendredi prochain. La principale attraction de cette première journée est le président américain Donald Trump. Il a prononcé un discours le jour même de l'ouverture de son procès de destitution devant le Sénat.
Placée sous le thème :« Parties prenantes pour un monde cohérent et durable », cette édition s'ouvre dans un climat international politique, économique et social, marqué par le sceau de la géopolitique, du pessimisme et des tensions et de l'épineux dossier du réchauffement climatique. Plus de 3.000 personnalités du monde de la politique, chefs d'Etat ou de gouvernement, de la communauté des affaires, de la société civile etc. y prennent part pour examiner et débattre des questions qui préoccupent notre monde. Parmi les présents figure la militante climatique suédoise Greta Thunberg, peu susceptible de mâcher ses mots sur l'urgence climatique.
Le procès en destitution de Donald Trump commence https://t.co/pOflshfizn pic.twitter.com/PQy5b06wac
— TVA nouvelles (@tvanouvelles) January 21, 2020
Incontestablement, c'est le discours du président américain qui était le plus attendue pour ce mardi. Donald Trump, qui était accompagné d'une forte délégation, a prononcé un discours de 30 minutes peu avant midi, centré sur ses réalisations et performances économiques depuis son arrivée à la Maison Blanche. Il a annoncé avec fierté le grand retour des Etats-Unis, faisant l'éloge de sa politique économique libérale qui a donné des résultats au-delà des espérances du peuple américain. Dans ses guerres commerciales, il a souligné qu'il avait réussi à revoir l'Accord de libre-échange (NAFTA) signé avec le Canada et le Mexique en le qualifiant de désastre.
Au sujet de sa guerre commerciale et tarifaire avec Pékin, Trump a déclaré : «Avant mon élection, la Chine menaçait le commerce international. Nos relations avec ce pays ont connu des crises mais aujourd'hui, elles se sont nettement améliorées… ». S'étalant sur son bilan qui a tout d'une précampagne électorale et faisant parler les chiffres, il a affirmé avoir créé près de 7 millions d'emplois depuis son arrivé au pouvoir alors qu'il prévoyait deux millions. Le chômage est au plus bas depuis 50 ans. La distribution des richesses a touché toutes les catégories sociales et raciales. On enregistre un boom des « cols bleus » dans les entreprises. Il a épinglé au passage son prédécesseur Barack Obama sans le nommer en avançant que 60.000 entreprises avaient fait faillite, alors que sous sa présidence 12.000 nouvelles ont vu le jour.
Le temps du pessimisme est révolu !
Le locataire de la Maison Blanche a estimé que le temps du pessimisme est révolu relevant que ce sentiment a pris racine dans l'esprit de la communauté d'affaires internationale. C'est probablement sa réponse à la directrice générale du Fonds monétaire internationale, Kristalina Georgieva dont l'institution a exprimé, la veille, son pessimisme sur la croissance économique mondiale pour 2020 et 2021. Pour Donald Trump, le modèle américain est un exemple pour le reste du monde. Il révèle que Les Etats-Unis ont attiré 25% des investissements internationaux grâce aux réformes et l'esprit de la libre entreprise. Abordant le dossier des hydrocarbures, il a souligné que l'indépendance énergétique des Etats Unis est assurée ajoutant que son pays est aujourd'hui de loin le premier producteur de pétrole et de gaz dans le monde et demande aux Européens de s'approvisionner sur le marché américain. Enfin, pour clore son discours sur une note environnementale, il a annoncé que les Etats-Unis rejoindront l'initiative d'un trillion d'arbres.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.