Anwar El Ghazi : « Ziyech doit aller au gymnase »    Hakim Ziyech n'a que faire des excuses de Hervé Renard    Hicham Boussefiane se dit prêt à devenir leader du FC Malaga    Khalil Boubhi : La pandémie impactera considérablement les contrats sportifs    Progression du PNB de la CFG Bank au premier trimestre    L'ambassade du Maroc à New Delhi en première ligne    A Madagascar et à travers l'Afrique, la ruée controversée vers l'artemisia    Vote à distance: La Chambre des conseillers décide de développer une application électronique    238 ONG subventionnées par le programme Moucharaka Mouwatina    Les six grands principes de la doctrine d'intervention de la CGEM    L'AMMC rappelle aux émetteurs les règles et recommandations en matière de communication financière    Webinaires sportifs : Raccourcir les distances et enrichir les compétences    Sara Bellali : Le Maroc a exploité toutes ses ressources matérielles et humaines.    Etude sur les conséquences de la pandémie du Covid-19 sur la profession de la médecine dentaire    Une étude confirme l'efficacité modeste d'un antiviral contre le Covid-19    Une plongée virtuelle au cœur du patrimoine culturel d'Essaouira    Colère en Malaisie après l'abandon des poursuites contre Riza Aziz    Le Réseau des journalistes contre la peine de mort appelle le Maroc à abolir cette peine cruelle    S.M le Roi accomplit la prière de l'Aïd Al-Fitr    Coronavirus : 27 nouveaux cas, 7433 au total, dimanche 24 mai à 16h    Quel nouveau modèle économique pour le Maroc d'après Covid-19 ?    Quel nouveau modèle économique pour le Maroc d'après Covid-19 ?    Aïd Al Fitr célébré dimanche au Maroc    Roumanie : Le président de l'EMSI Kamal Dissaoui distingué    Coronavirus : 74 nouveaux cas confirmés au Maroc, 7.406 cumulés, samedi à 16h    Vidéo. Pakistan : 97 morts dans un crash d'avion    David Keene… Comment l'Algérie finance la propagande de sécession aux Etats-Unis    Coronavirus : 43 nouveaux cas, 7375 au total, samedi 23 mai à 10h    Achraf Bencharki plus près que jamais de Trabzonspor    Au temps du confinement, l'expression artistique se réinvente    Nos Vœux    L'ONU lance une initiative mondiale contre la désinformation    Un club chinois s'intéresse à Younès Belhanda    La CAN 2021 toujours sans visibilité…    Nizar Baraka: il est temps de redéfinir les priorités nationales    «REC» de Paco Plaza et Jaume Balaguero: un thriller viral!    La crise et après…    Le porteur de feu (L'Igniphore)    Lire Evelyne ou le djihad?    Israël…Gaza… Les Palestiniens    «Le législateur devrait insérer le télétravail pour une application claire et sans ambiguïtés»    508 mesures proposées par la CGEM et ses fédérations    A quoi sert une frontière?    Déconfinement: Les députés pointent l'absence de vision    Kamal Moummad, «The Man Behind the Scene»    Venezuela: Trump perd la partie…    Confinement et ramadan, un duo gagnant pour la télé!    DOC-Covid19 : Les principaux textes législatifs en un seul clic!    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Commande publique : une réponse urgente à la pandémie Covid19
Publié dans Challenge le 04 - 04 - 2020

La crise actuelle due à la pandémie Covid19 est aussi un grand test pour l'administration publique, les établissements et entreprises publics et les collectivités territoriales, en matière de digitalisation. En effet, c'est l'occasion pour l'Etat et ses divers démembrements de démontrer concrètement sa capacité de résilience.
Sur le terrain, le retour sur investissement dans les nouvelles technologies de l'information et de la communication commence à apparaître. C'est notamment le cas de la commande publique dont les procédures ont été quasi-totalement dématérialisées. La crise actuelle peut être perçue comme un test mais aussi comme un accélérateur.
Une note circulaire du ministère de l'Economie et des Finances et de de la Réforme administrative (MEFRA), datée du 2 avril 2020, est venue clarifier les procédures à mettre en œuvre pour assurer la continuité des services publics centraux et des services publics déconcentrés, en matière de commande publique. Il s'agit de mesures d'accompagnement, en termes de simplification et de fluidification de certaines procédures de passation et d'exécution des marchés de l'Etat et des collectivités territoriales, durant la période d'état d'urgence sanitaire.
Ainsi, pour faire face aux difficultés rencontrées dans l'obtention de certains certificats électroniques et pouvant générer des obstacles à la soumission d'offres, ou des retards de paiement et donc des difficultés de trésorerie des entreprises titulaires de la commande publique, il a été décidé, à titre exceptionnel, durant ladite période de l'état d'urgence sanitaire (EUS), de surseoir à l'exigence de la signature électronique des documents par les entreprises ayant rencontré des difficultés d'obtention du certificat électronique classe 3. Les entreprises concernées devront juste procéder à la numérisation en format PDF des originaux des papiers dûment cachetés et signés avant de les déposer électroniquement sur la plateforme GID. Les originaux devront être communiqués après ladite période d'état d'urgence sanitaire.
Pour la procédure de soumission électronique au niveau du portail des marchés publics, il a été décidé de surseoir, là aussi, à l'exigence de la signature électronique des pièces constitutives des dossiers des réponses électroniques aux appels d'offres, par les entreprises ne disposant pas desdits certificats électroniques. Ces pièces et documents pourront être scannés et déposés électroniquement au niveau du portail des marchés publics. De même, pour fluidifier les procédures de dépouillement des plis électroniques par les commissions compétentes, il a été décidé de surseoir à l'affectation des bi-clés. Le chiffrement des plis électroniques se fera via une clé symétrique du portail des marchés publics pour assurer le niveau requis de traçabilité et de sécurité des pièces déposées.
Quant aux maitres d'ouvrage et aux entreprises disposant de certificats électroniques classe 3, ils pourront utiliser lesdits certificats ou simplement scanner les pièces et documents nécessaires au dépôt électronique des factures et/ou à la soumission électronique.
De même, suite à la suspension de la publication et de la distribution de journaux sous support papier, depuis le 22 mars 2020, il a été décidé d'accepter les publications des avis d'appels d'offres effectués sur les éditions électroniques des journaux.
Enfin, le MEFRA s'engage, d'une part à respecter les délais de paiement impartis à l'Etat et aux collectivités territoriales et à soumettre tout dépassement de ces délais à l'application des intérêts moratoires et, d'autre part, à privilégier, durant la période d'état d'urgence sanitaire, l'échange électronique dans toutes les procédures relatives à la commande publique.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.