Réunion jeudi du conseil de gouvernement    Urgent : Affrontement entre l'armée espagnole et les Herragas de Sebta    Blé : le gouvernement gagnera-t-il son pari ?    Renault Maroc : Le groupe atteint 60% de taux d'intégration    Le président du MAK, Ferhat Mehenni, placé en garde à vue (sources kabyles)    Botola Pro D1: Le HUSA et le MAS assurent l'essentiel    Virée réussie pour le Raja à Johannesburg    Arab Futsal Cup : Début, ce jeudi, au Caire    Vague de chaleur de jeudi à samedi dans plusieurs provinces du Royaume (Bulletin spécial)    Philip Morris International nomme Jacek Olczak au poste de Président-Directeur Général    Un chef militaire kurde tué lors d'une opération turque en Irak    Le duel madrilène se poursuit de plus belle    Un Technopark à Fès pour consolider l'attractivité économique de la région    Les opérateurs économiques abordent le virage 2021 avec optimisme    Province de Khouribga: Création de 45 unités de l'enseignement préscolaire avec l'appui de l'INDH    Nouvelle édition du Festival du film éducatif pour les enfants des centres d' estivage    "C'est mieux là-bas" de Zouhair Chebbale projeté à Strasbourg    «Miroir de l'âme» : Voyage au cœur de l'univers sensuel de Rajae Lahlou    Maroc-Espagne : Une crise aux multiples facettes    Euro 2020-2021 : Karim Benzema serait-il sur la liste de Didier Deschamps dévoilée ce soir !?    Les Forces Royales Air renforcent leurs drones    La France efface la dette du Soudan    Les détenus provisoires encombrent les prisons    Madrid justifie (encore) l'accueil de Brahim Ghali et refuse de voir un lien avec la marrée de migrants à Sebta    Pour une nouvelle organisation des souks hebdomadaires en milieu rural    Trafic international de drogue : saisie de 1,2 tonne de chira à Boucraa et Gueltat Zemmour    Vidéo : le vrai visage de la Deutsche Welle (DW), entre autocensure et partialité    Aide humanitaire au profit des Palestiniens : un deuxième avion militaire arrive au Caire    L'appel de SAR la Princesse Lalla Hasnaa devant la Conférence mondiale de l'Unesco    Destinée aux MRE : L'application de transfert d'argent «Taptap Send» lancée au Maroc    Assurance : Les crèches sommées de jouer la transparence    Formation : Des Marocains décrochent un MBA de Springfield University    Des personnalités palestiniennes saluent l'initiative marocaine de solidarité envers le peuple palestinien    Les sanctions urgentes à prendre par la FRMF    Covid-19 : Le Maroc bien parti pour contenir la pandémie    L'AS Salé représente le Maroc à la 1ère Basketball Africa League    Achraf Hakimi : "Je ne peux pas savoir ce que l'avenir nous réserve"    La Légation américaine de Tanger fête ses 200 ans    Casablanca : Des policiers usent de leurs armes pour interpeller des individus agressifs    Monétique: l'activité toujours impactée par les conséquences de la pandémie    Abdelaziz Bouteflika enfin convoqué par la justice    Le Maroc réitère son soutien indéfectible aux droits du peuple palestinien    Jack Lang: Puisse l'exemple Royal entraîner d'autres pays à faire preuve de vraie solidarité    Le café des Oudayas fait peau neuve !    La culture hispanique vue par la bande dessinée et de l'illustration    L'Art moderne & Contemporain marocain à Paris    La loi N°56.20 offrira un nouveau cadre juridique à la création de musées, avec un label officiel (FNM)    Gaza: au moins 42 Palestiniens tués dans les raids israéliens, plus lourd bilan quotidien depuis lundi (ministère)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les masques distribués en épicerie et en grande surface au prix de 0,8 DH l'unité
Publié dans Challenge le 06 - 04 - 2020

Le Maroc veut généraliser le port du masque de protection. Il a procédé depuis ce lundi 6 avril à la distribution de ces protections aux épiceries de proximité et aux grandes surfaces à travers le Royaume, et ce pour la vente au grand public.
Le Maroc veut renforcer les mesures de protection mises en œuvre contre la propagation du coronavirus. Les épiceries marocaines distribuent depuis ce lundi 6 avril à leurs clients des masques de protection. 70 000 épiceries de proximité sont concernées par cette opération même pour l'heure l'approvisionnement de ces points de vente est en cours. « Les masques sont déjà disponibles depuis quelques heures dans les supermarchés et auprès de certains épiciers. Les 70 000 épiceries de proximité ciblées le seront d'ici demain ou après demain. Le ministère a pu revoir le prix à la baisse. Les 100 unités et 50 unités coûtent respectivement 80 DH et 40 DH », indique Taoufik Moucharraf, directeur de la communication au ministère de l'Industrie et du Commerce. Pour rappel, le 2 avril dernier, un arrêté du ministère de l'Economie et des finances,
Fixé les prix comme suit : 2,5 DH/unité pour les boîtes de 10 unités, et 2 DH/unité pour la boîte de 50 unités, ou encore 1 DH/unité pour la boite de 100 masques.
Pour assurer un plein succès, le ministère a décidé de profiter d'abord des réseaux des grands distributeurs, notamment Centrale Danone avec son réseau de 75 000 épiciers, Copag et Dislog Group. Selon Moncef Belkhayat, Président H&S & Dislog, d'autres opérateurs affiliés à Tijara 2020 rejoindront le trio, « ce qui permettra d'étendre la distribution aux pharmacies ». Comme nous l'annoncions hier dimanche 5 avril (Masques anti coronavirus : Le port généralisé encouragé au Maroc ?), une dizaine d'usines spécialisées dans la fabrication de tissu se sont lancées dans la fabrication de masques alternatifs. « Actuellement, nous avons atteint une capacité de production 3 millions de masques par jour et dès la semaine prochaine celle-ci atteindra les 5 millions de masques par jour. Tous les masques produits respectent les standards internationaux. D'ailleurs le ministère a exigé que les produits soient accompagnés d'une fiche renseignant sur certains aspects, notamment la durée d'utilisation » », souligne Taoufik Moucharraf qui précise que le Département d'Elalamy a accompagné tous ces producteurs de masques.
Ces masques barrières qui ont une durée d'utilisation optimum de quatre heures, également utilisables une fois, sont aptes à l'utilisation. Ils limitent la projection de gouttelettes de l'usager potentiellement atteint de coronavirus sur son voisinage. Ils protègent aussi contre toute attaque externe sans gêner la respiration.
Si au début de l'épidémie du coronavirus, plusieurs pays estimaient que le port du masque n'est pas utile, cette protection s'impose de plus en plus. Aujourd'hui, plusieurs gouvernements l'ont déjà imposé dans l'espace public. Au Maroc, l'exécutif le recommande ainsi pour toute la population. « Il n'est pas exclu qu'à partir de ce moment que le port du masque soit obligatoire dans certains endroits comme les supermarchés. Ce n'est pas dans nos coutumes mais on doit s'y mettre pour protéger les autres », confie un des producteurs de masques.
Le Maroc a déclaré l'état d'urgence sanitaire et le confinement dès vendredi 20 mars à 18 heures, afin de contenir la propagation du Covid-19, alors que le pays a enregistré son premier cas positif le 2 mars. Le gouvernement a très vite décidé d'une série de mesures, qui n'ont été mises en place dans des pays européens qu'au stade 2 ou 3 de la pandémie. Aujourd'hui en démocratisant le port du masque, les pouvoirs publics anticipent déjà le déconfinement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.