Chine-Afrique: Bank Of Africa et CADFund signent une convention de partenariat    Tourisme: Abdellatif Kabbaj élu personnalité de l'année    Une entreprise américaine investit dans le projet du développement du premier robot humanoïde marocain    Nador : Enquête judiciaire pour identifier les impliqués dans une tentative de trafic de 2.380 kg de Chira    Grandes villes : À quoi servent les maires ?    Vaccins anti-Covid-19 : Guterres crie sa grande déception    Le Bahreïn réitère son soutien au Maroc dans la défense de sa souveraineté et son intégrité territoriale    CHAN 2021 : Ce soir, Cameroun/Zimbabwe en ouverture à 18 heures    CHAN : Cameroun 2020 ou Cameroun 2021 ?    Mondial Handball : Ce soir à 18h00, le Maroc face au Portugal sans se faire des illusions !    ONU : la hausse des migrations internationales a ralenti de 27% en raison de la COVID-19    Le Président américain accorde la Légion du mérite des Etats-Unis au Roi Mohammed VI    Omar Hilale : la coexistence entre musulmans et juifs est ancrée dans l'ADN des marocains    "Atlantide KM 130 " Rencontre entre l' artiste photographe Imane Djamil et la ville de Tarfaya    SM Le Roi Mohammed VI décoré de la "Legion of Merit, Degree Chief Commander"    Trump décoré du Wissam El Mohammadi    Le Cameroun est prêt    Vaccination anti-covid : Biden dévoile le successeur de Moncef Slaoui    Mohamed Benabdelkader. Forte présence féminine aux postes de responsabilité dans l' administration judiciaire    Laporta, Font et Freixa déclarés candidats officiels à la présidence du Barça    La France sous cloche à 18h Contrôles aux frontières renforcés    L'équipe du Maroc rate son entrée face à l'Algérie    Biden dévoile un plan de relance de 1.900 milliards de dollars    Le Groupe d'amitié parlementaire HondurasMaroc réitère son soutien au plan d' autonomie    L'immunité collective contre la Covid-19 pourrait être atteinte début mai    Retard des vaccins, l'Europe en colère    Saad Dine El Otmani : Le Maroc a réalisé des acquis stratégiques dans ses provinces du Sud    Lady Gaga et Jennifer Lopez chanteront à la cérémonie d'investiture de Biden    Un dessin de Tintin adjugé au prix record de 3,2 millions d' euros    Evolution du coronavirus au Maroc : 1291 nouveaux cas, 457.625 au total, vendredi 15 janvier 2021 à 18 heures    Compteur coronavirus : 1.291 nouveaux cas confirmés 1.409 guérisons en 24 heures    Industrie pharmaceutique : La FMIIP, désormais fédération sectorielle statutaire externe de la CGEM    Maroc-Espagne: contrat pour sécuriser le transport routier des marchandises dangereuses    Initiative marocaine d'Autonomie: Un fort soutien formulé lors de la conférence ministérielle    Larabi Jaïdi : « Des signes de l'amorce d'un début de convalescence se manifestent »    L'aubaine du Brexit pour l'Europe et les USA    Visite du ministre chinois des Affaires étrangères : la Chine accorde une grande importance à l'Afrique    Jeux video. « 3ich l'game », saison 2    La Mercedes Classe E s'offre un lifting    Les équipes à suivre de très près    Sénat américain. Les émeutiers voulaient « capturer et assassiner des élus »    Yasmina Benabdellah : «J'intègre toujours la touche marocaine dans mes projets»    Dakhla : Lancement de la première campagne nationale de communication sur le métier de l'architecte    Normalisation? Il n'y a jamais eu vraiment de rupture    Maroc-USA : signature d'un mémorandum d'entente pour protéger les biens culturels marocains contre le trafic illicite    Un recueil de Zajal qui promeut la culture de l'égalité des sexes    2020 : Une présence de taille de la question amazighe malgré la pandémie    Bientôt un musée à Laayoune    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le PPS dévoile ses propositions de relance
Publié dans Challenge le 08 - 06 - 2020

Le secrétaire général du Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) a dévoilé lors d'une visio-conférence le lundi 8 juin les propositions de son parti pour un plan de relance post Covid-19 dans le cadre de ce qu'il a appelé « un nouveau contrat politique ».
Avant d'exposer le contenu de son nouveau contrat politique, Mohamed Nabil Benabdellah a décliné les actions préconisées par son parti pour atténuer l'impact de la crise sanitaire que traverse le pays. Le parti précise à ce sujet que les mesures incitatives doivent cibler les entreprises qui maintiennent les postes d'emploi et celles qui créent des emplois nouveaux. En contrepartie, l'Etat doit maintenir les engagements d'investissement des administrations, des établissements publics et des collectivités territoriales et accélérer leur réalisation.Il faut aussi simplifier les procédures relatives à la commande publique tout en renforçant le contrôle a posteriori. Au niveau social, le PPS prône le renforcement des mesures sociales et sanitaires urgentes au profit de tous les salariés impactés par la crise ainsi qu'un soutien exceptionnel au profit des petits agriculteurs. Il demande le lancement d'un large plan,de 2 à 3 ans, visant à améliorer l'environnement du travail et les conditions d'hygiène et de sécurité dans les unités productives.
S'agissant des propositions pour un « nouveau contrat politique », le parti du livre les articule autour de trois axes. Le premier axe porte sur un plan de relance de l'économie sur de nouvelles bases. Le second axe cible, d'une part l'éradication de la précarité et la pauvreté, et d'autre part, la concrétisation de la justice sociale et la promotion de la culture. Le troisième axe concerne l'approfondissement de la vie démocratique et l'édification institutionnelle.
Lire aussi | Coronavirus : le PPS salue les mesures d'accompagnement
Concernant les nouvelles bases de relance de l'économie, le parti demande de donner la priorité à l'investissement public pour soutenir des grands plans économiques et industriels de développement afin de développer les secteurs stratégiques,consolider les infrastructures et renforcer la commande publique. Pour ce faire, l'Etat doit renforcer et créer des instruments publics de participation au financement des grands projets de développement, dont un fonds d'investissement public dédié à la participation au capital de certaines entreprises industrielles. Dans la même optique, il est demandé de remettre en activité la seule raffinerie du pays La Samir, et la mettre au service de la sécurité énergétique nationale.
L'Etat doit aussi opter pour un déficit budgétaire exceptionnel afin de faire face à la situation actuelle. D'où la nécessité d'une plus grande souplesse par rapport au principe de la rigueur budgétaire pour une durée d'au moins 2 ans, tout en montrant une grande prudence afin de contenir les tensions inflationnistes.
Au niveau fiscal, le parti demande la suppression du régime des exonérations fiscales dérogatoires,à l'exception des activités à caractère social ou celles relevant de l'utilité publique. Il demande aussi la mise en place d'une contribution de solidarité à la charge des assurances et des entreprises bénéficiant de monopole d'Etat ou de fait, tels que : CDG, OCP, ANFCC, ONCF, et l'ANP. Les autres mesures préconisées concernent la suppression de la déductibilité fiscale des contributions accordées au Fonds de gestion du coronavirus, l'instauration d'un impôt sur la fortune et d'un impôt sur l'héritage à partir de 10 millions de DH, une taxe spéciale sur la plus-value foncière due aux plans d'aménagement, l'instauration d'une nouvelle tranche de l'IR de 44% sur les très hauts salaires. Au niveau de la TVA, le PPS demande la suppression de la TVA sur tous les médicaments, la réduction des taux sur les produits de première nécessité et l'instauration d'un taux majoré de 40% sur les produits de luxe.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.