Covid-19 : réélu, le chef de l'ONU veut «un monde qui tire des leçons»    Un espagnol sur 5 que pense le Maroc récupèrera Sebta et Melilia    L'«Algérie nouvelle», une illusion d'optique à l'issue des législatives    Hélène Le Gal : "L'ouverture d'un consulat au Sahara est liée au nombre de Français qui y vivent"    Une consécration de l'épopée de la lutte nationale    Avec l'arrivée des MRE, les hôtels baissent leurs prix    Inauguration en grande pompe du DS Store Massira Al khadra (VIDEO)    Global Capital Bonds Awards 2021: Le Maroc décroche 3 distinctions    Royal Air Maroc : la route touristique Paris Orly-Dakhla opérationnelle    Développement durable, le Maroc trace sa voie    Finlande : le Maroc, tête de pont de la nouvelle stratégie africaine    15 aéroports marocains labellisés «Airport Health Accreditation»    Maroc-Espagne : l'opposition creuse la tombe du gouvernement Sanchez    Matteo Salvini : Le Maroc, pays le plus stable de toute la région méditerranéenne et nord-africaine    Jeune Afrique : « Paris dénonce la «captation de pouvoir» de Moscou en Centrafrique »    Nigeria : l'explosion d'un camion-citerne fait cinq morts et 13 blessés    Frontex déployée non loin des côtes marocaines ?    Ligue des champions d'Afrique : le WAC affûte ses armes avant le match retour    Premier contrat pro avec le PSG pour Kaïs Najeh    Coupe arabe U20 : Maroc – Tadjikistan ce dimanche    Reprise à Schalke avec Mendyl et Boujellab, Amine Harit absent    Football : La CAN aura bel et bien lieu au Cameroun en janvier 2022    Championnats du monde de bridge : Le Maroc qualifié    FOUZI LEKJAÂ ELU AU CONSEIL DE L'UAFA    Sonarges : le site, l'application mobile… un vent de renouveau souffle    Evolution du coronavirus au Maroc : 481 nouveaux cas, 525.924 au total, vendredi 18 juin 2021 à 16 heures    Ressources humaines dans la santé : Le Maroc peut-il gagner la bataille ? [Dossier]    Dakhla: arrivée du premier vol direct en provenance de Paris    Aïd al-Adha 1442 : 5,8 millions de têtes d'ovins et caprins identifiées    Vaccins: Israël va transférer aux Palestiniens un million de doses avant péremption    Santé privée : Akdital pose pied à El Jadida    Voici pourquoi un bon nombre de stars de la chanson française sont à Marrakech    [Interview avec Nabil Ayouch] «Haut et fort», de Casablanca à Cannes    Rabat : La joie au coeur de l'exposition « Joy »    Bientôt un prix national des meilleures publications dans les encyclopédies digitales    «Le Feu qui forge» : Une exposition collective à L'Atelier 21    La Douane met en service une nouvelle version de la plateforme digitale [email protected]    Six projets de loi d'aspect socio-économique adoptés    Pollution: 86,3% des déchets marins au niveau national sont en plastique    USA: Un mort et 12 blessés dans une série de fusillades en Arizona    « Le cinéma arabe : Expériences, visions, enjeux », nouvel ouvrage de Mohamed Chouika    Marhaba 2021 : arrivée du premier navire au port Tanger Med [Vidéos]    Concours national de langue russe    Le réalisateur de télévision Chakib Benomar n'est plus    Tifinagh...et le football    Prévisions météorologiques pour le vendredi 18 juin 2021    Le Maroc, premier pays arabe et africain à devenir «Membre Associé»    Après Biden-Poutine, Moscou salue le « bon sens » américain sur le dialogue stratégique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Vaccin AstraZeneca : les précisions de l'ambassade de l'Inde à Rabat
Publié dans Challenge le 22 - 01 - 2021

Le Maroc a réceptionné le 22 janvier ses premières commandes du vaccin AstraZeneca (2 millions de doses) en provenance de l'Inde. Suite à cette opération, l'ambassade de l'Inde au Maroc tient à donner quelques détails.
« L'approvisionnement du vaccin anti-COVID-19 de l'Inde au Maroc sous contrat commercial «Covishield» a commencé aujourd'hui. Le premier envoi contenant 2 millions de doses du vaccin Covid-19 Covishield développé par AstraZeneca et l'Université d'Oxford et produit par le Serum Institute of India (SII), le plus grand producteur mondial des vaccins, a été expédié de l'Inde vers le Maroc aujourd'hui. Le Maroc et le Brésil font partie des premeirs pays vers lesquels la première exportation commerciale du vaccin anti-COVID-19 a été autorisée par le gouvernement de l'Inde », souligne la représentation diplomatique de l'Inde au Maroc.
Lire aussi| Restauration : comment les professionnels comptent se réinventer pour tirer leur épingle du jeu en 2021
L'ambassade ajoute que cette décision est une autre démonstration des relations excellentes entre l'Inde et le Maroc. « Auparavant, le Gouvernement indien avait autorisé l'exportation de 6 millions de comprimés d'hydroxychloroquine (HCQ) vers le Royaume du Maroc. Plusieurs stages de formationont été organisées au profit des agents et cadres de la santé des pays partenaires dont le Maroc dans le cadre du programme de coopération technique et économique de l'Inde (ITEC). Préalablement à la livraison des vaccins, un programme de formation, couvrant les aspects administratifs et opérationnels, a été organisé les 19-20 janvier 2021 pour des responsables de la vaccination, la chaîne du froid, des la communication et les gestionnaires de données des pays bénéficiaires, tant au niveau national que provincial », précise-t-on.
L'ambassade poursuit en faisant remarquer que l'Inde est parmi les premiers pays producteurs de produits pharmaceutiques au monde et est mondialement reconnue comme la «pharmacie du monde» et que la force de l'industrie pharmaceutique indienne a permis au pays non seulement de répondre aux grands besoins de sa propre population, mais également d'exporter des médicaments indispensables vers plusieurs pays amis.
Lire aussi| Produits industriels : nouvelles normes d'application obligatoire pour le contrôle de conformité
« L'Inde est l'un des plus grands producteurs de vaccins au monde. 60% de la production mondiale de vaccins provient de l'Inde. Les producteurs indiens fournissent 1,5 milliard de doses par an pour plus de 150 pays. L'Inde est le plus grand fournisseur mondial de vaccins DTC, BCG et rougeole. L'OMS achète 70% de ses vaccins essentiels de Inde. La pandémie COVID-19 a mis en évidence la position de l'Inde en tant que partie prenante fiable dans les chaînes d'approvisionnement mondiales des soins de santé, avec des atouts majeurs en matière de fabrication, de R&D et de l'innovation », précise l'ambassade. On note que 6 vaccins expérimentaux, dont 3 développés en Inde, sont en phase de développement clinique et 3 vaccins expérimentaux sont dans un stade avancé de développement préclinique. De même, deux vaccins COVAXIN de Bharat Biotech et Covishield d'AstraZeneca-Oxford-Serum Institute ont reçu une autorisation d'utilisation d'urgence le 2 janvier 2021.
« Le Gouvernement de l'Inde avait reçu plusieurs demandes d'approvisionnement de vaccins fabriqués en Inde par des pays voisins et partenaires principaux. En réponse à ces demandes, et conformément à l'engagement déclaré de l'Inde d'utiliser la capacité de production et de distribution de vaccins de l'Inde pour aider toute l'humanité à lutter contre la pandémie de Covid, des approvisionnements à titre gratuit au Bhoutan, aux Maldives, au Bangladesh, au Népal, au Myanmar et aux Seychelles ont commencé à partir de 20 Janvier 2021. En ce qui concerne Sri Lanka, l'Afghanistan et Maurice, la confirmation des autorisations réglementaires nécessaires est attendue. L'approvisionnement en quantités commercialisée a également commencé à partir du 22 janvier 2021 vers le Brésil, le Maroc, l'Afrique du Sud et de l'Arabie saoudite », détaille l'ambassade.
La représentation diplomatique de l'Inde au Maroc souligne également que l'industrie indienne des vaccins, à travers son échelle et ses économies, a eu un impact non seulement sur la disponibilité des vaccins sur le marché mondial des vaccins, mais qu'elle a également fait baisser les prix. « En raison de ses atouts dans les domaines biopharmaceutique et des vaccins, l'Inde est l'un des principaux centres des efforts transnationaux de lutte contre la pandémie. L'Inde mettra ses atouts en matière de vaccins à la disposition de la communauté internationale pour lutter contre la pandémie de COVID. Le Premier ministre Narendra Modi avait déclaré, lors du lancement de la campagne de vaccination nationale de l'Inde le 18 janvier, que nous sommes déterminés à ce que les vaccins indiens, notre capacité de production, servent l'intérêt de l'humanité tout entière », a conclu l'ambassade.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.