Le besoin de financement brut moyen par mois à 13,4 MMDH au S2    Bliken en Afrique pour contrer la présence russe et chinoise    CAN Beach Soccer : Maroc – CIV, les Eléphants se retirent à cause d'un penalty    Le gouvernement appelle les fonctionnaires à soigner leur tenue vestimentaire    Fabrice Sawegnon. Eye of the Tycoon    ONU : Plus de 60 jeunes marocains participent au programme Future we want    La politique actuelle des visas «abîme» les relations de la France avec le Maghreb    Marhaba 2022 : Plus de 530.000 passagers entrés au Maroc via Tanger Med    Campagne 2021/22: Baisse de 14% de la valeur ajoutée agricole prévisionnelle    Une page héroïque dans l'histoire du Maroc    Gaza: Le bilan des frappes israéliennes monte à 44 morts dont 15 enfants    Les armes crépitent à nouveau dans le Haut-Karabakh    Affaire Pegasus: les services espagnols incapables d'identifier les documents volés    Football: Le Rapide Oued Zem a un nouveau président    Le Raja Casablanca signe le Libérien Peter Wilson    Supercoupe de la CAF: Wydad-Berkane aura-t-il vraiment lieu à Laâyoune?    Haaland ouvre son compteur pour City, United déjà dans le dur    L'option Ammouta se précise ?    Covid-19/Maroc: Voici les régions les plus touchées    La DGAPR explique par rapport à la situation de Souleimane Raissouni    Célébrations Achoura: 17 personnes interpellées dans plusieurs villes du Royaume    Interview. Moudawana: voici ce qu'il faut changer, selon Amina Bouayach    Espagne: arrestation d'un Marocain qui jetait des pierres sur des baigneurs    Les faucons de Lekouassem d'Oulad Frej sont lâchés    Tanjazz est de retour !    Retour des festivités dans les quatre coins du royaume    Entre les Doukkalis et les chevaux, un lien profondément enraciné dans l'histoire    L'apostille de "Dbibina" : quand les Soros-suceurs se mélangent les pinceaux et en paient le prix fort !    Espérance de vie en Afrique : Une longévité inégalée et en demi-teinte de la population    Traite des êtres humains : Simulation d'enquête et de procès entre le Maroc et le Niger    Marrakech : Les espaces verts, refuges « nocturnes » face à la chaleur torride    Casablanca : Avertissements sur la propagation des «chiens errants»    Nouveau roman d'Abderrahim Kamal: Quand des personnages manipulent leurs propres peaux    Casablanca : Lever de rideau sur la 1ère édition du Festival Al Fida national de théâtre    FC Séville : Youssef En-Nesyri persona non grata auprès des supporters    [Vidéo] Usine Auto Hall à Casablanca. Une nouvelle ligne de montage pour les camions Foton    L'AMMC lance son portail Fintech    Les Britanniques reviennent à l'argent liquide pour mieux gérer leurs dépenses    Palestine : Ce que le Maroc accomplit, ce que l'Algérie s'obstine à détruire et instrumentaliser    Renault ElectriCity. Le nouveau fer de lance du losange pour développer sa gamme électrique    Trophée Joan Gamper : démonstration de force du Barça (VIDEO)    Ily se remémore les souvenirs avec son père, Abdelaziz Stati (VIDEO)    Le 22è Festival national du film rend hommage à cinq professionnels du cinéma    L'affaire palestinienne, défouloir d'un PJD moribond    Budget    USA: Le plan de Biden pour le climat et la santé franchit le Sénat après des négociations marathon    Joe Biden dénonce le meurtre de quatre musulmans dans le Nouveau-Mexique    Feux de forêt dans le nord-ouest de l'Espagne : Plus de 4.000 hectares brûlés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



2500 des 5000 millionnaires en dollars du Maroc seraient concentrés à Casablanca
Publié dans Challenge le 01 - 05 - 2022

L'apparition progressive d'un environnement favorable au secteur privé a permis l'émergence d'un grand nombre de millionnaires dans les principales métropoles africaines. D'après l'Africa Wealth Report du cabinet Henley & Partners, publié le 26 avril, Casablanca se retrouve pour sa part à la 8e place des villes les plus riches du continent, une ville au sein de laquelle la moitié des 5000 millionnaires en dollars du royaume seraient concentrés.
Le cabinet britannique Henley & Partners vient de publier l'édition 2022 de son Africa Wealth Report (Rapport 2022 sur la richesse en Afrique). Selon cette étude, la richesse privée détenue actuellement sur le continent africain s'élève au total à 2 100 milliards USD et devrait augmenter de 38% au cours des dix prochaines années. On y apprend également que les «Big 5» (les 5 grands) marchés africains de la gestion de fortune privée (Afrique du Sud, Egypte, Nigéria, Maroc et Kenya) représentent ensemble plus de 50% de la richesse totale du continent.
Le rapport révèle aussi que l'Afrique compte actuellement 136 000 «personnes très fortunées» (ou HNWI, pour high net worth individuals) possédant un patrimoine privé de plus d'un million USD, 305 individus possédant plus de 100 millions USD et 21 milliardaires en USD. D'après ses auteurs, il existe déjà des centres de richesse bien établis sur le continent, notamment en Afrique du Sud, en Egypte et au Maroc. «Et le Kenya, le Maroc, le Mozambique et la Zambie devraient également connaître une forte croissance (plus de 50%) de la richesse privée au cours des dix prochaines années », prédisent-ils.
Lire aussi | Dialogue social. Les détails de l'accord signé par le gouvernement, le patronat et les syndicats
Quant aux villes africaines, les deux plus riches se trouvent en Afrique du Sud, Johannesburg étant la plus riche, avec une richesse privée totale de 239 milliards USD, le Cap venant en deuxième position avec 131 milliards USD. Le Caire (Egypte) les suit de près avec 128 milliards USD et Lagos (Nigéria) occupe le 4e rang avec 97 milliards USD, puis Durban and Umhlanga en Afrique du Sud (60 milliards USD), Nairobi au Kenya (48 milliards USD) et Pretoria en Afrique du Sud (45 milliards USD). Casablanca se retrouve pour sa part à la 8e place, avec 43 milliards de dollars. D'après le 2002 Africa Wealth Report, on dénombre 2 500 millionnaires, 120 multimillionnaires avec plus de 10 millions de dollars, 13 centimillionnaires et 2 milliardaires dans la capitale économique du Royaume. Au niveau national, Casablanca devance largement Marrakech et Tanger qui disposent respectivement de 36 et 33 millionnaires et milliardaires.
La proximité géographique de cette métropole avec l'Europe constitue sans conteste un atout, qui permet aux entrepreneurs de conquérir d'autres marchés de consommation, selon les auteurs du rapport. En tant que centre financier, Casablanca a détrôné la ville de Johannesburg, devenant 1ère du classement en Afrique en termes d'attractivité selon le Global Financial Centers Index, l'indice de référence du secteur, relève l'étude qui présente le Maroc comme le quatrième pays en termes de richesses individuelles. En effet, 500 000 millionnaires en dollars et pas moins de 3 milliardaires sont toujours recensés au Maroc alors que l'ensemble des fortunes du pays se partagent 125 milliards de dollars, derrière l'Afrique du Sud (651 milliards), l'Egypte (307 milliards) et le Nigeria (228 milliards). Le Maroc se retrouve également 5e en termes de capital par habitant avec 3 380 dollars, derrière Maurice (34 500 dollars), l'Afrique du Sud (10 970), la Namibie (9 320) et le Botswana (7 880). Sur les 10 dernières années, la richesse au Maroc a enregistré une croissance de 18%, souligne-t-on, alors que dans le même temps la richesse du continent a baissé de 7%.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.