Coronavirus : la deuxième vague sera économique    L'OMDH rend hommage à l'un de ses fondateurs    L'homme de l'alternance n'est plus    Les grands travaux du gouvernement El Youssoufi    La coupe du Trône, un cadeau d'adieu avant l'heure    Abderrahmane El Youssoufi a présenté son bilan à la nation    Abderrahmane El Youssoufi : Un homme d'Etat au service de la culture    Industrie : Renault met en stand-by les projets d'augmentation de capacités prévus au Maroc    Tanger Med co-signe un engagement pour garantir la continuité des chaines logistiques mondiales    Communiqué du Bureau politique du PPS    OCP : Malgré la crise, le groupe confirme sa résilience    Bientôt un café. Expresso SVP !    Il y a 38 ans… : La pensée d'Aziz Belal toujours vivante et actuelle    Quatre Marocains dans les commissions du CIO    Vahid fait le forcing pour convaincre deux joueurs    Danielle Skalli tire sa révérence    À quoi sert la littérature en période de confinement?    Marie-Louise Belarbi, une étoile de la culture marocaine s'est éteinte    Pour un encadrement législatif ou conventionnel    Un expert met en évidence la responsabilité imprescriptible de l'Algérie    Chine-Etats-Unis: Une nouvelle guerre froide est en marche…    Coronavirus : 54 nouveaux cas, 7.697 au total, vendredi 29 mai à 10h    Ait Taleb: L'efficacité de la chloroquine dans le traitement du Covid-19 peut être prouvée    Abderrahmane Youssoufi personnifiait l'histoire du Maroc    Covid-19 : deux nouvelles régions dépassent la barre de 1.000 contaminations    Article 1062580    Technocrates, gouvernement d'union nationale…: Le Maroc peut-il se permettre ces changements en plein Covid-19?    Mort de Guy Bedos    Le CNDH lance un appel au respect des droits des travailleurs    L'INDH s'investit dans la formation à distance à Khénifra    Début des tests de dépistage du Covid-19 à Errachidia    7000 saisonnières marocaines bloquées à Huelva début juin    Tarik El Malki : Il convient de mettre de côté la doxa libérale pour un temps    Un Casque bleu marocain honoré par les Nations unies    Affaire Radès : L'appel du Wydad examiné aujourd'hui par le TAS    La Premier League dans la dernière ligne droite vers une reprise    Relaxé, Rafiq Boubker présente ses excuses    L'auteur de la saga Harry Potter met en ligne un conte pour les enfants confinés    Zaki élu meilleur gardien de l'histoire de l'Afrique    Afghanistan: L'échange de prisonniers comme premier pas vers la paix?    CIO : Kamal Lahlou réélu au sein de la commission Marketing    «Living in Times of Corona», des films de l'intérieur    Alliance irano-vénézuélienne contre le blocus de Washington…    Direction Fenerbahçe pour Yassine Bounou ?    France: La demande du CFCM aux mosquées    Aid El Fitr: Le Roi gracie 483 détenus    Forte participation au concours de déclamation du Coran à distance    L'ambassade du Maroc à New Delhi en première ligne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Monétique : Explosion du nombre d'opérations e-com
Publié dans Finances news le 15 - 11 - 2010

La carte bancaire de paiement au cœur des transactions commerciales.
Un succès dû à la simplicité et à la rapidité de son utilisation.
Le nombre de cartes atteint les 7 millions !
Devant les caisses, les Marocains prennent de plus en plus l'habitude d'utiliser leurs cartes monétiques pour régler leurs achats. Une tendance de fond qu'illustrent régulièrement les chiffres du Centre monétique interbancaire (CMI).
En effet, la monétique au Maroc constitue une véritable industrie qui émerge et qui se révèle génératrice d'une forte valeur ajoutée. L'expansion de ce procédé accompagne naturellement le développement économique, en général, et celui du secteur moderne de l'économie, en particulier.
Cette évolution, très significative, peut être illustrée par le développement des cartes bancaires (locales et étrangères) dont le nombre a atteint 6,9 millions au terme de septembre 2010, soit une évolution de 11 % par rapport à fin 2009. Selon le rapport que vient de rendre public le CMI, «il s'agit de
5,8 millions de cartes de paiement et retrait émises sous les labels Visa, Mastercard et la marque nationale CMI (Centre monétique interbancaire)».
La croissance de l'encours s'est traduite par une réduction de 24% du nombre des cartes privatives de retrait et une importante progression de 22% des cartes de paiement par rapport à fin 2009.
Pour leur part, les opérations par cartes ont évolué. «117 millions d'opérations enregistrées jusqu'à fin septembre 2010, pour un montant global de
102 milliards de DH. Ce montant est en progression de 17% par rapport à la même période de l'année précédente», lit-on dans le même rapport. Cet essor n'a été possible que grâce aux efforts déployés, notamment par le secteur bancaire, qui a su renforcer le parc des guichets automatiques et le développement des TPE (terminaux de paiement électronique).
Ainsi, «au terme des neuf premiers mois de 2010, les cartes GAB marocaines génèrent 110 millions d'opérations pour un montant de 91 milliards de DH. Pour leur part, les cartes étrangères totalisent 7 millions d'opérations et représentent un montant de 11 milliards de DH», souligne la même source.
Le nombre d'opérations de paiement par cartes marocaines auprès des commerçants affiliés au CMI a également progressé. «Il s'établit à 7,4 millions pour un montant de 4,6 milliards de DH, en progression de 25% par rapport à la même période de 2009», confirme le CMI.
Quant aux opérations par cartes étrangères, elles ont porté sur 38% pour les transactions de paiements, et
62% pour les transactions de retraits d'argent. «Ils atteignent respectivement un montant de 4,1 milliards de DH, en hausse de 24%, et 6,7 milliards de DH, en progression de 8,6%», précise le CMI.
Par ailleurs, à fin septembre dernier, les commerçants affiliés au CMI ont enregistré 9,8 millions d'opérations de paiement par cartes bancaires marocaines et étrangères. «Le montant global de ces opérations s'est élevé à 8,7 milliards de DH, soit 25% de plus comparativement à la même période de l'année précédente», indique le même document.
Les cartes marocaines à validité internationale ont totalisé 141.000 opérations à l'étranger et ont porté sur des opérations de retraits et de paiements, avec un volume de transactions de
307 millions de DH, en hausse de 18%.
Pour les transactions en ligne via des cartes bancaires auprès des sites marchands affiliés au CMI, elles ont enregistré un nouveau record. «Elles ont progressé de 228% par rapport à la même période de 2009, passant de
63 à 207 millions de DH», indique la même source.
Sur un tout autre registre, l'activité des cartes bancaires marocaines a évolué de 238%, tandis que celle des cartes étrangères a atteint 137% au terme des trois premiers trimestres 2010. Mieux encore, le nombre de transactions e com est passé de 40.000 à 190.000 opérations, soit une évolution de 470%. Ce créneau reste largement dominé par les cartes bancaires marocaines, qui représentent 93% du volume.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.