Omar Hilale dénonce l'obsession sud-africaine au sujet du Sahara marocain    Nador : Avortement d'une tentative de trafic de cocaïne, d'héroïne et de psychotropes vers le Maroc depuis Melilia    Un Benkirane australien échappe à un Crocodile    Initiée en partenariat avec l'ADD : La DGI lance la prise de rendez-vous en ligne    A travers son application : mobile McDonald's Maroc récompense la fidélité de ses clients    Mondial de handball : Ouf, il était temps ! La 29ème place...à l'arrachée    Algérie. La belle princesse face aux trois monstres    Technologie 4.0 : 30% des industries existantes transformées    Enseignement supérieur : 21 établissements universitaires seront créés entre 2021 et 2023    Affaire «Hamza mon Bb» : Un an de prison ferme pour la dénommée D.B    Edito : Vaccin    La présidence tunisienne reçoit une lettre contenant une matière suspecte    L'éthique et l'intégrité sont au cœur de notre activité [Tribune]    Le roman marocain de langue française : Lectures croisées d'un renouveau littéraire    Campagne de vaccination : les migrants risquent l'exclusion !    Evolution du coronavirus au Maroc : 890 nouveaux cas, 468.383 au total, mercredi 27 janvier 2021 à 18 heures    Hammams, fin du calvaire ?    Une centaine de jihadistes tués lors d' une opération franco-malienne    Le quotidien des citoyens, pierre angulaire des questions des Groupes socialistes au Parlement    Stage de préparation au profit des coureurs-cyclistes à Benslimane    Israël rouvre sa mission diplomatique au Maroc    Derb jrane sous les décombres    L'UNESCO offre au Maroc des équipements d' alerte précoce des tremblements de terre    Le Maroc et les USA organisent une réunion régionale    Face à l'évolution du monde et de son voisin le Maroc, l'Algérie «semble absente»    La DGST permet aux Etats-Unis de neutraliser un soldat radicalisé avant de passer à l'acte    Casablanca: La trémie des Almohades achevée « d'ici fin mars »    L'Inter de Lukaku vient à bout du Milan d'Ibrahimovic    La face cachée de la lune    Les positions constantes du Maroc envers les droits inaliénables du peuple palestinien réitérées à Addis-Abeba    Issam El Maguiri: Les commerçants relevant du régime de la CPU bénéficieront progressivement de l'AMO, de la retraite et de l'indemnité pour perte d' emploi    Timide reprise du marché du travail à l'échelle mondiale    Ammouta : «L'équipe nationale a livré son meilleur match»    Pour mauvais résultats : Chelsea limoge son entraîneur    Tirage au sort de la CAN U20 : Le Maroc hérite du Ghana, de la Tanzanie et de la Gambie    Sinopharm arrivé au Maroc : le ministère laconique sur le nombre de doses     Gomez quitte Bergame pour Séville    Tenue d'un webinaire international sous le thème "Préserver et transmettre la mémoire pour ancrer l'altérité"    "Bladifqalbi" mise sur la Toile    Le Parlement canadien désigne les "Proud Boys " comme une " entité terroriste "    Benchaâboun : «des avancées substantielles» du Programme Compact II    Une musique picturale mystique    Hommage aux plasticiens de la Cité des Alizés disparus    Zhour Maamri passe l'arme à gauche    Tir sportif : La 4ème édition du Grand prix du Maroc du 28 janvier au 6 février à Rabat    La 1ère édition du FICIC, du 27 au 31 janvier en format digital    Terrorisme : la DGST a fourni des renseignements précis au FBI    L'UNESCO met à la disposition du Maroc 7 équipements d'alerte précoce aux tremblements de terre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Groupe BCP : L'ensemble des indicateurs en hausse
Publié dans Finances news le 07 - 03 - 2013

Le PNB consolidé ressort à 11,5 Mds de DH, en hausse de 13,3%, tandis que le résultat net consolidé progresse de 5,6% à 3,2 Mds de DH.
Un seul trimestre de la holding Atlantic Business International consolidé.
Le PNB devrait enregistrer une évolution moyenne de 9% sur la période 2013-2015.
Très bon comportement des indicateurs de la Banque Centrale Populaire au terme de l'exercice 2012. C'est ce qui ressort des chiffres présentés mardi dernier par le management de l'établissement bancaire.
Le Groupe a maintenu une dynamique commerciale soutenue durant 2012, année marquée, entre autres, par l'arrivée du Groupe français BPCE et de la Société financière internationale dans le tour de table, le partenariat stratégique entre BCP et AFG, ainsi que le renforcement du caractère mutualiste à travers la cession par l'Etat de 10% du capital de la BCP aux BPR, ramenant sa participation à 6% (www.financenews.press.ma). Ainsi, le réseau a été élargi avec l'ouverture 100 nouvelles agences. Cette agressivité commerciale a permis de recruter 538.000 clients de plus pour porter le nombre total de clients de la banque à 4,2 millions au Maroc et 400.000 à l'étranger. Ce qui s'est amplement reflété sur les dépôts de la clientèle qui s'apprécient de 10% à 201,9 Mds de DH, pour une part de marché de 28%. Le coût de collecte est davantage optimisé puisque la part des ressources non rémunérées passe, d'un exercice à l'autre, de 63,3 à 64,4%.
Parallèlement, les créances sur la clientèle ont augmenté de 8% à 184,2 Mds de DH, la BCP consolidant sa part de marché au Maroc à 24%. Le coefficient d'emploi ressort ainsi à 94,1% contre plus de 114% pour les autres banques de la place. «Ce développement est soutenu par une politique volontariste de maîtrise des risques», souligne Mohamed Benchaâboun, PDG de la banque. Cela se traduit par un taux de créances en souffrance de 3,9% contre une moyenne de 5,3% pour le système bancaire. Dans le même cadre, afin de renforcer le provisionnement des créances en souffrance, le taux de couverture a été porté à 77% contre 63% en 2011, tandis qu'il a été constitué une provision additionnelle pour risques généraux de 300 MDH, portant son encours à 1,1 Md de DH. De même, «700 MDH vont être affectés au fonds de soutien lors de la répartition des bénéfices, soit un encours global de 3,5 Mds de DH», précise Benchaâboun.
Indicateurs de résultats
Pour cet exercice 2012, un seul trimestre de la holding Atlantic Business International (née du partenariat BCP – AFG) a été consolidé, compte tenu de la date de conclusion du partenariat. Le PNB consolidé, dans lequel ABI participe à hauteur de 300 MDH, ressort ainsi à 11,5 Mds de DH, en hausse de 13,3%, avec une progression de l'ensemble de ses composantes. La marge sur commissions enregistre néanmoins la plus forte hausse (+35,3%) pour s'établir à 1,33 Md de DH. Le résultat brut d'exploitation gagne 17,7% à 6,1 Mds de DH, pour un coefficient d'exploitation qui s'établit désormais à 46,6% (-2 points). Quant au résultat net consolidé, il progresse de 5,6% à 3,2 Mds de DH, tandis que le RNPG évolue de 2,7% à 1,9 Md de DH. «Le RNC et le RNPG auraient progressé respectivement de 7,9% et 5% sans l'impact de l'impôt relatif à l'appui à la cohésion sociale», tient à préciser Benchaâboun.
Au niveau des comptes sociaux, le PNB de la BCP s'établit à 3,9 Mds de DH, en hausse de 7,8%, alors que le résultat net s'apprécie de 3,3% (+9,4% hors provision pour risques généraux) à 1,7 Md de DH.
A noter la nette amélioration de la contribution des filiales au résultat net :
663 MDH en 2012 contre 534 MDH en 2011.
Perspectives
Le Groupe BCP va, entre autres, «continuer à renforcer son caractère mutualiste, tout en maintenant son rythme de croissance, avec une mobilisation soutenue de l'épargne et un financement accru de l'économie», souligne le PDG de la banque. Il s'agira également, outre le développement des synergies intra-groupe et avec les partenaires institutionnels, de consolider la croissance externe Afrique, en tirant notamment profit de l'expertise du Groupe dans ses différents domaines d'activité. Il est d'ailleurs prévu de mettre en place des synergies entre la banque d'affaires Atlantique Finance (AFIN) et Upline, afin que cette dernière puisse élargir son champ d'action dans le continent africain.
Ces initiatives devraient ainsi permettre à la banque de renforcer ses fondamentaux. Les dépôts de la clientèle enregistreraient donc, à périmètre constant, une évolution moyenne de 5% sur la période 2013-2015. Les créances sur la clientèle devraient croître de 7%, tandis que le PNB s'apprécierait de 9%. Quant aux fonds propres consolidés (30,9 Mds de DH actuellement), ils devraient être supérieurs à 40 Mds de DH à l'horizon 2015.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.