Maroc-Australie : un processus d'exploration de niches économiques enclenché ?    Elections du 8 septembre : Des parlementaires européens saluent les efforts du Maroc en matière de démocratie    Le Parlement Marocain à la tête de la Commission permanente de la paix et de la sécurité internationale de l'UIP    Ryad Mezzour: « Tous les ingrédients sont réunis pour la réussite du modèle congolais »    L'INDE, première étape du road show international "Morocco Now"    Crédit du Maroc: Forte hausse des bénéfices de la banque à fin septembre 2021    Contrôle de vie des bénéficiaires de pension : La CNSS dématérialise les procédures    Fermeture des frontières Maroc-France : Air France prête à renforcer son programme de vol    Doucement mais sûrement, le marché de l'immobilier au Maroc se redresse    Le renseignement, entre efficacité et légitimité : le Maroc, l'un des rares pays qui satisfait à cette union    Le Forum économique de Davos annule une réunion après des menaces de complotistes    Sénégal: Macky Sall veut restaurer le poste de Premier ministre, supprimé en 2019    Maroc-Israël : Les enjeux et non-dits d'un accord historique    Fermeture des comptes bancaires des mosquées : Le CFCM sort de son silence et dénonce l'arbitraire    CAF : La Supercoupe poussée jusqu'à février 2022    Mondial- Barrages africains : Tirage des matches le 26 janvier au Cameroun    Interception de 230 migrants d'Afrique subsaharienne à Laâyoune et Tarfaya    CAN 2021: la CAF met fin aux rumeurs d'une éventuelle délocalisation du tournoi    Le calendrier 2022 de la Diamond League dévoilé :Rabat accueille la 4ème étape    Interdiction d'accès au Maroc à tout passager en provenance de l'Afrique du Sud    Compteur coronavirus : 154 nouveaux cas et 3 décès en 24H    OFI : « La violence faite aux femmes salit l'image du pays »    Covid-19 : Le nouveau variant, baptisé Omicron, classé préoccupant par l'OMS    Covid-19 : Interdiction d'accès au territoire marocain à tout passager en provenance de l'Afrique du Sud (officiel)    La DGAPR n'intervient pas dans les concours de recrutement externes (Mise au point)    FIFM: qui sont les lauréats de la 4ème édition des Ateliers de l'Atlas?    Rabat: Remise de prix aux gagnants du concours «Je dessine mon Patrimoine»    "Khartoum Offside": Au Soudan, le football féminin, plus qu'une passion, un combat pour les droits    Israël vend au Maroc le système de missile multi-missions Barak 8    Covid-19 : Le Maroc en tête des pays africains ayant acquis plus 400 millions de doses de vaccin    Tunisie : près de 500 migrants secourus au large par la Marine    L'UE prévoit l'instauration d'un salaire minimum ''équitable''    Maroc/Inde : Appel au renforcement de la coopération en termes d'investissements bilatéraux    Prix Goncourt : une magnifique consécration à la littérature africaine    Le PSG battu mais qualifié, City, Real et Inter en 8es, Benzema buteur    BAD : 120 millions d'euros pour soutenir les entrepreneurs, les TPME et stimuler la relance    Covid-19 : Que sait-on sur le nouveau variant détecté en Afrique du Sud ?    Naufrage de migrants : Les Britanniques écartés de la réunion du 28 novembre    Rejet de 25 candidatures, dont celle de Saïf Al Islam Kadhafi    Protection sociale: le Conseil du gouvernement adopte un décret d'application relatif aux médecins    Le Maroc favori face au Danemark à Marrakech    «Fragments de vie» de Abdelatif Habib en vernissage à Rabat    Le processus de la création et le pouvoir des mots    «Juifs d'Orient, une histoire plurimillénaire»    L'Education requiert des réformes profondes et urgentes (M. Baitas)    Benny Gantz prie pour SM le Roi à la Synagogue « Talmud Torah » à Rabat    Mondial 2022 au Qatar : Les conditions désastreuses des travailleurs migrants    «Comme avant...» : Une exposition de Rero pour rouvrir l'espace d'art Montresso    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le pays du couchant lointain à travers les âges
Publié dans Finances news le 21 - 10 - 2020

Le musée de l'histoire et des civilisations donne à voir somptueusement, jusqu'au 30 janvier 2021, pas moins de 450 objets archéologiques. Rajeunis et revigorés, ils sont fin prêts à embarquer les visiteurs dans un voyage à travers les âges : l'histoire millénaire au Maroc.

Des objets qui chantent l'amour et le savoir d'antan. Tout est fascinant : la rare finesse, ensuite, la décoration accomplie en matériaux précieux et délicats. Les motifs géométriques, tout contribue à faire des objets une œuvre d'art total, l'incarnation, chair et formes, de ce savoir-faire d'autrefois inégalable. De même qu'ils expriment superbement le goût des différentes et anciennes civilisations pour le monumental et le grandiose.
L'exposition «Le Maroc à travers les âges» porte un regard rétrospectif sur l'histoire : de l'Acheuléen au 19ème siècle, en passant par les différentes civilisations préhistoriques, antiques et médiévales.
Elle propose donc un parcours non moins chronologique permettant des croisements et des rapprochements formels entre périodes. Celles paléolithiques, néolithiques et de l'âge des métaux sont représentées à travers des artefacts, témoignant de la présence humaine au Maroc et des indices de la culture matérielle de ces différentes cultures préhistoriques.
La présence phénicienne, la civilisation maurétanienne et la culture romaine de l'Antiquité sont montrées par le biais d'une collection d'objets en bronze, en céramique et en marbre et des bijoux en or, ainsi que des reliques de l'époque dite de transition, délimitée entre l'ère antique et l'avènement de l'Islam.
Les artefacts médiévaux, dont des monnaies en or, des céramiques, des outils scientifiques et des éléments architecturaux, sont également exposés et qui permettent de découvrir le Maroc sous les différentes dynasties islamiques : Idrissides, Almoravides, Almohades, Mérinides et Alaouites.
Des ensembles lapidaires composés de gravures rupestres, d'inscriptions libyques et latines, des stèles votives antiques et des stèles prismatiques islamiques, relevant qu'un espace dédié aux œuvres antiques en marbre blanc et en bronze renferme des chefs-d'œuvre de la sculpture romaine dépistés au Maroc, permettant de voir, entre autres, les célèbres pièces de bronzes de Juba II, du général Caton et des éphèbes.
Qui plus est, le crâne du premier Homo Sapiens connu, découvert à Jebel Ighoud et qui a été redaté en 2017 à 315 000 ans avant le présent, est particulièrement mis en valeur dans cette nouvelle édition de l'exposition permanente.
Le temps fit son œuvre et son irréparable ouvrage. La beauté des objets se fana, leur splendeur pâlit, leur lustre se dédora. Ces vétustes et magnifiques objets reprendront, certes, leurs couleurs, recouvreront leur éclat et retrouveront leur jouvence, si nous les picorons des yeux.
Vous y serez époustouflés par leur perfection, et ébahis devant l'état de décrépitude dans lequel ils étaient tombés. Alléchant !
* «Le Maroc à travers les âges», jusqu'au 30 janvier 2021, au musée de l'histoire et des civilisations (ancien musée archéologique), à Rabat.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.