Le pass vaccinal, une condition d'accès aux aéroports marocains    PLF 2022 : Hausse des subventions du gaz butane et des produits alimentaires    Mondial biennal : la FIFA convoque un sommet le 20 décembre    Sahara : José Manuel Albares rectifie les duperies du Polisario    Equipement : Baraka annonce un grand chantier d'infrastructures    Déclarations de l'Algérien Mohamed Antar Daoud : la France enjoint au «respect» de sa souveraineté    Un homme retrouvé décapité et éviscéré dans le sud-est de la France, le suspect en fuite    Kénitra : trois interpellations dans une affaire d'escroquerie    Le prix Sakharov 2021 décerné à la bête noire de Vladimir Poutine, Alexeï Navalny    Affaire Brahim Ghali: Les ingérences du gouvernement Sanchez dénoncées par le procureur général de Saragosse    Gazoduc Maghreb-Europe: Rabat étudie (déjà) les alternatives    En Espagne, le 40e congrès du PSOE prend fait et cause pour le Maroc, le Polisario choqué    Livres : Le chercheur Taib Ajzoul publie deux nouveaux travaux    Evolution du coronavirus au Maroc. 188 nouveaux cas, 942.967 au total, mercredi 20 octobre 2021 à 16 heures    Succès de l'exposition artistique dédiée à Eugène Delacroix à Rabat    Selon la dernière note du HCP, la confiance des ménages s'améliore    Crise Maroc-Algérie : le nouvel ambassadeur d'Israël apporte son soutien à Rabat    Dell Technologies contribue à l'évolution du support informatique et de la sécurité    Ligue des Champions : Youssef En-Nesyri absent ce soir    Newcastle : Les Saoudiens arrivés, l'entraîneur limogé    Wecasablanca Festival dévoile sa programmation    Sahara marocain : Le Mexique réaffirme son soutien à une solution juste et mutuellement acceptable    PLF 2022 : Net rebond des recrutements au sein de l'administration de la Défense nationale    Comment le Maroc se prépare pour exploiter son "or vert"    Décès d'Ahmed Snoussi, ancien diplomate, 92 ans    Pass vaccinal: un choix stratégique pour les Marocains    Abdulrazak Gurnah, prix nobel de littérature 2021    Impôt sur les sociétés: le PLF propose une nouvelle mesure    Liaisons aériennes : Suspension des vols avec trois pays européens    Covid-19: une nouvelle forme de variant inquiète le gouvernement britannique    Chine. Quatre propositions pour assurer la protection de la biodiversité    Urgent. Le Maroc suspend ses vols vers l'Allemagne, les Pays-bas et le Royaume-Uni à compter de ce mercredi 20 Octobre    Latifa Akharbach: "La pandémie a rappelé la grande utilité sociale des médias"    LaLiga et le monde du football se préparent pour le premier ElClasico de la saison    Le FMI s'attend à un renforcement de la reprise post-Covid au Maroc    Le nouvel ambassadeur d'Israël au Maroc accorde un entretien à la chaîne i24news [Vidéo]    Marrakech : La Mamounia s'apprête à abriter une grande vente aux enchères organisée par Artcurial Maroc    ''Femmes écrites'', un nouveau recueil de Houda El Fchtali en kiosques au Maroc et dans plusieurs pays francophones    Rallye Aicha des Gazelles : Hajar Elbied et Malika Ajaha, grandes gagnantes à bord d'un Duster    Grâce Royale au profit de 510 personnes à l'occasion de l'Aïd Al Mawlid Annabawi    Les 100 ans de Georges Brassens.. Un souffle de poésie et de musicalité joyeuse parcourt la ville de Sète    Sauvetage de 213 migrants qui tentaient de rejoindre l'Angleterre    Ahmed Ouikhalen et Meryem Mahfoud remportent la 3è édition    L'OCS accède à la première division    Arabie Saoudite : Levée des restrictions liées au Covid-19    Couture : Maison Sara Chraibi divulgue sa collection printemps-été 2022    Covid-19. Colin Powell, secrétaire d'Etat sous George W. Bush, est décédé    «Te Amo» : Nouveau tube de Khaoula Moujahid    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Elections du 8 septembre: la stratégie digitale des partis politiques disséquée
Publié dans Finances news le 16 - 09 - 2021

Quelques-uns avaient déjà prévu cela pendant les élections de 2015 et de 2016. D'autres ont décidément bien suivi cette tendance au cours des élections de 2021, tandis que les autres sont restés à l'écart.

Par K. O.

Les partis politiques marocains engagés dans les élections du 8 septembre ont été confrontés au défi de la digitalisation de leur campagne électorale. La pandémie de la Covid-19 les a obligés à remplacer le porte-à-porte par une relation plus digitale et dématérialisée. Dans ce sens, l'Observatoire des opinions publiques numériques a réalisé le baromètre de l'empreinte numérique des partis politiques au Maroc.
Ce dernier montre des différences de stratégies partisanes et d'appropriation du digital par les partis pendant le premier semestre 2021 en préparation du scrutin tenu le 8 septembre. Rapporté aux résultats presque attendus des récentes élections, ce sont bien les mêmes partis qui s'emparent de la présence numérique sur les différentes plateformes digitales.
Facebook, fer de lance des partis politiques au Maroc
Le nombre de publications concernant les partis politiques ont évolué de 27% pendant le premier semestre 2021, avec une forte progression entre janvier et juin (+50%) montrant l'accélération de la campagne électorale, indique le baromètre (voir graphique 1).


Facebook réalise plus du 1/3 des publications, et devient ainsi le premier média d'informations politiques. Le nombre de personnes touchées correspond au total des personnes s'étant arrêtées (minimum de 10) et/ ou interagi sur une publication. Ce chiffre rapporté à la population ayant accès à Internet montre que chaque Marocain aura remarqué 52 publications concernant un parti politique sur la période indiquée. Une fois encore, Facebook confirme sa domination, puisque 8 Marocains sur 10, s'étant intéressés à une publication sur un parti politique, l'auront fait à partir de cette plateforme. Les niveaux d'interactivité en politique, du simple «like» au «partage», et à un niveau plus avancé de participation, sont un indicateur de l'intérêt des citoyens pour les publications politiques.
4 partis représentent 96% de la part de présence sur Internet
La part de «présence numérique» s'apparente à une part de voix sur Internet, indique le rapport. Quatre (4) partis représentent 96% de la part de présence sur Internet (voir graphique 2). Le Parti de la justice et du développement (PJD), avec une stratégie digitale structurée depuis longtemps, conserve une part de présence importante. Cependant, les tendances de janvier à juin montrent une forte érosion de sa part de présence, qui passe de 47% à 34%. Mais cela n'explique qu'en partie la débâcle du parti de la lampe. Il faut remarquer aussi la faiblesse du PJD sur les interactions, certainement due à une stratégie digitale basée sur la quantité de publication : il aurait publié sur sa page Facebook officielle, plus de 5.500 posts pendant la période, soit plus de 30 par jour.


En faisant leur révolution numérique et en investissant dans le digital, le Rassemblement national des indépendants (RNI) et le Parti de l'Istiqlal (PI) gagnent rapidement du terrain, pour représenter à, eux deux, la part de présence la plus importante. Ce point est conforté par une forte dynamique entre janvier et juin 2021. Le RNI aura touché environ 300 millions de Marocains et l'Istiqlal plus de 260 millions entre le début de l'année et la fin juin avec une forte progression de leur part de présence respective. Il faut également remarquer que le Parti de l'Istiqlal domine nettement les partis de l'opposition. Le Parti authenticité et modernité (PAM) avec une moyenne de part de présence de 13%, voit sa présence sur Internet baissé de 6% entre janvier et juin.
Dans cette configuration, le numérique ne s'est donc pas avéré la seule force attractive des partis politiques, vu que le parti du tracteur a raflé le plus de sièges parlementaires juste après le RNI. L'apport majeur de l'outil numérique à la vie politique se trouve sans doute dans l'émergence de nouveaux comportements. C'est une affaire entendue que le numérique a bouleversé la communication politique : sa forme comme son rythme mais aussi sa profondeur.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.