Conseil de gouvernement: ce qui est prévu jeudi à Rabat    La Bulgarie salue le rétablissement de la libre circulation civile et commerciale à El Guergarat    Susana Diaz : le Maroc, le "partenaire le plus stable de l'Espagne dans toute la Méditerranée"    Ahmad Ahmad, le président de la CAF suspendu 5 ans par la FIFA    Karim Belhassan, nouveau Directeur général Adjoint de BMCI    L'hébergement des touristes chez l'habitant : une activité laminée par le Covid-19    Faut-il réglementer le télétravail?    PJD. Tu critiques tu dégages    Les hommes d'Ammouta disposent facilement du MCO    inwi: Partenaire Officiel du Football National    Allemagne: le sort de Joachim Löw se jouera le 4 décembre    Vaccination au Maroc: Ait Taleb donne (presque) tous les détails    Pourquoi les cas de covid-19 ont baissé au Maroc, selon un expert    Covid-19 au Maroc: quels sont les symptômes du moment ?    Société Générale Maroc revisite ses bâches publicitaires    Disparition d'un garçon de 13 ans à Asilah : Le pire est à craindre    Port du masque: les autorités de Larache serrent la vis    Les vagues du roman maghrébin et la richesse de l'imaginaire    Clôture du VFM: une édition digitale «déconfinée», placée sous le signe de la résilience!    «Radia Aliya»: Mourad Asmar rend hommage aux mères    Mémoire du judaïsme marocain    L'actrice marocaine Saadia Louk dénonce les fake news des séparatistes    Entretien / Prévisions des tendances du digital en 2021    Equipe nationale féminine: Double confrontation amicale Maroc-Ghana, les 26 et 30 novembre à Accra    Football / La sélection nationale U20 en stage de préparation à Maâmora    Griezmann brise le silence sur ses rapports avec Messi    Al-Nasr : la colère d'Amrabat après la défaite face à Al Hilal (VIDEO)    Coronavirus : voici les métiers les plus à risque [Etude]    Moncef Slaoui : « La vaccination pourrait démarrer le 11 décembre »    Service client : Schneider Electric et Ingram Micro North Africa scellent un partenariat    Flexibilité du dirham : Jouahri chez les députés    Guergarate : La République tchèque salue l'engagement du Maroc à maintenir l'accord de cessez-le-feu    Concentrateurs d'oxygène, la ruée inutile    Devises vs Dirham: les cours de change de ce mardi 24 novembre    USA: Trump prêt à céder le pouvoir    Guerguarat : Le Burkina Faso réitère son soutien à l'intégrité territoriale du Maroc    BCIJ : Démantèlement d'une cellule terroriste affiliée à «Daech»    Modèle de développement : Le processus de consultations de la CSMD touche à sa fin    Mohamed Ramadan s ' attire les foudres du public    Le Parlement libyen tient une séance de L consultations àTanger    Gad El Maleh ne sera pas père de prince    Thaïlande: Bras-de-fer entre la jeunesse et l'institution monarchique    L'ancien président Nicolas Sarkozy jugé pour corruption    Pedro Sanchez: «Le Maroc souffre d'une pression migratoire»    Etats-Unis : Biden va commencer à dévoiler son gouvernement    Exposition. L'art en Afrique médiévale à l'honneur à Washington    Israël-Arabie saoudite. Netanyahu en secret chez MBS    Maroc : Lancement du 7è Prix national de la lecture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Holcim Maroc : Une action correctement évaluée
Publié dans Finances news le 24 - 01 - 2008

Holcim Maroc a le vent en poupe. Profitant amplement de l’essor du secteur des BTP et partant, de la dynamique du marché du ciment, la filiale marocaine du groupe international Holcim affiche des performances pour le moins remarquables.
En effet, et en dépit de la hausse des cours du coke de pétrole et du fret, Holcim arrive à tirer magistralement son épingle du jeu, capitalisant notamment sur son implantation nouvelle à Settat et sur ses excédents de capacité à l’usine d’Oujda. Résultat des courses : un chiffre d’affaires semestriel consolidé en hausse de 22% à 1.160 millions de dirhams. Un résultat d’exploitation consolidé en appréciation de 21% à 357 MDH et ce malgré l’alourdissement des charges opératoires qui se sont littéralement envolées de 23% ; et une capacité bénéficiaire qui s’améliore de 22%, atteignant, à fin juin 2007, 266 MDH contre 218 MDH un an auparavant. «L’utilisation de la plate-forme d’ensachage et de distribution de l’usine de Settat a permis à Holcim Maroc de capitaliser sur la vigueur des travaux d’infrastructures et de logements sociaux au Maroc et de renforcer ses parts de marché sur le Grand Casablanca et sur Marrakech profitant des difficultés techniques rencontrées par Ciments du Maroc», affirment les analystes de BMCE Capital Bourse dans le guide des grandes valeurs, publié par la société de Bourse en fin d’année. Quid des perspectives? «À présent, et après la mise en service globale en juillet 2007 de sa nouvelle cimenterie d’une capacité de 1,7 million de tonnes, Holcim devrait pouvoir accaparer une nouvelle position dans le secteur, principalement en s’attaquant à deux nouveaux marchés via l’export, notamment celui de l’Italie», prévoient les analystes. En outre, le démarrage de la clinckerie de Settat «devrait lui permettre de réduire ses importations en clincker, et de fait maîtriser ses marges opérationnelles», ajoutent-ils. Le second semestre s’annonce donc dans la continuité des six premiers mois de 2007, quoique «dans des proportions moindres en raison de la baisse d’activité généralement observée dans le secteur des BTP à l’occasion du Ramadan et de l’Aïd Al Adha», relativisent les analystes de BKB. En chiffres, les analystes tablent pour 2007 sur des revenus en accroissement de 11% à 2,2 Mds de DH. Au vu de ces projections, les travaux d’évaluation des analystes de BKB ont abouti à une valeur théorique de 2.629 DH. À l’heure où nous mettions sous presse, Holcim traitait à un cours de 2.611 DH. Conclusion : l’action du cimentier est correctement évaluée par le marché et reste après tout une excellente valeur de fond de portefeuille.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.