Guerre mondiale économique. Les Etats adoptent de nouvelles postures [Par Mehdi Hijaouy]    L'OCP se démarque à l'échelle mondiale pour ses « performances en matière d'alimentation et d'agriculture »    Industrie pharmaceutique. Le binôme Mohamed El Bouhmadi et Lamia Tazi prend les commandes de la FMIIP    Message de condoléances de SM le Roi à Tebboune suite au décès de l'ex-président Abdelkader Bensalah    Nucléaire : Le Maroc pour des réponses efficaces aux menaces mondiales de la prolifération    Union Cycliste Internationale : Mohammed Belmahi élu membre du bureau exécutif    RCA-JSS (3-0) : Le Raja plus fort !    Rentrée culturelle de la FNM : la photographie artistique à l'honneur    Compteur coronavirus : 1.620 nouveaux cas, 26 décès en 24H    Semaine de la Francophonie Scientifique: le Maroc participe à la 1ère édition    Evolution du coronavirus au Maroc. 1620 nouveaux cas, 927.127 au total, vendredi 24 septembre 2021 à 16 heures    Les Forces Royales Air s'entraînent sur des hélicoptères APACHE    En Algérie, les ravages du "système-corruption"    Le Maroc et l'Espagne évitent une tentative d'entrée de 400 immigrés    Promotion du sport : la MDJS innove    Abdelouafi Laftit appelle au contrôle du compte administratif des collectivités territoriales avant la passation des pouvoirs    Sécurité alimentaire: défi majeur pour les dirigeants des entreprises agroalimentaires    Quelque 800 migrants morts en route pour les Canaries en huit mois    Expérience mobile : Maroc Telecom récompensé par Opensignal    Festival : Ciné-Université fait son grand retour !    Sinopharm : Quatre millions de doses reçues ce vendredi    Investissements en Afrique : Le Maroc est le 2ème pays le plus attractif    Saisie de plus de 13 tonnes de dattes impropres à la consommation à Marrakech    Soutenir les pme pour créer plus d'emplois    Le département d'etat Américain reçoit à Washington une délégation Marocaine de haut niveau    Sara Daif, vice-championne de l'arab reading challenge 2020    La Banque soutient la 2ème édition de l'appel à projets dédié à la création et la production du spectacle vivant    Foot italien : Le coach de la Lazio décide de poursuivre un arbitre en justice !    Usage légal du cannabis : l'Agence nationale sur les rails    Fès-Meknès : sans surprise, El Ansari élu président de la région    Raja de Casablanca-Jeunesse sportive Salmi, attraction de la 3ème journée    Rabat. Asmae Rhlalou élue à la tête du Conseil de la ville    L'OMS recommande officiellement un troisième traitement contre le Covid-19    Auto Hall. Un résultat net consolidé en forte hausse au premier semestre    Tramway Rabat-Salé: partenariat pour la mise en œuvre de solutions de performance énergétique    Agadir. Aziz Akhannouch élu président du conseil communal    Une première africaine et arabe : Le Maroc en quarts de finale de la Coupe du monde de futsal    Algérie: Quatre ans de prison pour atteinte au moral de l'armée !    Internet fixe : Orange, le plus "speed" au Maroc !    Projet d'attentat d'un groupe néonazi en France : cinq personnes en garde à vue    Nigeria : trois auteurs présumés du rapt de plus d'une centaine d'élèves arrêtés    Maroc-USA : Exercices militaires conjoints liés à la prévention des catastrophes    Le leader indépendantiste catalan Carles Puigdemont interpellé en Italie    Le MCO s'incline à domicile face à l'AS FAR    Hommage à feu Noureddine Sail, figure incontournable de la scène culturelle marocaine    L'Oriental Fashion Show sur le podium    Festival du cinéma d'Alexandrie: le film «La dernière vague» de Mustapha Farmati présent à la compétition des courts métrages    Entretien avec Omar Mahfoudi, artiste plasticien    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'ONU demande la fin immédiate des "violations alarmantes" en République centrafricaine
Publié dans 2M le 04 - 08 - 2021

Les Nations Unies ont qualifié d'"alarmante" la situation des droits de l'homme en République centrafricaine (RCA), précisant, dans un rapport publié mercredi, qu'au cours de l'année écoulée plusieurs groupes armés ont tenté "avec violence" de perturber les élections suscitant la réaction des forces de défense et de sécurité pour reprendre le contrôle de certains territoires.
"Toutes les parties au conflit continuent de commettre des atrocités, alors que la situation sécuritaire se détériore, en particulier dans les provinces", a déploré le Représentant spécial du Secrétaire général et Chef de la Mission des Nations Unies en République centrafricaine (MINUSCA), Mankeur Ndiaye.
M. Ndiaye a affirmé qu'"une solution politique à cette crise, ainsi que le plein respect en tout temps du droit international des droits de l'homme et du droit international humanitaire par toutes les parties au conflit constituent le seul moyen viable d'assurer une paix et un développement durables en République centrafricaine".
Le rapport onusien porte sur la période allant de juillet 2020 à juin 2021 dans le contexte des élections présidentielles, tenues en décembre 2020, ainsi que celui des élections législatives, qui se sont déroulées en décembre 2020 et en mars et mai 2021.
Durant cette période, la division des droits de l'homme (DDH) de la MINUSCA a enregistré 526 cas de violations et d'abus des droits de l'homme et du droit international humanitaire à travers le pays. Ces violations ont fait au moins 1.221 victimes, dont 144 personnes civiles ou hors de combat, qui ont été tuées par les parties au conflit.
Le rapport indique par ailleurs que les attaques et les menaces d'attaques ont poussé des milliers de civils à fuir leur domicile.
Une coalition de groupes armés, connue sous le nom de CPC (Coalition des Patriotes pour le Changement) est responsable de plus de la moitié des incidents recensés (54 %) dans le rapport.
La CPC a tué et enlevé des civils, lancé des attaques contre des Casques bleus de l'ONU, pillé des locaux d'organisations humanitaires, menaçant leur personnel, et incendié des bureaux de vote.
Les Casques bleus de la MINUSCA ont été attaqués à une vingtaine de reprises par des groupes armés et des FACA. Durant cette période, sept Casques bleus ont perdu la vie lors d'attaques perpétrées par des groupes armés.
De telles attaques, qui visent à entraver le mandat de protection des civils de la MINUSCA, sont susceptibles de constituer des crimes de guerre, prévient l'ONU.
Le gouvernement centrafricain a récemment adopté, selon la même source, plusieurs mesures pour promouvoir et protéger les droits de l'homme, dont la mise en place d'une commission d'enquête spéciale chargée d'enquêter sur les violations du droit international des droits de l'homme et du droit international humanitaire en lien avec les élections. Selon le rapport, cette démarche "représente un pas positif dans la lutte contre l'impunité".

* Le Conseil de sécurité condamne "dans les termes les plus forts" l'attaque contre la MINUSCA


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.