Réforme de la retraite : enfin le bout du tunnel ?    Le Maroc en quarts de finale de la Coupe du monde de football pour amputés    Regards croisés sur le partenariat euro-africain    Maroc : Une première réunion de la commission chargée de la réforme de retraite    Casablanca : Table-ronde sur la gestion de l'eau    Twitter : Métamorphose en «application à tout faire»    Le Ministère du Commerce et BIM Maroc signent un partenariat pour le développement du local sourcing    Forum mondial de l'Alliance des civilisations: Moratinos exprime ses remerciements au Roi    L'ambassadeur Samir Dhar : «Alger est obsédé par la question du Sahara mais assure ne pas se considérer comme partie prenante du dossier, cela fait sourire»    Attijariwafa bank et l'AMCI célèbrent les lauréats internationaux de la Coopération du Maroc    Le ministre yéménite des AE dénonce le rôle de l'Iran dans l'émergence du séparatisme houthi    CPS de l'UA : Rabat a placé la protection des enfants parmi ses priorités, dit la délégation marocaine    Coupe du Monde 2030 : L'Ukraine rejoint la candidature de l'Espagne et du Portugal    Christiane Taubira: « Si on ne la ligote pas, la jeunesse peut transformer la société marocaine »    Une star de la téléréalité française obtient la nationalité marocaine (PHOTO)    Coronavirus au Maroc: 24 contaminations enregistrées ce mercredi, toujours aucun décès    Mauvais traitements : l'administration pénitentiaire dément les allégations de l'entourage d'un ancien détenu    Refus du visa Schengen: protestations devant le siège de la Délégation de l'UE à Rabat (VIDEO)    Nouveaux détails sur le démantèlement de la cellule terroriste à Melilla    Israël : Sept films marocains au 38ème Festival international du film de Haïfa    Casablanca : «WeCasablancaFestival» revient pour une 3e édition du 6 au 8 octobre    Ligue des champions : Chelsea-AC Milan et Benifica-PSG en affiches ce soir    Belgique : Hassan Iquioussen pourrait «ne jamais revenir en France»    Sahara : José Manuel Albares rencontre Staffan de Mistura    Leyton Maroc propose un emploi inédit à des étudiants d'Al Akhawayn    Pénurie de céréales : le Maroc pourrait se tourner vers la France    Migration : Deux embarcations transportant des Marocains atteignent les côtes espagnoles    Mondial de football pour amputés : Le Maroc étrille l'Argentine (4-0) et file en quarts de finale    Ligue des champions : Naples ridiculise l'Ajax, la VAR en vedette à Milan    La problématique de l'eau au cœur de l'intrigue du roman de Siham Kartobi    Le Festival national du samaâ et de madih à Fès promet un show spirituel    Mouhcine Rahaoui expose ses «Enfants des Mines» à Marrakech    Semaine des prix Nobel : tour d'horizon sur les heureux consacrés    Algérie – Maroc, duel annoncé pour l'organisation de la CAN 2025    Casablanca: arrestation d'une employée de pharmacie pour tentative d'achat d'un nourrisson    Valladolid : Jawad El Yamiq indisponible pendant un mois    Contribuables nouvellement identifiés:laDGI rappelle la prorogation des mesures d'encouragement    Zelensky revendique des avancées « rapides » de ses troupes dans le Sud    SAR la Princesse Lalla Hasnaa inaugure à Marrakech le Parc de l'Oliveraie de « Ghabat Chabab »    L'ANRAC délivre 10 autorisations d'exercice des activités de transformation et de fabrication du cannabis    Voici le temps qu'il fera au Maroc, ce mercredi 5 octobre    La campagne de sensibilisation au dépistage précoce du cancer de sein lancée    La Bourse de Casablanca débute dans le vert ce mercredi    Maroc : Nouvelle secousse tellurique de magnitude 4,8 degrés au large de Driouch    Algérie: 8 ans de prison ferme pour Saïd Bouteflika    Espagne : feu vert du gouvernement au budget 2023    Production audiovisuelle : Mehdi Bensaid rencontre des responsables de Netflix    ONU : Une sahraouie dénonce la responsabilité de l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La confiance des ménages marocains à son plus bas niveau depuis 14 ans
Publié dans H24 Info le 14 - 04 - 2022

Pandémie du Covid-19, hausse des prix, risque de chômage… Autant d'éléments qui font que la confiance des ménages est à son plus bas niveau depuis 2008.
Depuis que le Haut-Commissariat au plan (HCP) publie son enquête de conjoncture auprès des ménages, les constats n'ont jamais été aussi pessimistes. L'indice de confiance des ménages (ICM) marocain enregistre, en effet, son niveau le plus bas depuis 14 ans.
Pour calculer l'ICM, le HCP se base sur sept principaux indicateurs: quatre relatifs à la situation générale et trois à la situation propre du ménage. Il s'agit de l'évolution passée du niveau de vie, la perspective d'évolution du niveau de vie, la perspective d'évolution du nombre de chômeurs, l'opportunité d'achat de biens durables, la situation financière actuelle des ménages, l'évolution passée de la situation financière des ménages et l'évolution future de la situation financière des ménages.
L'ICM s'est ainsi établi à 53,7 points, au lieu de 61,2 points enregistrés le trimestre précédent et 68,3 points une année auparavant, indique le HCP dans une note d'information diffusée jeudi.
« Le recul du niveau de confiance des ménages au cours de ce trimestre procède de la détérioration de tous les indicateurs qui le composent, et ce, autant par rapport au trimestre précédent que par rapport au même trimestre de l'année passée », explique le HCP.
Evolution de l'indice de confiance des ménages, de 2008 à 2022
Au premier trimestre de 2022, 75,6% des ménages déclarent une dégradation du niveau de vie au cours des 12 derniers mois, alors que 15,7% voient un maintien au même niveau et 8,7% une amélioration.
Dégradation du niveau de vie
« Le solde d'opinion relatif à cet indicateur s'établit à moins 66,9 points, en dégradation aussi bien par rapport au trimestre précédent que par rapport au même trimestre de l'année précédente où il était à moins 55,2 points et à moins 50,5 points respectivement », détaille le Haut-Commissariat au plan.
Lire aussi: Vidéo. La hausse des prix plombe l'ambiance ramadanesque dans les souks
Pour les 12 prochains mois, 39,1% des ménages s'attendent à une dégradation du niveau de vie, 43,3% à un maintien au même niveau et 17,6% à une amélioration. « Le solde d'opinion sur l'évolution future du niveau de vie est resté négatif à moins 21,5 points, contre moins 1,3 points au trimestre précédent et 13,2 points au même trimestre de l'année passée », souligne le HCP.
Perception par les ménages de l'évolution passée et future du niveau de vie
Aussi, selon le HCP, 87,4% des ménages marocains s'attendent à une hausse du chômage au cours des douze prochains mois, contre 4,6% seulement qui pensent le contraire. Même constat pour ce qui est de l'intention d'investir dans l'achat de biens durables. 76,5% des ménages pensent que « le moment n'est pas opportun », contre 9,8% seulement.
Toujours au premier trimestre de 2022, 48,5% des ménages estiment que leurs revenus couvrent leurs dépenses, 47,4% déclarent s'endetter ou puiser dans leur épargne et 4,1% affirment épargner une partie de leur revenu.
Pour ce qui est de l'évolution de leur situation financière au cours des douze derniers mois, 56,9% des ménages considèrent qu'elle s'est dégradée. 24,9% des ménages s'attendent toutefois à une amélioration au cours des douze prochains mois, 16,6% à sa dégradation et 58,5% à son maintien au même niveau.
Sentiment de hausse des prix
L'enquête du HCP s'intéresse aussi à la perception des ménages « d'autres aspects des conditions de vie ». Parmi ces dernières, il y a la capacité des ménages à épargner et l'évolution des prix des produits alimentaires.
Au premier trimestre de 2022, seuls 13,9% des ménages contre 86,1% s'attendent à épargner au cours des douze prochains mois. Aussi, la quasi-totalité des ménages marocains (98,1%) pensent que les prix des produits alimentaires ont augmenté au cours des douze derniers mois. Ils sont seulement 0,2% qui ressentent le contraire.
La majorité des ménages (76,9%) estiment qu'au cours des 12 prochains mois, les prix des produits alimentaires devraient continuer à augmenter, contre 2,8 % seulement qui s'attendent à leur baisse. Ici encore, le solde d'opinion est ainsi resté négatif, se situant à moins 74,1 points, au lieu de moins 76,2 points enregistrés un trimestre auparavant et moins 60,2 points une année passée.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.