Evolution du coronavirus au Maroc. 116 nouveaux cas, 1 166 100 au total, mercredi 18 mai 2022 à 15 heures    Efficacité énergétique: l'AMEE et l'ANEP coopèrent pour des bâtiments publics durables et résilients    Covid-19 au Maroc : 116 nouvelles infections et 1 mort ce mercredi    Tunisie : Les réformes politiques qui divisent    Elections législatives françaises pour le Maghreb et l'Afrique de l'Ouest : Mehdi Reddad lance sa campagne    Londres veut des garanties « juridiquement solides » pour autoriser la vente de Chelsea    L'AMDV dénonce l'instrumentalisation de la défense des droits humains contre le Maroc (vidéo)    Covid-19 : le protocole sanitaire marocain adapté aux annonces des autorités    Vidéo. « Green Card » en avant-première au Mégarama de Casablanca    Malgré la crise, les recettes douanières enregistrent un record avec 111,2 Mds de DH en 2021    Lions de l'Atlas: tout ce qu'il faut savoir sur le match Maroc-USA (Amical)    Amnesty International « inquiète » pour l'état de santé d'un militant en détention en Algérie    Le Marocain Nasser Larguet nommé directeur technique national en Arabie saoudite    Paris, première étape du "Light Tour" de l'ONMT    Covid-19. Voici les nouvelles conditions d'accès au territoire national par voie aérienne    Véhicules d'occasion : L'entreprise marocaine Kifal Auto achetée par le Nigérian Autochek    Safae Hbirkou a-t-elle mis fin à sa carrière ? (VIDEO)    Royaume-Uni: l'inflation atteint 9% en avril, une première depuis 1982    Régionales de l'investissement : Une approche sectorielle innovante adoptée pour l'édition 2022    Commerce frontalier en Afrique : Nécessité d'une stratégie de «transformation digitale»    Les villes intermédiaires au cœur du Sommet Mondial de Kisumu    La sélection marocaine scolaire remporte deux médailles de bronze    Equipe nationale : L'annonce de la liste des convoqués reportée à la semaine prochaine    Finale de la Ligue des champions : Les six conditions ''menaçantes'' d'Al Ahly !    Foot asiatique - Arabie Saoudite : Nasser Larguet Directeur Technique National de la Fédération saoudienne    Basketball : Plusieurs blessés après l'effondrement d'une tribune d'une salle à Tanger    Autoproduction électrique: «une réforme qui incitera le privée à investir», assure Leila Benali    Espagne/sécurité sociale: Les Marocains se maintiennent en tête du classement    Plus de 4 millions bénéficiaires du programme d'alphabétisation dans les mosquées    Températures prévues pour le jeudi 19 mai 2022    La Palestine souhaite bénéficier de l'expérience marocaine dans le domaine de la promotion de l'emploi    France : Gesticulations à Grenoble autour du «burkini», autorisé à Rennes depuis 2018    La 15ème édition de Jazzablanca Festival du 1er au 3 juillet    Littérature tunisienne : La clause paternelle ou la rupture atavique    Menart Fair : Les pionniers du mouvement de Casablanca célébrés à Paris    «Dak'art» 2022 : Le Maroc présent en force    Dynamique de Marrakech : Deux autres pays réitèrent leurs appuis à la marocanité du Sahara    Interpellation du suspect impliqué dans le vol sous la menace de l'arme blanche d'une agence bancaire à Casablanca (DGSN)    Canada : Le Maroc à l'honneur du Festival du film de l'Outaouais    Voya envisage de racheter la majorité des activités de gestion d'actifs d'Allianz aux Etats-Unis    Ouverture des points de passage de Bab Sebta et Beni Ansar aux voyageurs    Le temps qu'il fera ce mercredi 18 mai 2022    Plus de 1,2 million d'hypertendus pris en charge en 2021    Marrakech : petite frayeur pour le ministre Skouri et son hôte européen après une panne d'automobile    Le Bahreïn remercie le roi Mohammed VI    France: coup d'envoi du Festival de Cannes    Le Bahreïn exprime sa gratitude pour les efforts du Roi pour préserver l'identité d'Al-Qods    La Palestine souhaite bénéficier de l'expérience marocaine dans le domaine de la promotion de l'emploi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Corruption: Transparency classe le Maroc à la 87ème place, toujours en recul
Publié dans Hespress le 26 - 01 - 2022

Le Maroc se classe à la 87ème place du classement international de perception de la corruption (IPC 2021). Il perd 1 place par rapport à l'année 2020 et enregistre une stagnation ces dernières années.
L'indice de perception de la corruption de l'année 2021 vient de sortir et a été présenté par Transparency Maroc, il se base sur 13 évaluations menées par des agences et des experts en matière de corruption pour mesurer le niveau de ce fléau dans le secteur public dans les pays étudiés.
L'étude classifie 180 pays dans le monde, et note les Etats selon un barème de 0 à 100, où les chiffres les plus bas représente un état très corrompu et les plus proches de 100, un état moins corrompu.
Le Maroc obtient un score de 39 sur 100 points et se classe ainsi à la 87ème place mondiale. Cette année, il perd 1 point et 1 place par rapport à l'année 2020. Et par rapport à 2019, le royaume perd 7 places.
Transparency Maroc qui a présenté les résultat de Transparency International, a noté le « caractère endémique de la corruption au Maroc » et « surtout sa stagnation dans cette situation » depuis de nombreuses années.
La lecture de ces résultats démontre que le phénomène de corruption au Maroc semble gagner du terrain, au moment où le classement le place déjà tout juste au dessus de la moyenne de 90.
Toutes ces dernières années, à quelques exceptions près, le Maroc a vu sa place stagner dans la moyenne des 30 en termes de points. Seules les années 2017 et 2018 ont classé le pays dans la catégorie des 40.
Au niveau du classement, le Maroc a dégringolé en chutant de la 80ème place en 2019, vers 86ème en 2020 et 87ème en 2021.
Entre 2017 et 2018, le royaume affichait pourtant une lueur d'espoir en passant de la 81ème place à la 73ème, en gagnant 8 places.
Au niveau au monde arabe, la meilleure place revient aux Emirats arabes unis qui obtiennent un score de 69 sur 100 soit 24èmes au niveau mondial, suivis du Qatar 63ème, de l'Arabie saoudite avec 53 points.
Les pays arabes où sévit le plus de corruption sont des zones de guerres ou de conflits, à savoir la Syrie qui cumule seulement 13 point, le Yémen 16 points et la Libye avec 17 points.
Plus globalement la tête du classement est occupée sans grandes surprises par des pays d'Europe du nord. Le Danemark, la Finlande mais aussi la Nouvelle-Zélande prennent la première place, suivis de la Norvège, de Singapour et de la Suède.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.