Une hausse dans les opérations en ligne via cartes bancaires    USA : l'écrivain Salman Rushdie entre la vie et la mort après une attaque à l'arme blanche (VIDEO)    Météo: les prévisions du samedi 13 août    Le dirham se déprécie de 2,47% vis-à-vis du dollar en juillet    E-commerce : 12,8 millions d'opérations pour 4,6 MMDH à fin juin    HCP: près de 3 chômeurs sur 10 sont des jeunes au Maroc    Jeux de la solidarité islamique : Les athlètes marocains décrochent deux médailles d'or et deux de bronze    Fouzi Lekjaa revient sur les raisons du limogeage de Vahid Halilhodzic    FIFA: le coup d'envoi du Mondial-2022 fixé au 20 novembre    Retraite : L'horizon d'épuisement des réserves de la CNSS se situe à 2038    Arrestation de l'agresseur d'un policier à Casablanca    Canicule au Maroc : Jusqu'à 46°C ces vendredi et samedi    Météo Maroc: persistance du temps ce samedi 13 août    Benzema, Courtois et De Bruyne nommés pour le titre de Joueur européen de l'année    L'écrivain Salman Rushdie victime d'une attaque à New York    E-commerce: 85% des consommateurs au Maroc préoccupés par la protection de leurs données personnelles    Des écologistes plaident pour un changement radical de la politique agricole    L'Algérie rejette la main tendue de SM le Roi    Rabat-Salé-Kénitra: destruction par incinération d'une importante quantité de drogues    L'actrice américaine Anne Heche succombe à ses blessures    Covid-19/Maroc: Voici les régions les plus touchées    Transport aérien : Ryanair annonce la fin des billets à 10 euros    Avec sa nouvelle loi sur l'immigration, le Portugal pourrait bénéficier de la main-d'œuvre marocaine    Reportage / Mondial-2022: Un QG unique pour parer aux incidents dans les stades    Liga saison 2022-2023 : Début ce soir avec Osasuna - FC Séville (20h00)    Tennis : Le Maroc passe au Groupe ll de Coupe Davis... One, two, three en Algérie !    Le Maroc compte 5,9 millions de jeunes âgés de 15 à 24 ans    Bourse de Casablanca: Clôture dans le vert    Biens culturels volés : Le Maroc adhère à la convention d'Unidroit de 1995    Diagnostic confirmé, Hamid El Hadri souffre bien d'une tumeur cérébrale (PHOTO)    Saad Lamjarred dévoile son tout dernier single « Alacheq Alhayem » (VIDEO)    L'écrivain Salman Rushdie victime d'une attaque à New York    « Pegasus » révèle que 12 pays européens ont utilisé son programme    Le problème des visas pour la France arrive au parlement    Président du parti politique argentin Demos : le Maroc a montré le « cap » d'ouverture sur le Monde    USA/Ohio: Un homme armé tué après avoir tenté d' »entrer par effraction » dans les bureaux du FBI à Cincinnati    Les Marocains deuxièmes bénéficiaires des premiers permis de séjour en Europe en 2021    Nouvelle vision pour les polices marocaine et espagnole    Des journalistes MRE découvrent de près la promotion du service audiovisuel public    Perquisition au domicile de Trump en Floride: Le FBI cherchait des documents liés au nucléaire (presse)    ONU/Ukraine: l'AIEA réclame l'accès à la centrale nucléaire de Zaporijjia    Sécheresse chronique: la Californie veut stocker davantage d'eau    Mohammedia : Coup d'envoi du 5ème Festival du film éducatif pour les enfants en colonies de vacances    Le Polisario en quête d'une sortie honorable pour sa «guerre contre le Maroc»    La revue de presse du vendredi 12 août    Création numérisée : 11,5 millions de dirhams pour cinq cinémas    Mondial 2022: la Fifa entérine l'avancement d'une journée du match d'ouverture    Interview avec Hicham Lasri : « La majorité des films marocains sont des soap opéras »    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Grève des distributeurs de gaz butane : Les professionnels divisés entre adhésion et refus
Publié dans Hespress le 27 - 06 - 2022

Les distributeurs de gaz butane et propane au Maroc avaient annoncé la semaine dernière une grève de 48h, les 29 et 30 juin. Mais la division semble régner au sein des professionnels du secteur. Certains ont suspendu leur grève, d'autres annoncent la maintenir coûte que coûte.
Jeudi dernier, l'Association Professionnelle des dépositaires de Gaz liquide au Maroc a tenu une réunion avec les services des ministères de l'Intérieur et des Finances afin de trouver des solutions qui dissuaderaient les distributeurs d'entamer leur grève nationale. Après cette réunion, l'Association a annoncé suspendre sa grève, mais le syndicat non.
En effet, le Syndicat national des distributeurs et dépositaires de gaz au Maroc a assuré dimanche soir maintenir sa grève les 29 et 30 juin, en exécution de la décision et suite aux recommandations de l'assemblée tenue le 22 mai à Fès.
Cette annonce, précise le Syndicat, intervient après qu'il ait été informé des conclusions de la réunion au ministère de l'Intérieur avec l'Association Professionnelle des dépositaires de Gaz liquide au Maroc et qui a donné suite à la suspension de la grève par cette dernière.
Ainsi, le Syndicat a exprimé sa « surprise » de la décision prise par ladite Association de suspendre la grève, dénonçant par la même occasion son exclusion du dialogue pour la résolution des affaires en suspens et renouvelant son attachement à l'arrêt de la distribution des bouteilles de gaz les 29 et 30 juin prochain. Une grève qui peut-être prolongée si les revendications des distributeurs ne sont pas satisfaites, précise le Syndicat.
À cet égard, le Syndicat national des distributeurs et dépositaires de gaz au Maroc fait encore une fois valoir son « droit d'obtenir les montants, au minimum, des services de distribution de la part de toutes les sociétés, afin que les distributeurs puissent profiter de la marge de bénéficie qui n'est supportée ni par le gouvernement ni par le citoyen, mais par les entreprises uniquement« .
Il s'agit, selon lui, « d'un droit légitime qui n'affecte en rien la Trésorerie de l'État« .
L'annonce de la grève des distributeurs de gaz butane et propane au Maroc intervient en raison de la hausse des prix des carburants et le silence du gouvernement qui refuse tout dialogue malgré les nombreuses invitations adressées dans ce sens, selon le Syndicat national des distributeurs et dépositaires de gaz au Maroc.
Les professionnels soulèvent ainsi de nombreux problèmes qui les ont poussés à recourir à la grève, principalement la hausse des prix des carburants au Maroc, le coût élevé des pièces de rechange, des roues, la panoplie de charges pesant sur le distributeur en plus du fait qu'ils n'ont pas bénéficié de l'aide gouvernementale adressée récemment aux professionnels du transport routier.
Dans une déclaration à Hespress, Ahmed Nadif, du Syndicat national des distributeurs et dépositaires de gaz au Maroc, a affirmé que « le retour en arrière est une option qui n'est pas envisageable, et il y a même une réflexion sur une prolongation de la grève si le gouvernement ne propose pas de vraies solutions aux problèmes du secteur, notamment ceux liés à la distribution des bouteilles de gaz qui se fait actuellement de manière gratuite », notant que la première raison derrière la décision de la grève est le prix élevé des carburants.
Au Maroc, la dernière grève des distributeurs de gaz butane remonte à fin 2014, ce qui a nécessité l'intervention du ministère de l'Intérieur à travers des appels initiés avec les structures représentatives des distributeurs pour suspendre la grève suivie d'un communiqué diffusé par la Wilaya de Casablanca, dans lequel elle a révélé l'intervention de responsables affiliés au même ministère.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.