Programme des principaux matchs de ce samedi 25 novembre    Vers un accompagnement juridique pour les startups    Attentat dans le Sinaï: le bilan s'alourdit    L'équipe marocaine de basket-ball en fauteuil roulant remporte la Coupe d'Afrique    L'ancien président brésilien Fernando Collor de Mello : « La mondialisation, un chemin vers la paix ».    Agadir accueille le 2ème Forum des avocats MRE    Il fait l'actu : Mostafa Terrab, PDG du Groupe OCP    Bombardier fait du Maroc son hub pour l'Afrique et l'Europe    La gare LGV de Casablanca, un site stratégique    Microcrédit : Un encours de 6,6 milliards de dirhams à fin juin    Brasseries du Maroc : retour sur le marché des boissons gazeuses    Drame d'Essaouira : Saad Eddine El Othmani souligne la nécessité d'encadrer les actes de bienfaisance    2ème phase de la régularisation des migrants : Plus de 25.000 demandes recensées    Air Arabia réajuste les horaires de vols entre Fès et Marrakech    Pistorius écope de 13 ans ferme    Visa For music : Des hommages à des figures nationales et africaines    Un incident maîtrisé à Atlanta Assurances    Visa For Music: La musique Gnaoua enchante le théâtre national Mohammed V    Tanger Med: Saisie de plus de 15 kg de cocaïne et de 10 kg d'héroïne à bord d'un autocar venant de Belgique    Traite des êtres humains: Un sit-in devant l'ambassade de la Libye à Rabat    Sahara : Köhler se dit «encouragé»    Une réponse militaire proche à l'Iran et Hezbollah ?    La CGEM lance le guide des produits financiers pour l'Afrique    La DGAPR édite un «Guide du prisonnier»    Brexit: Londres et l'UE doivent « avancer ensemble » pour un accord, insiste May    Tunisie : Sauvetage de 22 immigrants clandestins, dont 9 Marocains    Munir El Haddadi: «Je rêve de jouer le Mondial avec le Maroc, dont j'ai toujours chanté l'hymne national»    AGRESSIONS DES ENSEIGNANTS: QUAND LA SALLE DE COURS DEVIENT UN RING!    Allemagne: Tout, sauf des élections !!!    Mondial 2018 : Le Maroc est-il un tirage "facile" ?    Des mini-concerts pour de grands futurs musiciens    L'Uzine rend hommage à son quartier    Qualification Mondial Basketball Chine 2019    Le rôle de la société civile dans le développement local en débat à Benguérir    Dalkurd, le club suédois qui fait la fierté des Kurdes    Birmanie et Bangladesh s'accordent sur le retour des Rohingyas    Les stars africaines se mobilisent contre l'esclavage en Libye    Les jeux vidéos réduiraient le risque de démence chez les personnes âgées    Insolite : Le musée de Bangkok    Symposium "Cancer du sein au Maroc'' à Marrakech    Ligue des champions : Barça et Chelsea qualifiés    Le WAC s'offre le DHJ et sa première victoire de la saison    Nouvelles dates des éliminatoires de la CAN 2019    L'enregistrement des enfants étrangers à l'état civil passé au crible à Rabat    Les meilleurs films de tous les temps    Le Festival de Cannes change ses habitudes pour sa 71ème édition    Le tifinagh a toujours été présent dans la culture amazighe    Rabat, « capitale africaine par excellence » pour Visa for Music    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Parlement: pourquoi une session extraordinaire en septembre
Publié dans HibaPress le 17 - 08 - 2017

Des projets de loi importants pour le pays sont restés en suspens depuis la précédente législature. Or, Il devient urgent de les sortir, aujourd'hui, des tiroirs. Les députés des deux Chambres doivent donc interrompre leurs vacances.

Le Parlement tiendra, à la mi-septembre, une session extraordinaire. Mais, selon l'article 66 de la Constitution, cette session ne peut se tenir que par décret ou à la demande du tiers des membres de la Chambre des représentants ou de la majorité de ceux de la Chambre des conseillers.

Le quotidien Al Ahdath Al Maghribia, qui se fait l'écho de cette information dans son édition de ce jeudi 17 août, indique que l'ordre du jour de cette session extraordinaire sera établi après la réunion des bureaux des deux Chambres et après accord de leurs présidents.

Mais, affirme Mustapha El Khalfi, ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et la société civile et porte-parole du gouvernement, aucune décision n'a été prise, pour le moment, concernant la tenue d'une session extraordinaire du Parlement. Il est plutôt question, ajoute-t-il, de l'avancement des travaux des commissions et de la préparation de lois à soumettre aux députés lors de la prochaine législature.

Al Ahdath Al Maghribia affirme, de son côté, en se référant à ses sources, que les préparatifs sont en cours pour la tenue d'une session extraordinaire. Et d'ajouter que cette session sera consacrée particulièrement à deux projets de loi: le premier a trait à la réorganisation du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH) et le second au mécanisme national de prévention contre la torture.

"L'obligation de la tenue d'une session extraordinaire du Parlement trouve sa justification dans la prochaine visite qu'effectuera le Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme au Maroc, d'autant plus que le royuame a ratifié le protocole facultatif se rapportant à la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants", croit savoir Al Ahdath.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.