Maroc-Namibie: jour, horaire, chaîne    Bourita parle fermeture des frontières à Alger    Brèves    Inégalités au Maroc : Ce que disent les chiffres    Forces auxiliaires : Le projet de mise à niveau validé    Un Monde Fou    Plusieurs ambassadeurs étrangers présentent au Souverain leurs lettres de créance    Le Maroc lance sa candidature pour le mondial 2026.    La MAP lance un SOS fake news, bon courage !    Espagne : plus de 233.000 Marocains couverts par la sécurité sociale    Trump, un mauvais « Génie »    Aït Melloul : Doutant de la fidélité de son épouse, il l'étrangle à mort    Marrakech : Un comptable et une Guinéenne se donnent la mort    DGI: Annulation totale ou partielle des pénalités afférentes aux impôts 2016    Passation des pouvoirs entre Laaraj et Amzazi    Akhannouch à Bruxelles pour faire le point sur la coopération Maroc-UE    Mondial-2026: Le dossier du Maroc sera de « haute facture » dixit Elalamy    CCG : Un nouveau portail dédié au financement de l'innovation    CEDEAO : Soutien total du Liberia au Maroc    Plus de 90 MDH pour la réalisation de 47 foyers pour étudiants    L'université Al Akhawayn fête sa 23e bougie    «Notre place-A la croisée des idées, sources et civilisations» à Casablanca    La haute couture orientale brille à Paris    Anapec : Lancement de 4 unités mobiles pour améliorer l'employabilité dans le rural    CAN de handball-Gabon 2018 : Le Maroc signe sa première victoire et ravive ses chances    Qualifié pour les quarts de finale : Le Maroc poursuit l'aventure à Casablanca    Comment arriver à une école de l'équité    l'automobile et le textile pour développer la région    Les détails du nouveau dispositif fiscal    Les aéroports marocains ont accueilli 20.357.866 passagers en 2017    Un séisme de magnitude 8,2 au large de l'Alaska déclenche des alertes au tsunami    «Fake News» : Le gouvernement s'apprête à sévir    Paradis fiscaux: l'UE retire 8 pays dont le Panama de sa liste noire    Madrid décidé à empêcher le retour de Puigdemont    Colère des parents d'élèves à Elbilia    La coopération touristique démarre    Loft Art Gallery au Salon international d'art contemporain africain à Marrakech    Etats-Unis : Après le shutdown, shut up jusqu'au 8 février…    Après les nominations royales, le gouvernement de nouveau au complet    Décès d'un prévenu à l'hôpital de Midelt    La fédération lance un ultimatum à Said Hasbane    Mondial 2026 :Maroc compte défendre sa candidature    Tevekov, un peintre russe tout en puissance    Les Kids United viennent chanter l'espoir    Le président américain réitère son soutien «à une solution à deux Etats»    Les mystères de l'île Sidi Abderrahman dévoilés    D'PENDANSE : Les stars danseront à Casablanca    «Le pays où les pierres parlent» présenté à d'Art Louane    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CASABLANCA: LES CHAUFFE-EAU À GAZ FONT DE NOUVELLES VICTIMES
Publié dans HibaPress le 14 - 12 - 2017

Quatre victimes d'intoxication au monoxyde de carbone ont récemment été admises en urgence à l'hôpital. En cause, les émanations de chauffe-eau à gaz.

De nouvelles victimes d'empoisonnement au monoxyde de carbone, émanant de chauffe-eau à gaz, ont été hospitalisées en urgence à Casablanca. Il s'agit, rapporte le quotidien Assabah dans son édition du jeudi 14 décembre, d'une mère et de ses deux filles, qui résident dans le quartier Bourgogne et ont été transportées à l'hôpital Moulay Youssef après avoir inhalé le gaz meurtrier. Une quatrième victime de chauffe-eau à gaz a été transportée dans une clinique privée de la même ville. Les jours des victimes ne sont plus en danger.

Les chauffe-eau de contrebande et de qualité douteuse continuent d'inonder le marché local, note le quotidien qui, citant des «sources bien informées», soutient que les appareils en vente actuellement un peu partout dans la ville ont fait, l'année dernière, nombre de victimes. Et ce, malgré la campagne de sensibilisation menée par les autorités contre l'importation et la vente de ce type d'appareils.

En outre, écrit le journal, une simple visite, à Casablanca, des magasins spécialisés dans ces articles, permet de constater qu'un grand nombre de ces chauffe-eau à gaz provient de la contrebande et ne répond pas aux normes en vigueur au Maroc. Or, précise le quotidien, ce sont justement les plus prisés en raison de leurs prix largement abordables. Le journal rappelle, par ailleurs, une note adressée, en ce sens, aux importateurs par le ministère du Commerce et de l'industrie, pour les inciter à se conformer aux nouvelles normes en la matière.

Notons qu'au début de l'année et face au nombre élevé de décès par intoxication au monoxyde de carbone, le ministère de la Santé avait appelé à la vigilance, précisant les mesures à suivre en cas d'intoxication et les services à contacter en cas d'urgence.

Un peu plus tard, les ministères de l'Intérieur et l'Industrie ont incité, à leur tour, les utilisateurs à plus de prudence dans l'utilisation des chauffe-eau à gaz. Des commissions provinciales conjointes composées de représentants des deux ministères ont de même été chargées de contrôler les points de vente des chauffe-eau à gaz pour s'assurer de la conformité de ces appareils avec les normes de sécurité requises.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.