Maroc/Conseil de gouvernement : Voici l'ordre du jour de la réunion du 15 avril    L'Europe doit être pragmatique et ouvrir son propre bureau de représentation dans les provinces du Sud du Maroc    AXA Crédit: résilience avérée dans un contexte de crise sanitaire    Casablanca: obsèques de Réda Saki en présence de Soufiane Rahimi (VIDEO)    Ramadan: les autorités serrent la vis à Casablanca    Recherche biomédicale/Maroc : Les laboratoires Laprophan et l'USMBA signent un partenariat    Meeting Fédéral d'Athlétisme: Deux nouveaux records nationaux battus par Siba et Koussi    Violence subie par les hommes: les constats de l'enquête du HCP    Football / Ligue du Gharb : L'équipe «Al Achbal » remporte le tournoi des U12    Fusillade devant un hôpital à Paris: un mort et un blessé grave    L'élevage avicole algérien affecté par la fragilité économique et les faiblesses technologiques    Contrôles pendant Ramadan: l'ONSSA se mobilise    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    FRMF : Zakaria Aboub, seul rescapé de la restructuration de la DTN    Ligue des Champions : l'Afrique du nord en force en quarts de finale    Chtouka Ait Baha : Tout sur l'inscription les greniers collectifs au patrimoine mondial de l'UNESCO (Vidéo)    Un hommage au grand artiste Mohamed Melehi aura lieu en mai prochain à Marrakech    Maroc: Cours de change des devises étrangères contre le dirham pour lundi 12 avril    MM. Bourita et Le Drian réaffirment l'excellence des relations bilatérales    La Chine approvisionnera le Maroc de 10 millions de doses de vaccins courant avril et mai    DMG : de fortes averses orageuses et rafales de vent attendues mercredi et jeudi    Les clés de la solidarité pour ouvrir les portes du Ramadan.    Raja: ce qu'a dit El Bekkari après la victoire contre Pyramids (CAF)    L'Arabie saoudite annonce le début du mois de Ramadan    La Fondation TGCC lance la première édition du Prix Mustaqbal    L'Ouganda et la Tanzanie se lient pour la construction d'un oléoduc    Tanger: localisation de deux mineurs objets d'un avis de recherche dans l'intérêt des familles    Ramadan 2021: voici les horaires de travail dans les administrations au Maroc    Le Sahara marocain plombe la diplomatie algérienne et envenime les relations entre Alger et Paris    Nadir Yata incarnait une formidable force militante    Pyramids-Raja: les buts du match (VIDEO)    Liga : Bounou, En-Nesyri et Munir attendus face au Celta Vigo    Droits des sociétés : Les principales nouveautés    Météo au Maroc: le temps qu'il fera ce lundi    France: stupeur et condamnation après des actes ciblant les musulmans à l'approche du Ramadan    Lois électorales : Feu vert de la Cour constitutionnelle    Selon le FMI, le Maroc sur une bonne trajectoire    Tijara 2020 : La formation du capital humain, un véritable levier de développement    Edito : Débat clos    Salé : Voici les lauréats du concours de sculpture métallique monumentale récompensés    Regain de tension dans le Donbass    Nora Iffa, une voyageuse engagée    Melehi et Chebaa à l'affiche    L'écriture poétique et l'esprit de l'amour… !    "L'Oiseau bleu " de Mouha Ouhdidou, Grand Prix du Festival national du court-métrage d'Oujda    Classement Forbes : deux Marocains parmi les milliardaires africains en 2021    Agence Bayt Mal Alqods : les lauréats du concours "Les couleurs d'Al Aqsa" primés    Le Maroc à l'OMC: La révolution contre les déchets plastiques aura-t-elle lieu ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La prostitution au Maroc : le sexe illégal est un métier gagnant
Publié dans Jeunes du Maroc le 25 - 02 - 2007

L'être humain peut soit garder sa dignité soit détériorer son humanisme par une simple représentation mentale qui fait appel aux nerfs du subconscient.
Par nature, le besoin sexuel est normal, il est nécessaire pour que la vie continue, tout en préservant le respect et la convivialité.
Il se réalise grâce à un mariage légal fondé sur les mœurs et les principes de l'Islam. En fait, le mariage crée la responsabilité et pousse les couples à maintenir leur relation et à fonder une famille se caractérisant par le bonheur et par l'attachement à des valeurs positives de la monarchie.
Malheureusement, le mariage est rare de nos jours, vu le changement des mentalités des jeunes marocains, leurs prétextes sont comme les suivants :
Manque d'argent
Liberté sexuelle (le concubinage est préférable au mariage, il est moins coûteux)
Des maladies sexuelles se propagent jour après jour
Des problèmes sociaux (l'amour se réduit)
La prostitution est une relation sexuelle (illégale, barbare, génératrice de maladies graves) en contrepartie de la monnaie, euh oui certains et certaines vendent leurs corps pour des raisons diverses dont l'essentiel est économique.
Selon les prostitués, tant qu'il y a l'argent, il ne faut penser à rien.
Je me demande souvent est-ce que le corps est devenu sans valeur à ce point ? Pratiquer de l'amour à tout prix génère-t-il de l'or où juste une mode parmi d'autres ? La prostitution est une chose subie ou choisie ? La prostitution est-elle le fruit d'une relation conjugale détruite ou bien est-elle facile comme métier ?
Selon les expérimentés ; la prostitution n'est qu'un moment passager comme le fléau flagrant qui touche nos jeunes à savoir la masturbation « une habitude dont l'aboutissement est la ruine morale et physique ». Ils disent que quelque chose les pousse à refaire l'aventure encore et encore ; je pense que c'est tout à fait normal puisqu'il s'agit d'un schéma gravé dans leurs subconscients, en un mot, il s'agit d'une drogue qui épuise le moral.
En fait, les gens s'éloignent de plus en plus des fondements de la vie. Il est vrai que l'argent est nécessaire, mais il ne crée pas le repos spirituel dont tout le monde a besoin. Parfois, on est obligé de cacher nos points positifs devant des personnes pour éviter des propos douloureux (ntoma 9dam, ...).
Alors que les gens préfèrent la "réelle voie" du bonheur, certains ne font que suivre leur désir, ils ne veulent que vivre le moment sans penser aux conséquences. Des gens sourds devant les paroles de notre Dieu, "zina hram", pourquoi cherche-t-on des interprétations propres pour se justifier.
Le tourisme sexuel est un sujet intimement lié avec la prostitution ; les gens achètent des riads et des villas pour drainer les acteurs et les actrices de pornographie partout dans le monde : cela pour fabriquer des films pornographiques d'une part, et offrir à nos femmes un métier mondialisé d'autre part, vu le chômage flagrant. Des réseaux sont organisés, souvent présidés par les pays du Golf.
La solution réside dans l'éducation, une éducation basée sur les principes de l'Islam.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.