Ittihad de Tanger: 23 joueurs et membres du staff testés positifs    Manchester City bourreau du Real de Zidane    Maroc Télécom a boosté les revenus des sociétés de bourse en 2019    De la nécessité des évolutions structurelles des écosystèmes et des chaînes de valeur    La Bourse de Casablanca en hausse    Le gouvernement libanais exprime sa gratitude pour l'initiative royale    La FIDHOP s'oppose au 3e mandat de Ouattara    Au bord du naufrage!    «Les petits porteurs ont aussi soutenu le MASI»    Le Bayern et le Barça en quart !    Botola: Le Raja de Casablanca leader    Coronavirus : 1.345 nouveaux cas ces dernières 24 heures, 32.007 cas cumulés samedi 8 août à 18 heures    Pour une politique nationale de la recherche en migration sans discrimination!    24 Marocains à Polytechnique    Colombie: Arrestation de l'ancien président Alvaro Uribe    Paraguay : Ronaldinho et son frère bientôt libérés    Enjeux et défis pour le Maroc    Quid de la responsabilité des citoyens?    Les femmes plus que les hommes?    «De l'encre sur la marge» de M'barek Housni    Casablanca à l'heure de son premier festival de Hip-Hop «On-line»    Présidentielle US : Joe Biden informera ses partisans par SMS sur le choix de sa colistière    France: Une explosion fait 8 blessés à Antibes    La terre a de nouveau tremblé en Algérie    Un dimanche chaud dans la majeure partie du Maroc    Liban : des Libanais remercient le Roi Mohammed VI    Le nouveau khalife général de la famille tidjane Niass remercie le Roi Mohammed VI    212 Founders s'impose parmi les leaders en Afrique    Météo : la saison des ouragans 2020 sera pire que prévu dans l'Atlantique    Liban Message plein d'émotion de Majda Roumi au milieu des décombres (Vidéo)    Laâyoune: les marins soumis aux tests de dépistage    Rabat: une nouvelle expo au Musée Mohammed VI    Marrakech: la DGSN met la main sur trois criminels    Marrakech dans le top 25 de « TripAdvisor »    C1- Classement des buteurs: Lewandowski conforte son avance    Ça chauffe au Liban, un policier tué et 238 personnes blessées    Un matelas anti covid-19 pour Messi    La Botola a désormais un nouveau leader    Coronavirus : record de 1345 cas positifs au Maroc ce samedi    Fonds d'investissement stratégique : le décret arrive au parlement    Dans une lettre adressée au président du Conseil de sécurité des Nations unies, Christoph Heusgen    Des fresques murales égaient la kasbah de Bni Ammar    Casey Affleck, en père protecteur dans un monde sans femmes dans "Light of My Life"    "Même pas mort", nouveau roman de Youssef Amine El Alamy    Explosion de Beyrouth : L'aide humanitaire marocaine remise    Le philosophe Bernard Stiegler n'es plus (vidéo)    Le président de la Chambre des représentants reçoit l'ambassadeur de Grande-Bretagne à Rabat    L'élan de conscience se renforce au Parlement européen au sujet du détournement de l'aide humanitaire par le Polisario et l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Portrait d'Ahmed Akhchichine : Le pédagogue au service du politique
Publié dans La Gazette du Maroc le 02 - 05 - 2008

Ahmed Akhchichine, 53 ans. Pilier du MTD, ministre de l'Education Nationale, il tombe à point nommé pour secouer le mammouth. Avec comme feuille de route le dernier rapport du Conseil Supérieur de l'Enseignement.
Contrairement à ses collègues du gouvernement, Akhchichine est bien au four et au moulin. Le patron du département le plus sensible du pays, est aussi l'un des patrons du Mouvement pour tous les démocrates (MTD), le mouvement qui perce. Il croit dur comme fer que l'avenir du pays appartient à ceux qui croient en la proximité en politique. Il n'hésite pas à défendre le projet du MTD pour aider les jeunes à s'engager en politique et à trouver leur place dans la société. L'homme bat le pavé avec ses compagnons de route politiques. Le Mouvement de tous les Démocrates est tributaire d'une campagne de communication ciblée. Ce Diplomé en Journalisme de l'ISJ de Rabat, de l'IFP à Paris et docteur en Sciences de l'Information et de la Communication de l'Université de Paris II, fait parfaitement l'affaire. L'homme a également occupé le poste d'enseignant chercheur à l'ISJ à Rabat et à l'ISIC. Consultant International en Communication (UNICEF, FNUAP, OMS, USAID-GTZ…), il est souvent sollicité pour expliquer les tenants et les aboutissants du MTD. Ce pédagogue connaît l'art et la manière. Ce Marrakchi de souche est aussi expert des Nations Unies, chargé des projets de communication et développement en Afrique de l'Ouest. L'ex-directeur général du cabinet d'étude « Leger & Leger » au Maroc (1997-2001), a aussi une fibre du droit de l'hommiste, puisqu'il est membre fondateur du conseil National de l'Organisation Marocaine des droits de l'Homme (OMDH). Directeur Général de la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA) de 2003 à 2007. Le 15 Octobre 2007, l'homme est choisi par le Souverain pour s'occuper du département de l'Education Nationale, de l'Enseignement Supérieur, de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique. Sur ce plan là, l'homme est réellement en train de bousculer les choses. Peut-être un peu trop vite pour ce mamouth si fatigué. «Au moment où le ministre de l'Education Nationale, rencontre de sérieuses difficultés avec tout ce que compte l'enseignement comme bras cassés, la majorité des profs constatent que, pour la première fois, un ministre s'intéresse vraiment à l'école», rappelle un enseignant. L'idée développée par Akhchichine, de dépasser l'opposition traditionnelle entre conservateurs et pédagogues de la rénovation est intéressante . Parmi les intentions affichées, quelles sont les priorités ? «Améliorer certes les conditions de travail des enseignants, mais qu'en échange, ceux-ci acceptent de travailler mieux et davantage». Vaste programme !

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.