À Rehamna, le PAM s'empare des rouages du conseil de la ville    Résultats semestriels. Attijariwafa Bank : tous les indicateurs sont au vert    Gaz. Chariot fait appel à Halliburton pour le forage de son puits au Maroc    Qui est Ali Ben Lmadani?    Le pass vaccinal délivré par le Maroc et voyage en Europe    Cybersécurité : Telegram, nouveau Dark Web pour les cybercriminels    Découverte des plus vieux bijoux du monde à l'intérieur d'une grotte près d'Essaouira    Nasser Bourita : « Le Maroc réaffirme son engagement continu à promouvoir la démocratie »    Pass sanitaire. La France reconnait désormais les vaccins chinois, mais à une seule condition    Un nouveau single égyptien en vidéoclip dédié au Maroc    Streaming: Spotify célèbre la sauce Hip-Hop made in Morocco    Energies propres : Que représente la décarbonation pour les exportateurs marocains ?    Forum des affaires Canada-monde arabe : Les opportunités d'affaires et d'investissement au Maroc exposées    ''Maroc-Mantlet 2021'' : Le Maroc et les Etats-Unis coopèrent sur la gestion des catastrophes    Une autre décision bizarre : l'Algérie ferme son espace aérien à tous les avions marocains    Mondial Futsal 2021: Le Maroc affrontera le Brésil ou le Japon en quart !    Cyclisme: les Mondiaux 2025 à Kigali, au détriment de Tanger    Moussa Laarif, du hip hop à la politique    Nasser Bourita au journal Sud-Africain "The Star"    El Mustapha Tanaoui du PI élu président du conseil communal de Settat    Maroc-Espagne : Pedro Sanchez annonce une réunion de haut niveau qui aura lieu prochainement    Genève : Initiative conjointe du Maroc, du Bahreïn, d'Israël et des EAU pour promouvoir le rôle des femmes dans la paix et la diplomatie    Casablanca : Un trio d'agresseurs écroué    Philip Morris : 91% des fumeurs ne le sont plus grâce à des informations précises sur les produits alternatifs    L'ASMEX prospecte les opportunités d'affaires au Japon    La société française « Finetis » saisit le CIRDI contre le Maroc    Barid Al-Maghrib et FNM émettent un timbre-poste à l'occasion de l'exposition «Delacroix»    Tunisie : Kaïs Saïed renforce les pouvoirs de la présidence    Affaire du meurtre de deux experts de l'ONU en RDC: Incuplation d'un journaliste congolais    Syrie : 62 enfants ont péri cette année dans les camps du nord-est    CDG Capital Insight s'attend au maintien du taux directeur à 1,50%    L'ambassadeur Hilale reçu en audience par le président centrafricain    Manche : 66 migrants embarqués vers l'Angleterre sauvés    Tanger : Mise en échec d'une grosse opération de trafic de cocaïne    Ligue 1 : Un doublé victorieux de Hakimi face à Metz !    Qualifications Coupe du monde 2022 : Un seul et unique déplacement du Onze national !    Washington réitère son engagement à accompagner l'agenda de réformes de SM le Roi Mohammed VI    La 35ème édition de retour du 1er au 11 octobre    La crise des sous-marins entre la France et l'Australie    Cellule terroriste de « Daech » démantelée à Errachidia: Interpellation de 4 autres individus    Le président du Haut Conseil d'Etat libyen salue les efforts du Maroc    Trois de chute pour la Premier League    Hakimi veut « graver » son nom dans l'histoire du PSG    La 2 ème édition du guide socio-économique de Skhirat    Tétouan / FIDEC : Rendez-vous avec une programmation exceptionnelle    Métier du livre : Une nouvelle fiction, l'édition indépendante    6ème saison de la Positive School of Hip Hop    Un voyage à la conquête de la semaine de la mode de Milan    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Air Horizons et Safar Tours veulent doper la destination Maroc
Publié dans La Gazette du Maroc le 21 - 02 - 2005


Transport aérien
Plus que "l'avion pour tous". C'est autour de ce thème que la compagnie aérienne Air Horizons et Safar Tours ont réuni à Marrakech du 14 au 16 février 2005 tous leurs staffs, et ses partenaires, notamment les aéroports de Montpellier, Paris-Beauvais-Tillé et Saint-Etienne, et des chambres de commerce de Montpellier et de l'Oise. Objectif : présenter aux responsables de ces plates-formes de départs vers le Maroc et les hommes d'affaires de ces régions, les opportunités économiques du Royaume.
La compagnie aérienne française Air Horizons et le tour-opérateur (TO) français Safar Tours sont décidés à s'impliquer dans la promotion de la destination Maroc. Les deux entités qui appartiennent au même groupe veulent instaurer une alliance avec leurs partenaires au service du développement économique et touristique du Maroc. La compagnie aérienne et le TO ont réuni pendant trois jours près d'une quarantaine de responsables des trois plates-formes de départs des vols d'Air Horizons vers le Maroc et des patrons d'entreprises des régions hébergeant ces aéroports. Les deux veulent favoriser la prospection d'opportunités réelles pour, notamment, la mise en place d'une alliance au service du développement économique et touristique du Maroc, la contribution au renforcement des liens et des projets franco-marocains et une anticipation sur l'ouverture et la libération du ciel marocain. "Non seulement, nous allons asseoir une concertation permanente avec ces partenaires pour l'amélioration des services, mais nous allons essayer de mieux les aiguiller vers les opportunités d'affaires. Cette rencontre a été l'occasion de faire découvrir à nos partenaires français les infrastructures aéroportuaires et touristiques dont dispose la région de Marrakech", précise Mostafa Melhaoui, directeur général d'Air Horizons Maroc.
Plusieurs exposés ont ainsi été présentés par des professionnels du tourisme, les représentants des chambres de commerce et d'industrie et des services et les différents départements ministériels concernés. Ils ont mis en évidence les énormes potentialités dont regorge la région, notamment dans le domaine touristique. Selon Xavier Faussurier, directeur international d'Air Horizons, il s'agit en fait d'un brainstorming qui permettra de dégager des idées réalisables sur le terrain pour mettre à profit un large partenariat avec la région de Marrakech.
Air Horizons assure en effet des vols sur Agadir, Marrakech, Fès, Tanger, Essaouira, Ouarzazate et Oujda depuis le 24 juin dernier, au départ de l'Aéroport de Roissy-Charles De Gaulle (CDG). “Air Horizons, qui s'appelait alors Euralair, assurait déjà des vols sur le Maroc mais il s'agissait de vols charter”, explique le patron de la compagnie au Maroc. Les vols sont devenus des vols réguliers. La différence est de taille. Contrairement à l'activité charter, ponctuelle et répondant à une demande précise, l'activité régulière consiste à assurer des vols tout au long de l'année à dates et heures fixes. Air Horizon a pris de l'altitude au Maroc depuis que l'autorisation lui a été accordée par la Direction générale de l'Aviation civile française et qui entre dans le cadre des accords liant le Maroc et la France dans le domaine du transport aérien. Depuis, elle a été la première compagnie à se lancer sur le marché de liaisons régulières " low-cost " entre la France et le Maroc. Air Horizons dessert depuis le 18 juillet 2004 au départ de l'aéroport de Beauvais des vols sur Rabat et Casablanca. Pour rappel, les vols sont commercialisés par le TO Safar Tours, spécialistes des vols dégriffés sur le Maroc.
Aujourd'hui, les fréquences diffèrent d'une destination à une autre : Agadir trois fréquences hebdomadaires, quatre pour Marrakech, deux pour Fès et Tanger, une pour Essaouira et quatre pour Oujda. Casablanca et Rabat seront desservies trois fois par semaine. La flotte d'Air Horizon constituée de cinq appareils d'une capacité variant entre 145 et 189 passagers est appelée à se renforcer pour répondre au mieux à une demande de plus en plus croissante sur les services de la compagnie. " Nos taux de remplissage sur Casablanca et Rabat sont respectivement de 96 % et de 75 % ", souligne Chakib Benouda, directeur général de Safar Tours.
Les deux partenaires lorgnent aujourd'hui du côté de la Belgique même si pour l'heure la compagnie n'a pas un droit de trafic direct à partir de ce pays sur le Maroc. Il n'empêche qu'elle a ouvert des discussions avancées pour faire du Bruxelles-Montpellier-Maroc. L'aboutissement des négociations en cours entre le Maroc et l'Union européenne pour l'Open-Sky devrait permettre à la compagnie de relier plusieurs villes européennes au Maroc. Des perspectives pour Air Horizons qui comptent encore mieux déployer ses ailes dans le ciel marocain. Déjà, pour son premier exercice, elle table sur 200.000 passagers sur le Maroc.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.