Le roi Mohammed VI approuve la nomination de plusieurs responsables judiciaires    Commission des investissements: 23 projets approuvés pour 9,74 MMDH    Maroc: combien de temps vont durer les nouvelles restrictions?    Covid-19 au Maroc : 1910 nouveaux cas en 24H    Affaire Pegasus: Le Maroc accuse    Affaire Pegasus : l'interview de Nasser Bourita avec Jeune Afrique    Emmanuel Macron aurait-il été espionné à son insu par le renseignement extérieur français ?    Position extérieure globale: une situation nette débitrice de 731,6 MMDH en 2020    Transparency Maroc critique l'adoption hâtive de la réforme fiscale et la juge "incomplète"    Fête du Trône: Plus de 80 pays au séminaire de l'ANU-Maroc    Maroc/Reste du monde: 685 milliards de DH de transactions commerciales en 2020    La démission du DTN ? S'agit-il vraiment d'un départ volontaire ?    Botola Pro D1 / 29ème journée / Acte1 : Une journée cruciale pour les relégables !    JO / Foot féminin : Les Pays-Bas sans pitié envers la Zambie (10 à 3)    La cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques sous haute surveillance sanitaire à Tokyo    L'AC Milan insiste toujours pour enrôler Hakim Ziyech    Tokyo 2020: suivez en direct la cérémonie d'ouverture (VIDEO)    Affaire Pegasus : Mélenchon doute des accusations portées contre le Maroc    Pegasus : le Maroc riposte, Christian Cambon bat en brèche des imputations diffamatoires    Le ministre de la Santé appelle les Marocains à se faire vacciner    Le ministère de la santé se désolidarise d'une brochure sur la Covid-19    Le Maroc reçoit de nouvelles doses du vaccin Sinopharm    Magazine : Khadija Alami, fée et gestes    Festival : Khouribga accueille son premier navet    Message du roi Mohammed VI au président Al-Sissi    Real Madrid: Karim Benzema positif au coronavirus    La Bourse de Casablanca démarre en légère hausse    Cours de change des devises étrangères contre le dirham    Pegasus. Les pseudos révélations ne valent rien    Qui sont nos 48 représentants aux JO ?    Canicules, vagues de chaleur : 4 fausses bonnes idées    Recrudescence des cas Covid et importance de la vaccination... le point avec Pr. Chakib Abdelfattah    France: une nouvelle loi antiterroriste adoptée    Automobile: fin des moteurs à combustion d'ici 2030, c'est l'engagement des constructeurs mondiaux    Agadir-Ida Outanane: des unités médicales mobiles au profit de la population rurale    Me Olivier Baratelli : «le Maroc n'a jamais fait appel à la société NSO et n'a jamais utilisé le logiciel Pegasus»    Stylisme et cinéma au programme de la nouvelle édition du Journal des Arts (vidéo)    Liban : les ménages dépensent cinq fois le salaire minimum pour se nourrir (étude)    Affaire Pegasus. Bourita: « Le Maroc aussi a choisi de faire confiance à la justice en interne et à l'international »    Nouvelle manifestation contre le passeport sanitaire le 24 juillet en France    Inondations: Angela Merkel appelle à "accélérer" la lutte contre le changement climatique    [Interview avec Sonia Noor, chanteuse, guitariste et compositrice] Le patrimoine marocain, un trésor à préserver et à transmettre    Hajj 1442 : Les pèlerins effectuent la lapidation des « jamarat » pour le 2è jour de Tachriq    Le Roi, Amir Al-Mouminine, accomplit la prière de l'Aïd Al-Adha et procède au rituel du sacrifice    "Nektachfou Bladna"-Replay: La bonne humeur est garantie !    VIDEO// Abderrahmane Tazi parle de son film sur Fatema Mernissi sur Info Soir de 2M    Une cérémonie en présence de sa veuve Hélène : Le legs de Abderrahmane Youssoufi pour les générations futures    Le monde de la culture en deuil : Le penseur et écrivain Mohamed Sabila n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les pilotes de ligne s'organisent
Publié dans La Gazette du Maroc le 19 - 12 - 2005


Aérien
Les pilotes de lignes du Maghreb et du Sénégal ont désormais leur association.
Ils l'ont baptisée Union des Pilotes de Ligne du Maghreb et du Sénégal (UMPL).
L'assemblée constitutive a eu lieu à Casablanca, mercredi 14 décembre 2005.
Le monde de l'aérien a un nouveau né, il s'appelle l'Union des pilotes de ligne du Maghreb et du Sénégal (UMPL) et il vient juste de tenir sa première assemblée constitutive à Casablanca mercredi 14 décembre 2005. Depuis, l'UMPL compte parmi elle tout ce qu'il y a de meilleur dans la communauté des aviateurs aussi bien au Maghreb qu'au Sénégal. Et pour annoncer en grandes pompes cet évènement, le bureau exécutif de l'UMPL a tenu une conférence de presse ou ils ont convié la presse et les professionnels du secteur pour expliquer le rôle, les objectifs ainsi que la contribution de l'UMPL dans le développement du secteur du transport aérien. Il s'agit en fait d'une organisation à but non lucratif dont la décision de création a été prise lors de la conférence régionale de la fédération internationale des associations des pilotes de lignes (l'IFALPA), qui compte pas moins de 100.000 pilotes à travers le monde, tenue en septembre 2005 à Tunis. Quatre mois après, ce qui n'était qu'une simple idée, est devenue réalité. La signature des statuts de l'UMPL a bel et bien eu lieu. Et c'est le Maroc qui a été choisi pour accueillir cette grande manifestation.
Marocains, Mauritaniens, Libyens, Tunisiens, Algériens, et Sénégalais, ont mis la main dans la main pour permettre de soutenir le développement de l'industrie d'un transport aérien européen sûr, opérant et durable. Dans cette perspective, l'UMPL s'emploiera à harmoniser les politiques et pratiques dans le domaine de l'aviation civile au sein de ses Etats membres. Gestion du fuel, management de la prévention en milieu aéronautique, rôle du pilote de ligne dans le développement du transport aérien… Les thèmes choisis et débattus lors de l'assemblée constitutive de l'UMPL par les hôtes de l'AMPL, en présence des officiels et des invités d'honneur (entre autres, le secrétaire général de l'OACI et le président de la RAM, Mohamed Berrada), tombent à point pour réfléchir sur les processus d'ac-compagnement de d'évolution rapide de l'industrie aéronautique.
Surtout pour les pilotes de lignes, exploitants incon-testables de ces machines aéronautiques, qui sont les mieux placés pour participer à travers leur contribution et leurs réflexions en vue d'une meilleure conception de l'espace aérien dans lequel ils évoluent. C'est justement le point de vue de Jamal Eddine Harakat, à la fois président de l'AMPL (l'Association marocaine des pilotes de lignes) et de l'UMPL (élu à l'unanimité), qui, lors de son intervention devant la presse, a appelé les pilotes de lignes des états membres à une concertation efficace et le dialogue en vue d'affronter les défis qui frappent de plein fouet le secteur de l'aviation civile.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.