Casablanca : Plus de peur que de mal dans des affrontements entre jeunes marocains et des migrants subsahariens    Des tours-opérateurs canariens en visite à Laâyoune    L'esprit critique, fruit de l'éducation aux médias et à l'information, estime Mme Lamrini    Standard & Poor's dégrade la note de l'Afrique du Sud    MATU: 2 MILLIARDS DE DIRHAMS D'ACTIFS FINANCIERS EXTERNALISES    Affrontements entre des jeunes Casablancais et des migrants subsahariens    Londres: Réouverture des stations de métro Oxford Street et Bond Street    Trump ne veut pas faire « la cover » de Time Magazine    Brexit-UE: Possible accord en décembre    MESSAGE DE CONDOLEANCES DU ROI MOHAMMED VI AU PRESIDENT EGYPTIEN    Coupe du Monde des Clubs. Mbark Boussoufa rêve de jouer la finale contre le Real Madrid    Al Akhawayn obtient la prestigieuse accréditation NEASC    Affrontements entre jeunes et migrants près le la gare routière de Ouled Ziane    METEO. VOICI LE TEMPS QU'IL FERA CE SAMEDI AU MAROC    VIDEO. CASABLANCA: AFFRONTEMENTS ENTRE "RIVERAINS" ET SUBSAHARIENS À OULED ZIANE    Programme des principaux matchs de ce samedi 25 novembre    Maroc remporte la CAN 2017 Handi-Basket    Attentat dans le Sinaï: le bilan s'alourdit    Al Akhawayn a obtenu l'accréditation américaine NEASC pour 5 ans    Insolite : L'amour sans frontières    Emmerson Mnangagwa devient le nouveau président du Zimbabwe    Le Maroc réalise des progrès notables en matière de gouvernance économique    Le Forum d'Ifrane plaide pour la création d'outils de financement innovants    L'ancien président brésilien Fernando Collor de Mello : « La mondialisation, un chemin vers la paix ».    Europa League : Les grosses écuries s'en tirent à bon compte    Robinho condamné à neuf ans de prison pour viol en réunion    Oscar Pistorius, de l'Olympe sportive à la prison    Driss El Yazami : La deuxième opération de régularisation vise le traitement d'au moins 82% des dossiers    Dimitris Avramopoulos : Le Maroc, un pays à même de contribuer à une gestion efficace de la migration    La Dominique réitère son soutien à l'intégrité territoriale du Maroc    Hausse des levées brutes du Trésor à fin octobre    Londres vise les premières voitures sans chauffeur    Divers    Message du Secrétaire général de l'ONU António Guterres    Pour une meilleure préservation de l'arganier    Les meilleurs films de tous les temps    Casablanca accueille la première édition de la "China Trade Week Morocco"    Ibrahim Maalouf dépoussière les morceaux de Dalida    Agadir accueille le 2ème Forum des avocats MRE    Visa For music : Des hommages à des figures nationales et africaines    « Visa for Music »: Le théâtre national Mohammed V vibre aux rythmes africains du groupe « Jouvay Fest »    Air Arabia : changement sur les vols Fès-Marrakech    Munir El Haddadi: «Je rêve de jouer le Mondial avec le Maroc, dont j'ai toujours chanté l'hymne national»    Bombardier au taquet avec l'ONCF    Mondial 2018 : Le Maroc est-il un tirage "facile" ?    Des mini-concerts pour de grands futurs musiciens    L'Uzine rend hommage à son quartier    Rabat, « capitale africaine par excellence » pour Visa for Music    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Dr Hoummady Moussa : Un génie marocain à la conquête de la Triade 10/10
Publié dans La Gazette du Maroc le 24 - 04 - 2006


Discret, attentionné, amène, d'une courtoisie immense, l'écoute constamment en éveil, physionomie avenante, là ne sont pas les seules qualités humaines que l'on retrouve difficilement réunies en un seul profil. C'est que la carte des références de ce jeune MRE de France est plus qu'impressionnante, puisque le Dr Hoummady Moussa est un génie à l'état pur aux compétences accomplies dans les technologies les plus révolutionnaires du futur comme les nanosciences et les nanotechnologies. Ce scientifique hors pair est un chercheur permanent au prestigieux CNRS de l'Hexagone qui a conquis les puissances triadaires championnes mondiales de la R&D que sont l'Europe, le Japon et l'Amérique du Nord. Mieux encore, le PDG de Nanobiogène basée à Besançon, est célèbre dans les pays de la Triade contrastant avec le fait qu'il demeure encore un parfait inconnu sur ses terres d'origine marocaine. Il n'a pas pu résister à l'appel du cœur quand le Royaume l'a appelé où il conduisit, en chef de file d'une dizaine de sociétés innovantes PME internationales adossées à de grands groupes mondiaux un projet pilote d'implantation d'un cluster industriel de développement technologique à très forte valeur ajoutée introduisant sur la plate-forme marocaine les nanotechnologies, les microtechnologies et les biotechnologies. Autrement dit, c'est la révolution technologique dopant la nouvelle économie mondiale domestiquant les mondes invisibles de l'infiniment petit. Après avoir été l'artisan le plus remarqué dans le cluster modèle de la Génopole d'Evry, la Technopole d'envergure mondiale avec un Marocain comme acteur en Recherche innovante qui a déjà dompté la découverte des micro-laboratoires embarqués et des instrumentations qui révolutionneront les diagnostics de prévention de la santé dans les années qui viennent. Pour mieux comprendre, imaginez un instant des microlaboratoires embarqués dans de petites puces dont chacune porte une capacité de 300 analyses en remplaçant autant de tubes à essai qui permettent de détecter une maladie par anticipation, avant même son émergence. De quoi mettre l'OMS en émoi qui va ratisser large pour se mettre sur les traces de ce génie marocain qui n'a pas fini d'étonner Japonais, Américains, Canadiens, Européens ainsi que les grandes finances mondiales, BEI, SFI de la BM à l'affût de ce genre d'aubaines très rémunératrices en milliers de milliards de dollars à l'horizon 2015. Si le Maroc n'est pas encore arrimé à la mondialisation, le génie de ses ressources humaines, lui, est bien un des leaders de la globalisation dans l'économie du savoir.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.