Ecosystème ferroviaire: Alstom revendique un taux d'intégration locale de 30%    Un bac record... et après?    OMS: Trop de sucres dans la nourriture pour bébé    Une saga nommée «Megri»    Le Nigéria obtient la 3ème place en battant la Tunisie    Chambre des représentants. Séance plénière lundi consacrée à la politique générale du gouvernement    Le Maroc est tenu de réduire les inégalités et de lutter contre la corruption    L'AMMC se dote d'un Conseil scientifique    Enjeux des approches de la formation des ressources humaines dans le contexte du New public management    Le Sénégal y est presque    6500 sportifs attendus aux 12èmes Jeux africains au Maroc    Le WAC passe au mode serbe    Adoption du projet de loi-cadre relatif au système de l'éducation par la commission de l'enseignement de la Chambre des représentants    Apporter une réponse collective aux défis stratégiques, sécuritaires et économiques auxquels nos pays se trouvent confrontés    Présentation du projet de politique publique intégrée pour les personnes âgées    Une faille d'Android permet aux hackers d'accéder à vos photos    Divers    Bouillon de culture    Nouvelle édition du Festival international des arts de la rue à Laâyoune    Record de nominations pour la série "Game of Thrones" aux Emmy Awards    Signature d'un accord de partenariat entre le Ministère public et la CNDP    Crédit Agricole passe son oral au parlement    Casablanca. Le festival Noujoum Gnaoua s'invite à partir du 18 juillet    Après le scandale Radès, la CAF change de système !    La Présidence du Parquet Général et ‘‘l'association des journalistes Adala'', partenaires pour une presse responsable    Trois diplomates turcs tués au Kurdisan Irakien    JCPoA: Les pays européens invitent Washington et Téhéran à la retenue…    Transfert: Iajor pourrait quitter le Raja vers le Qatar    12e édition des Jeux Africains: Le Maroc tient son pari    Biennale d'art contemporain. Rabat, capitale artistique de la rentrée !    Le FMI analyse le Maroc et son économie    Mustapha Hadji tire à boulets rouges sur Renard    Ancien professeur, il braque une agence de micro-crédit    Ebola en RDC: l'OMS va de nouveau évaluer l'épidémie après le décès du premier cas à Goma    Allemagne : La dauphine de Merkel à la Défense, une promotion    L'AMMC se dote d'un Conseil scientifique    Attentat de Barcelone. Le chef des terroristes «bossait» pour les renseignements espagnols    Trump accusé de racisme par la Chambre des représentants    Les nouveaux étudiants en médecine rejoindront-ils le boycott ?    Dans un marché en forte baisse : Renault maintient une part de marché de 4,4%    Le Rwanda va ouvrir une ambassade au Maroc    Recherche scientifique. L'Université Cadi Ayyad primée    Redal contribue à faire découvrir l'impressionnisme aux écoliers    La loi cadre sur l'enseignement adoptée en commission, le PJD et le PI toujours contre    Nezha Hayat décorée par le Roi d'Espagne Felipe VI    Les tweets xénophobes de Trump provoquent un tollé à Washington    Le président de Melilia recadre les opérateurs    Fès : Plaidoyer pour la promotion de la diversité culturelle    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Avec Ronaldo et Zidane, le Real Madrid rafle tout
Publié dans La Nouvelle Tribune le 24 - 10 - 2017

Cristiano Ronaldo, Zinédine Zidane et le coup du scorpion d'Olivier Giroud: la cérémonie des « Meilleurs » de la Fifa a été sans surprise, lundi soir, à Londres, faisant la part belle au Real Madrid.
Comme prévu, le Real a raflé les deux récompenses les plus prestigieuses après avoir poursuivi son incroyable moisson de titres la saison dernière: une deuxième Ligue des champions consécutive, la douzième de l'histoire du club, en plus du très relevé Championnat d'Espagne.
Résultat logique, Ronaldo a été sacré meilleur joueur par la Fifa pour la deuxième année consécutive, comme un préambule avant d'être favori pour le Ballon d'Or en décembre, deux récompenses désormais concurrentes après avoir été décernées en commun de 2010 à 2015.
Le panel de votants de la Fifa, composé des sélectionneurs et des capitaines des équipes nationales, de journalistes et de fans, a donc choisi de continuer à célébrer le Portugais, qui avait aussi décroché son quatrième Ballon d'or la saison dernière.
Son doublé en finale de la C1 contre la Juventus Turin à Cardiff en juin reste encore dans les mémoires. D'autant plus qu'il lui a permis de terminer meilleur buteur de la compétition (12 buts), juste devant son rival du Barça Lionel Messi.
« Merci au Real, mes coéquipiers, mon président. Je suis fier, c'est un grand moment pour moi. J'apprécie le soutien de mes fans partout dans le monde. Je suis tellement content », a réagi le Portugais devant un parterre de vedettes comme l'Argentin Diego Maradona, le Brésilien Ronaldo et l'acteur britannique, supporter N.1 d'Huddersfield, Sir Patrick Stewart.
Un truc de fou
Les deux concurrents du Portugais, Messi et Neymar, n'ont donc pas pesé lourd après avoir été relégués au rang de figurants la saison dernière, avec seulement une Coupe du Roi à se mettre sous les crampons. Le Brésilien a bien fait les unes des journaux mais plutôt en raison de son transfert record vers le Paris SG cet été pour 222 millions d'euros.
Après cette saison merengue exceptionnelle, il paraissait donc normal de récompenser l'entraîneur Zinédine Zidane, qui avait terminé en deuxième position en 2016 derrière Claudio Ranieri, vainqueur du Championnat d'Angleterre 2015-2016 avec Leicester.
Le Français, qui ne se considère pas comme le meilleur entraîneur du monde (« Non et j'en suis sûr ») a tout de même fait du Real une machine à gagner depuis sa nomination en janvier 2016: deux C1 d'affilée, une Liga, un Mondial des clubs, deux Supercoupes d'Europe et une Supercoupe d'Espagne, soit sept titres en moins de deux ans.
Il a aussi grandement participé à la saison réussie de Ronaldo, en réussissant à gérer sa vedette de main de maître, pour le garder frais pour les grandes échéances. L'athlète lui a bien rendu avec dix buts en quart, demie et finale de la C1.
« Ce trophée, c'est un truc de fou », a réagi le Français, lors de la cérémonie animée par l'acteur londonien et supporter d'Arsenal Idris Elba. « C'est un honneur. Je n'aurais jamais cru recevoir un truc si important. Je remercie les joueurs, c'est grâce à eux. »
L'équipe de l'année fait aussi la part belle au Real avec cinq Madrilènes: elle est constituée de Gianluigi Buffon (Juventus), sacré meilleur gardien, et d'une défense composée de Dani Alves (Barça puis PSG), Leonardo Bonucci (Juve puis AC Milan), Sergio Ramos et Marcelo. Le milieu de terrain aligne Luka Modric, Toni Kroos et Andres Iniesta (Barcelone), et l'attaque est composée du trio vedette Messi-Ronaldo-Neymar.
Comme attendu, le Français Olivier Giroud a reçu le prix Puskas du plus beau but, pour son coup du scorpion réussi le 1er janvier avec Arsenal contre Crystal Palace.
Le trophée de meilleure joueuse est revenu à Lieke Martens, victorieuse de l'Euro-2017 en août avec les Pays-Bas, tandis que sa coach, Sarina Wiegman, a été désignée entraîneure de l'année. Enfin, les supporters du Celtic, le club de Glasgow, ont été élus meilleurs fans.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.