De la nécessité d'investir dans la jeunesse    Jeux africains : l'Egypte domine le classement, le Maroc 4ème    Fouzi Lekjaa démissionne de la présidence de la RSB    L'orchestre philharmonique Symphonyat attendu à l'hippodrome de Casablanca    Kelaât Sraghna : Elle rend l'âme lors d'une soirée arrosée    Festival «Oued Eddahab » : Le coup d'envoi ce vendredi    Festival Tifawin : Les arts du rural en fête    Le KACM signe un contrat de haut niveau    Vers la création d'un centre sino-marocain de médecine traditionnelle    Retour en Europe : Ce passage est à éviter ce weekend    Transfert: Le PSG « intransigeant » sur le cas Neymar, selon la presse    Les ministres de tutelle veulent professionnaliser le sport dans le continent    Le cinéma sans frontières fait escale à Berkane    Des migrants privés de terre ferme, d'autres de secours    Italie: Deuxième jour de consultations pour sortir de la crise    Boris Johnson reçu par Macron, tenant de la fermeté sur le Brexit    Crise de Hong Kong: Craignant un Tian an men 2, Pékin tergiverse…    Le «grand jihad», lancé à l'aube de l'Indépendance, se poursuit    Marché immobilier : Les ventes toujours en repli    Finance climatique. Une délégation marocaine en Corée    Ces jeunes artistes marocains qui brillent de mille feux    Arrestation à Sidi Slimane d'un individu soupçonné d'assener des coups mortels à sa femme    Service militaire : Démarrage de l'incorporation des appelés    Casablanca : des têtes d'ânes découvertes à Hay Mohammadi    Maroc–Iles Fidji : Vers un partenariat mutuellement bénéfique    20 ans de règne : Un billet commémoratif de 20 DH émis par BAM    Grâce à la recharge *5 : Inwi démocratise l'achat d'applications sur Google Play Store    Fête de la Jeunesse : 443 personnes graciées    La relance sur fond de responsabilité    Edito : Révolution    Service militaire obligatoire : 900 candidats accueillis à Oujda    Accidents de la route : 30 morts et 1.615 blessés en périmètre urbain    Discours du roi. Un modèle de développement aux spécificités marocaines    La détérioration de la qualité de l'eau entrave la croissance économique    La fragile économie du lac Malawi victime du climat et de la surpêche    La propriété intellectuelle, pilier de la croissance en Afrique    Giuseppe Conte, "le Monsieur Nobody", passé de l'ombre à la lumière    Les femmes seraient diagnostiquées plus tardivement que les hommes    Ces stars qui ont vu leur carrière basculer    Le discret mais lucratif trafic de fossiles à Erfoud    Insolite : Trump ne construira pas de gratte-ciel au Groenland    Manchester United condamne des injures racistes reçues par Paul Pogba    Ligue des champions : L'Ajax accroché et Mezraoui expulsé    Ronaldo: 2018 a été l'année la plus difficile sur le plan personnel    Des enfants maqdessis visitent des sites touristiques à Tanger    Première édition du Festival international Cinéma & Littérature à Safi    L'écrivain Yann Moix provoque la polémique en se décrivant en enfant battu    Coups de feu sur le tournage du clip du rappeur Booba    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Guerre commerciale : Pékin durcit le ton, son excédent gonfle encore
Publié dans La Nouvelle Tribune le 08 - 03 - 2018

Flambée des exportations, excédent toujours colossal avec les Etats-Unis: le commerce extérieur chinois affiche une santé insolente au moment où Pékin agite la menace de représailles face aux velléités protectionnistes de Donald Trump.
La Chine adoptera « certainement » une « réponse appropriée et nécessaire » face à d'éventuelles sanctions commerciales américaines, a averti jeudi son ministre des Affaires étrangères, Wang Yi.
« Dans une époque mondialisée, ceux qui recourent à la guerre commerciale choisissent le mauvais remède, ils ne feront que pénaliser les autres en se pénalisant eux-mêmes », a insisté M. Wang lors d'une conférence de presse.
En annonçant que les Etats-Unis allaient fortement taxer leurs importations d'acier et d'aluminium, le président américain Donald Trump a provoqué un tollé international.
La Chine, de loin le premier producteur mondial d'acier et d'aluminium, a pris mercredi la tête d'un groupe de 18 membres de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) pour protester contre le projet de Washington.
Lors d'une réunion du conseil général de l'OMC, le représentant chinois a ainsi pointé le risque d'un « problème systémique » pour le gendarme du commerce mondial, avant que l'Union européenne (UE), le Japon ou encore le Canada n'élèvent la voix.
Certes, la Chine ne fournit qu'une infime partie des importations américaines d'acier et d'aluminium et pourrait n'être affectée que marginalement par ces nouveaux droits de douane.
Mais le géant asiatique redoute un engrenage, à l'heure où Washington multiplie les enquêtes et droits antidumping contre Pékin dans de nombreux domaines, des machines à laver aux panneaux solaires.
– Excédent ‘massif' –
De son côté, Donald Trump fustige des échanges très déséquilibrés, et a affirmé mercredi sur Twitter que Washington avait demandé à la Chine de réduire « d'un milliard de dollars » son excédent commercial « massif » avec les Etats-Unis, sans fournir de détails.
Selon des chiffres des douanes chinoises publiés jeudi, l'excédent commercial du pays avec les Etats-Unis s'est certes établi à 21 milliards de dollars en février, moins qu'en janvier (21,9 milliards) et décembre (25,6 milliards).
Pour autant, il reste considérable: il a plus que doublé par rapport à février 2017. Et sur les deux premiers mois de l'année cumulés, il a gonflé de 35% sur un an.
Sur l'ensemble de 2017, cet excédent a atteint le niveau record de 275,8 milliards de dollars selon les douanes chinoises (375,2 milliards selon Washington): le milliard de dollars suggéré par l'hôte de la Maison Blanche semble une goutte d'eau en comparaison.
Au-delà de l'acier et de l'aluminium, une escalade des tensions sino-américaines pourrait « plomber » les échanges bilatéraux, avertit Betty Wang, analyste d'ANZ.
« Une action américaine contre la Chine dans le domaine de la propriété intellectuelle pourrait compliquer la donne, et il est possible que Pékin cible en représailles l'agriculture américaine », insiste-t-elle.
Le régime communiste a déjà ouvert une enquête antidumping sur le sorgho des Etats-Unis et n'exclut pas de cibler leurs exportations de soja. L'enjeu est de taille: la Chine a acheté l'an dernier pour 14 milliards de dollars de soja américain.
– Flambée des exportations –
Le géant asiatique a vu ses exportations totales s'envoler en février de 44,5% sur un an, ont indiqué les douanes chinoises.
Cette spectaculaire accélération, quatre fois plus marquée qu'attendu par les experts, a été gonflée par la robuste demande de ses principaux partenaires commerciaux, Etats-Unis, UE et Japon.
En revanche, les importations se sont essoufflées drastiquement (+6,3%, après un bond de +36,8% en janvier): « Guère surprenant, étant donné l'impact des longs congés du Nouvel an lunaire et les réductions de production » industrielle imposées au nom d'une vaste campagne antipollution, note Mme Wang.
Conséquence logique: l'excédent commercial total est monté à 33,7 milliards de dollars en février, contre 20,5 milliards le mois précédent.
Mais Julian Evans-Pritchard, analyste du cabinet Capital Economics, met en garde contre les distorsions dus au décalage calendaire des congés du Nouvel an, intervenus plus tardivement cette année.
« Le tableau d'ensemble, c'est que l'excédent commercial de la Chine avec le reste du monde s'est quand même modéré au cours de l'année passée, grâce à l'appétit chinois accru pour les matières premières. Tandis que l'excédent avec les Etats-Unis, lui, a continué de gonfler ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.