La sécurité au coeur de la stratégie de Vivo Energy Maroc    Range Rover Evoque. Sur les traces du Velar    Ferrari Roma. Honorée par son chef d'Etat    La Hassania d'Agadir se sépare de Gamondi    Tkayes School dédie sa 6ème édition à la région de Casablanca    Vidéo. Un séisme frappe le Mexique    Une journée autour l'innovation dans l'industrie automobile    Le HCP dresse l'état des entreprises au Maroc    Funérailles de Mustapha Iznasni à Rabat    Coupe du Trône: Le TAS de Casablanca entre dans l'histoire    Japon: Shinzo Abe bat le record de longévité d'un Premier ministre    Le peuple marocain célèbre l'anniversaire de SAR la Princesse Lalla Hasnaa    Dépollution et environnement    15.000 postes sont à pourvoir : Près de 160.000 candidats au concours des enseignants-cadres des Académies    Rajae Lahlou: La quête de soi        Jean Numa Caux à l'espace Rivages à Rabat    Mehdi El Jazari dans «Hayna»    Forum des jeunes leaders. Une plateforme d'expression    Presse francophone. Le Maroc présent aux assises de l'UPF    Droits de l'enfant. Ouverture du 16e Congrès national aujourd'hui à Marrakech    Violences faites aux femmes. Lancement de la campagne nationale    Législation. Les conseillers approuvent la loi 57-18 sur les sacs en plastique    Le PPS dans l'opposition    Sport-étude. TIBU s'allie avec des Américains    Destitution de Trump: Les républicains attaquent un témoin lors d'auditions marathon    L'Iran dit avoir « repoussé l'ennemi », après de violentes manifestations    BCP: Un résultat net part du groupe de 2,18 MMDH à fin septembre    Migration. Les sans-papiers marocains au cœur du conflit catalan    Enquête du HCP : Les entreprises marocaines entre mécontentement et difficultés    Hay Mohammadi en fête    L'intégration socioprofessionnelle des migrants au Maroc mise en lumière à Genève    Inauguration d'une unité d'hémodialyse à l'hôpital provincial d'El Jadida    Les fonds envoyés à l'étranger par les résidents de l'UE en hausse à 35,6 milliards d'euros en 2018    Taourirte bientôt dotée d'un nouveau tribunal de première instance    Présentation du bilan d'étape du Plan stratégique 2017-2019 de l'AMMC    Participation marocaine au Forum de Dakar sur la paix et la sécurité    La Biennale de Rabat et l'exposition "Trésors de l'Islam en Afrique" dépassent la barre de 100.000 visiteurs    Alae Megri érige un pont artistique entre le Maroc et l'Amérique latine    Les artistes marocains dominent les nominations aux "Africa Music Awards"    Mohamed Benalilou décoré à Istanbul par l'Organisation de la coopération islamique    Le roi nomme Chakib Benmoussa président de de la Commission spéciale sur le modèle de développement    Eliminatoires CAN-2021 : Les Lions de l'Atlas dominent le Burundi (0-3)    Coupe du Trône de futsal : Le Fath de Settat s'offre le titre aux dépens de la Ville Haute de Kénitra    Ouverture du 24e FICAR: Wafaa Amer et Daoud Aoulad Syed honorés    Le cheval Rajeh remporte le GP de S.M le Roi Mohammed VI du pur-sang arabe    1000 taekwondistes présents au tournoi international d'Oujda    Les jeunes leaders de la Méditerranée à l'honneur à Essaouira    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Addictest, une association qui aide les jeunes Marocains à obtenir des bourses aux Etats-Unis
Publié dans La Nouvelle Tribune le 16 - 04 - 2018

Plus de 250 jeunes Marocains ont obtenu des bourses pour continuer leurs études dans les prestigieuses universités américaines. Ces bourses d'études financent souvent la totalité des frais de scolarité, allant jusqu'à couvrir les billets d'avions, le logement et la pension des élèves.
Grâce à un quota qualifié d'avantageux, il existe des centaines de bourses d'études spécialement réservées aux étudiants de nationalité marocaine. Néanmoins, il est important de noter que ces bourses restent méconnues du grand public, ce qui rend la situation encore plus favorable au peu de Marocains qui soumettent leur candidature.
En 2015, des étudiants Marocains aux Etats-Unis, bénéficiaires eux aussi de bourses d'études, décident de combler ce vide et lancent une association qui vise à partager l'information avec leurs concitoyens. "Il y a tellement de bourses d'études, mais par manque d'information, personne au Maroc ne postule !", explique Ziyad El Mouniri, fondateur de l'association. Et de poursuivre que cette année par exemple, Ali Jebari, jeune élève du Lycée Descartes à Rabat, a été accepté à Harvard University, classée première université au monde avec une bourse complète, ainsi qu'à d'autres universités prestigieuses, notamment Stanford University, Yale University et Columbia University, toutes dans le top 10 mondial des établissements.
Pour notre interlocuteur, "le processus n'est pas difficile, et grâce au quota marocain, des centaines d'élèves peuvent bénéficier de ces bourses chaque année". Il s'agit, d'après El Mouniri, ‘‘d'un concours d'admission intitulé le Standardized Aptitude Test dont le résultat détermine le pourcentage de bourse octroyé à chaque étudiant. L'avantage est que le score demandé pour les Marocains n'est toujours pas très haut. Ainsi, des bacheliers avec des notes moyennes réussissent quand même à obtenir des bourses de 80 et 90%''.
Depuis sa création, ‘‘Addictest'' a aidé plus de 250 Marocains à obtenir ces bourses. L'association s'est transformée en centre d'accompagnement avec des bureaux à Rabat, Casablanca, Marrakech et Kinshasa (au Congo), tout en préservant sa vision sociale permettant à tous les étudiants nationaux, indépendamment de leur situation financière, de bénéficier du soutien et l'orinetation de l'association.
Ibtihal Aboussad, une jeune Marocaine acceptée à Harvard University, témoigne de son expérience: ‘‘Sans Addictest, je n'aurais jamais su comment postuler aux universités Américaines. Ce centre m'a aidée à obtenir un bon score aux tests d'admission, à constituer un dossier intéressant, et à savoir choisir les écoles où postuler. Je leur dois une fière chandelle car c'est grâce à leurs efforts et conseils que j'ai pu être admise à Harvard. Tout élève rêvant de finir ses études à l'étranger devrait rejoindre Addictest à mon avis puisqu'elle saura bien le guider."
Concrètement, les élèves d'Addictest bénéficient d'une préparation optimale aux différents concours et jouissent d'un accompagnement à la mesure de leurs ambitions. Il s'agit de leur offrir l'opportunité de s'épanouir dans un environnement académiquement prospère. A travers ses programmes intensifs, Addictest envisage cet été d'encadrer plus de 400 élèves à Tanger, Marrakech, Rabat et Casablanca. Pour cela, Addictest a fait appel à des enseignants américains venant des meilleures universités de renom, notamment celles de Princeton, Harvard et Stanford.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.