De nouveaux avantages pour les fonctionnaires de police    Plus de 30.000 tentatives d'immigration clandestine ont été mises en échec en 2019    La guerre contre l'Iran n'aura pas lieu    Liquidité bancaire: Léger creusement du déficit    Pourquoi le PAM est au bord de l'implosion    Episode 9 Jésus, une grande figure biblique du Coran: Marie de Nazareth    Enquête L'Economiste-Sunergia: «La musique est au cœur de l'acte social»    San Francisco relance le débat sur l'interdiction de la reconnaissance faciale    La CGEM explore les opportunités de coopération avec les partenaires institutionnels du Royaume    Le GAM dévoile sa Vision 2022    Le Groupe socialiste rappelle ses valeurs d'engagement, de responsabilité et de transparence concernant l'action gouvernementale    L'Everest pour la 23ème fois    Pas de cessez-le-feu en vue en Libye : Haftar reçu par Macron à Paris    La Chine exige de la sincérité des USA avant toute reprise des négociations sur le commerce    Insolite : Saints de glace    Les Ultras, plus que des supporters : Une mouvance identitaire    Face à l'EST, le WAC vise une troisième consécration continentale    Les vraies fausses raisons d'une démission    Les mots croisés et sudokus pour muscler le cerveau    Un galop d'essai pour se tester avant les examens du Bac    Divers    La politique sanitaire exposée en séance plénière de la Chambre des représentants    Ces tournages qui ont tourné au drame : The Dark Knight    Lancement du Programme de bourses d'excellence "AusAiducation by AUSIM"    Plongée depuis Dar Souiri dans le patrimoine musical légendaire des "Ghiwane"    Eléphants roses    Huawei ment sur sa collaboration avec le gouvernement chinois, affirme Pompeo    WAC-Espérance de Tunis. Les resquilleurs font flamber les prix des tickets    Hakim Ziyech bientôt avec le Real Madrid ?    CAN 2019 : Deux matchs amicaux en juin pour les Lions de l'Atlas    Services publics : La Cour des comptes compare le Maroc à l'Europe    2ème Festival Meknès du théâtre : Une édition dédiée au Prix Hassan El Mniai    Raja de Casablanca : Fabrice Ngoma s'engage pour une durée de 3 ans    Sport et Ramadan : Ce que recommandent les experts    2002: Les Lions de l'Atlas toujours éliminés au premier tour    Les produits alimentaires plus chers en avril    Argentine: L'ancienne présidente devant les juges…    La CGEM veut assurer les arrières du secteur privé    Constats chocs du PDG de la RAM    Guerre ouverte entre Trump et les démocrates, qui parlent de destitution    OCDE : Le Maroc prône une approche africaine inclusive et intégrée de la problématique du développement    Première année du baccalauréat : Les dates chamboulées    Tanger : Arrestation de trois individus en possession de plus de 8.000 comprimés psychotropes    Biodiversité. Quand les voyants sont au rouge    Le SG du PPS rencontre des représentants de syndicats des artistes    Le Maroc prend note, « avec regret », de la démission de Horst Köhler    Quelle Europe à nos portes ?    Célébration de la Journée mondiale de l'Afrique à Rabat    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Addictest, une association qui aide les jeunes Marocains à obtenir des bourses aux Etats-Unis
Publié dans La Nouvelle Tribune le 16 - 04 - 2018

Plus de 250 jeunes Marocains ont obtenu des bourses pour continuer leurs études dans les prestigieuses universités américaines. Ces bourses d'études financent souvent la totalité des frais de scolarité, allant jusqu'à couvrir les billets d'avions, le logement et la pension des élèves.
Grâce à un quota qualifié d'avantageux, il existe des centaines de bourses d'études spécialement réservées aux étudiants de nationalité marocaine. Néanmoins, il est important de noter que ces bourses restent méconnues du grand public, ce qui rend la situation encore plus favorable au peu de Marocains qui soumettent leur candidature.
En 2015, des étudiants Marocains aux Etats-Unis, bénéficiaires eux aussi de bourses d'études, décident de combler ce vide et lancent une association qui vise à partager l'information avec leurs concitoyens. "Il y a tellement de bourses d'études, mais par manque d'information, personne au Maroc ne postule !", explique Ziyad El Mouniri, fondateur de l'association. Et de poursuivre que cette année par exemple, Ali Jebari, jeune élève du Lycée Descartes à Rabat, a été accepté à Harvard University, classée première université au monde avec une bourse complète, ainsi qu'à d'autres universités prestigieuses, notamment Stanford University, Yale University et Columbia University, toutes dans le top 10 mondial des établissements.
Pour notre interlocuteur, "le processus n'est pas difficile, et grâce au quota marocain, des centaines d'élèves peuvent bénéficier de ces bourses chaque année". Il s'agit, d'après El Mouniri, ‘‘d'un concours d'admission intitulé le Standardized Aptitude Test dont le résultat détermine le pourcentage de bourse octroyé à chaque étudiant. L'avantage est que le score demandé pour les Marocains n'est toujours pas très haut. Ainsi, des bacheliers avec des notes moyennes réussissent quand même à obtenir des bourses de 80 et 90%''.
Depuis sa création, ‘‘Addictest'' a aidé plus de 250 Marocains à obtenir ces bourses. L'association s'est transformée en centre d'accompagnement avec des bureaux à Rabat, Casablanca, Marrakech et Kinshasa (au Congo), tout en préservant sa vision sociale permettant à tous les étudiants nationaux, indépendamment de leur situation financière, de bénéficier du soutien et l'orinetation de l'association.
Ibtihal Aboussad, une jeune Marocaine acceptée à Harvard University, témoigne de son expérience: ‘‘Sans Addictest, je n'aurais jamais su comment postuler aux universités Américaines. Ce centre m'a aidée à obtenir un bon score aux tests d'admission, à constituer un dossier intéressant, et à savoir choisir les écoles où postuler. Je leur dois une fière chandelle car c'est grâce à leurs efforts et conseils que j'ai pu être admise à Harvard. Tout élève rêvant de finir ses études à l'étranger devrait rejoindre Addictest à mon avis puisqu'elle saura bien le guider."
Concrètement, les élèves d'Addictest bénéficient d'une préparation optimale aux différents concours et jouissent d'un accompagnement à la mesure de leurs ambitions. Il s'agit de leur offrir l'opportunité de s'épanouir dans un environnement académiquement prospère. A travers ses programmes intensifs, Addictest envisage cet été d'encadrer plus de 400 élèves à Tanger, Marrakech, Rabat et Casablanca. Pour cela, Addictest a fait appel à des enseignants américains venant des meilleures universités de renom, notamment celles de Princeton, Harvard et Stanford.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.