Jeux africains : Le prince Moulay Rachid donne le coup d'envoi    Répit pour Huawei en plein flou sur les négociations commerciales avec Pékin    Ce que veut dire la Révolution du Roi et du Peuple    Marocains résidant à l'étranger : Cartographie des Marocains d'Europe    Point de vue : Faites la Jeunesse avant qu'elle ne soit vieillesse…    Le village de la 12e édition des Jeux africains ouvre ses portes à Rabat    Philippe Coutinho s'engage avec le Bayern Munich    Karim Alami perd tragiquement son fils    Le Festival Atlas Electronic sensibilise à la mobilité des artistes    La Bourse de Casablanca réalise une bonne performance hebdomadaire    Managem annonce un chiffre d'affaires en baisse    El Andaloussi quitte Safran Electronics & Defense Morocco    Télécoms: L'ANRT dématérialise les agréments    Développement durable: La Commission nationale bientôt opérationnelle    L'expertise marocaine brille lors d'une formation internationale sur le sauvetage sportif en Centrafrique    Aïd Al Adha 1440 : Bon déroulement de l'opération d'abattage    Service militaire : La sélection démarre cette semaine    Moussaoui Ajlaoui : Créer un nouvel Etat en Afrique du Nord serait suicidaire pour la région. La position de Washington va dans ce sens    La France se prépare à accueillir le G7    L'administration américaine s'oppose à la création d'une entité fantoche    Macron reçoit Poutine avant le sommet du G7    Macron recevra jeudi Boris Johnson puis Kyriakos Mitsotakis    Syrie: les forces gouvernementales entrent dans la ville de Khan Cheikhoun    Des enfants maqdessis visitent des sites touristiques à Casablanca    Le fauteuil    La prise de conscience!    Doukkal s'entretient avec son homologue chinois sur la coopération dans le domaine de la santé    Le Royaume prend très au sérieux l'avenir et le présent de ses jeunes : Pour un Maroc fait par et pour sa jeunesse    La liste élargie de Hallilodzic    Jeux Africains : Le Maroc gagne par forfait l'Afrique du Sud    Démarrage de la nouvelle saison    Vidéo. Ce que pensent les Casablancais de la nomination d'Halilhodzic    Facebook, Google, Apple... : Attention, les Gafam vous pistent!    Visite de travail à Copenhague du président du Conseil exécutif de l'UNICEF, Omar Hilale    L'incendie qui ravage Grande Canarie hors de contrôle, nouvelles évacuations    Un incendie ravage une forêt de pins sur les hauteurs de Béni Mellal    Les usagers d'Instagram pourront désormais dénoncer la désinformation    Météo: les prévisions de ce lundi    Parcs zoologiques. Vers la fin de la capture et la vente des éléphants d'Afrique    Le Maroc: marché international de commerce de fossiles    Un centre sino-marocain de médecine traditionnelle bientôt à Casablanca    L'œuvre d'Oum Kaltoum ouvre le bal de la Biennale de Rabat    Les tambourinaires amazighs du Moyen- Atlas    Azelarabe Alaoui préside le jury du Festival Cèdre du court métrage    Nouvelle édition du Festival "Voix de femmes" à Tétouan    The Mask : Un reboot au féminin en préparation    La Star Afrofunk Bantunani à Casablanca    11è édition des Voix de Femmes à Tétouan du 19 au 24 août    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La Société marocaine de Télémédecine voit le jour
Publié dans La Nouvelle Tribune le 14 - 06 - 2018

L'Assemblée générale constitutive de la Société Marocaine de Télémédecine (SMT) s'est tenue mercredi 13 juin à Rabat. Cette constitutive de la SMT s'inscrit dans le cadre de la Haute sollicitude dont le Roi Mohammed VI entoure les populations des zones rurales et enclavées, indique la SMT dans un communiqué parvenu à la MAP.
« Créée sous forme d'association régie par le Dahir n°1-58-376 du 3 Joumada I 1378 (15 novembre 1958) réglementant le droit d'association tel qu'il a été modifié et complété, la SMT ambitionne la mise en place d'une infrastructure technologique pour le développement des activités de télémédecine au profit des populations des zones rurales et enclavées », souligne le communiqué.
La SMT a pour objectifs notamment la contribution au développement de la pratique de la télémédecine, la promotion et le soutien à son déploiement à l'échelle nationale notamment en faveur des populations des zones défavorisées et enclavées, l'installation et l'exploitation de toute infrastructure technologique ou physique permettant la réalisation des actes de télémédecine et l'encouragement et l'incitation des établissements et des professionnels de santé à la pratique des actes de télémédecine, relève le communiqué.
Sont membres fondateurs et membres du Conseil d'Administration de la SMT le département de la santé, le département de l'intérieur, le département de l'éducation nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieure et de la recherche scientifique, le service de santé des Forces armées royales, l'université Mohammed VI des sciences de la santé (UM6SS), l'Agence nationale de réglementation des télécommunications, M. Azdine El Mountassir Billah et M. Ahmed Rahou, précise la même source.
Avec l'appui des pouvoirs publics, l'implication du personnel médical des dispensaires relevant des structures régionales du département de la santé, ainsi que, dans une première phase, du corps médical de l'UM6SS, la SMT procédera à l'équipement adéquat de sites pilotes situés dans les zones rurales et enclavées pour la réalisation d'actes de téléconsultation couvrant aussi bien la médecine générale que les spécialités identifiées comme prioritaires, poursuit la même source.
L'objectif de cette initiative est de permettre au Maroc de tirer profit des opportunités qu'offrent aujourd'hui les nouvelles technologies de l'information et de la communication dont l'accès est généralisé à toutes les couches de la population marocaine afin de réduire, de manière progressive et échelonnée dans le temps, les disparités sanitaires existants entre les populations urbaines et rurales, fait savoir la même source.
Cinq sites prochainement équipés
Il sera procédé, dans un premier temps, à l'équipement de cinq sites dans les régions de Midelt, Azilal et Taroudant, indique le communiqué, notant que le fonctionnement de ces premiers sites s'inspirera des meilleures pratiques internationales pour construire un modèle marocain de la pratique de la télémédecine tenant compte des spécificités du Maroc. Le nombre de sites sera porté dans une deuxième phase à une trentaine dès janvier 2019, et durant laquelle il sera procédé à l'implication des hôpitaux régionaux ainsi que les centres hospitaliers universitaires, ajoute la même source.
A terme, un plan national visant la généralisation de la pratique de la télémédecine à près de 160 communes rurales identifiées comme prioritaires sera élaboré et mis en œuvre, conclut le communiqué.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.