La conscription concernera 15.000 appelés    Vers le renforcement de la coopération entre le Parlement marocain et l'UIP    Le Maroc et les Iles Fidji veulent booster leurs relations    De la nécessité d'investir dans la jeunesse    L'Indice des prix des actifs immobiliers demeure orienté à la baisse    Mise en service à Rabat des nouveaux autobus    Le Soudan se dote d'un nouveau pouvoir    Le régime syrien va permettre aux civils de sortir de la région d'Idleb    News    L'ultime défi de l'Imperatore Franck Ribéry à la Fiorentina    De l'or pour la taekwondiste marocaine Soukaina Sahib    Coupe arabe Mohammed VI des clubs champions : L'IRT gagne mais sa qualification reste compromise    Jeux africains : l'Egypte domine le classement, le Maroc 4ème    Fouzi Lekjaa démissionne de la présidence de la RSB    Féminicide à Sidi Slimane    Divers    Faire souvent la sieste, un signe précoce d'Alzheimer ?    Abdelhamid Azzubair, un artiste éclectique qui exalte la calligraphie arabe    Dwayne Johnson récupère sa place d'acteur le mieux payé au monde    Le Festival international de Volubilis de musique mondiale traditionnelle de retour à Meknès    L'orchestre philharmonique Symphonyat attendu à l'hippodrome de Casablanca    Kelaât Sraghna : Elle rend l'âme lors d'une soirée arrosée    Festival «Oued Eddahab » : Le coup d'envoi ce vendredi    Festival Tifawin : Les arts du rural en fête    Transfert: Le PSG « intransigeant » sur le cas Neymar, selon la presse    Le KACM signe un contrat de haut niveau    Les ministres de tutelle veulent professionnaliser le sport dans le continent    Le cinéma sans frontières fait escale à Berkane    Selon BAM, repli de 0,9% des prix des actifs immobiliers au T2-2019    Des migrants privés de terre ferme, d'autres de secours    Italie: Deuxième jour de consultations pour sortir de la crise    Boris Johnson reçu par Macron, tenant de la fermeté sur le Brexit    Crise de Hong Kong: Craignant un Tian an men 2, Pékin tergiverse…    Finance climatique. Une délégation marocaine en Corée    Ces jeunes artistes marocains qui brillent de mille feux    20 ans de règne : Un billet commémoratif de 20 DH émis par BAM    Fête de la Jeunesse : 443 personnes graciées    Grâce à la recharge *5 : Inwi démocratise l'achat d'applications sur Google Play Store    La relance sur fond de responsabilité    Arrestation à Sidi Slimane d'un individu soupçonné d'assener des coups mortels à sa femme    Service militaire : Démarrage de l'incorporation des appelés    Maroc–Iles Fidji : Vers un partenariat mutuellement bénéfique    Accidents de la route : 30 morts et 1.615 blessés en périmètre urbain    Quel temps fera-t-il ce jeudi ?    Service militaire obligatoire : 900 candidats accueillis à Oujda    Discours du roi. Un modèle de développement aux spécificités marocaines    Edito : Révolution    La fragile économie du lac Malawi victime du climat et de la surpêche    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un ex-militaire arrêté en pleine préparation d'un attentat en Californie
Publié dans La Nouvelle Tribune le 30 - 04 - 2019

Les autorités californiennes ont annoncé lundi l'arrestation d'un ancien militaire américain qui tentait d'organiser un attentat près de Los Angeles, selon lui pour venger les attaques commises contre deux mosquées en Nouvelle-Zélande en mars.
Mark Steven Domingo, 26 ans, a été appréhendé vendredi après avoir reçu ce qu'il croyait être une bombe mais qui était en réalité un engin factice livré par un policier sous couverture, a précisé Nick Hanna, procureur fédéral pour la Californie centrale.
Le suspect s'est vu refuser la liberté sous caution au terme de sa première comparution lundi devant un juge fédéral. Il comparaîtra à nouveau le 31 mai.
Selon les enquêteurs de la police fédérale (FBI), cet ancien combattant ayant servi notamment en Afghanistan entre 2012 et 2013 prévoyait de faire exploser une bombe artisanale lors d'un rassemblement d'extrême droite le 28 avril à Long Beach, au sud de Los Angeles.
Ce rassemblement devait réunir des nationalistes prônant la suprématie de la race blanche, à l'appel d'un groupe baptisé « Front national patriote uni ». Mais il n'a finalement pas eu lieu.
Sur internet et au cours de conversations avec un agent du FBI sous couverture, Mark Domingo, récemment converti à l'islam, a non seulement revendiqué son soutien aux jihadistes mais il a aussi affiché sa détermination à devenir un martyr de sa religion, a insisté M. Hanna.
Selon le FBI, M. « Domingo a acheté, les 23 et 24 avril 2019, plusieurs centaines de clous afin de s'en servir comme mitraille dans un engin explosif ». Il a « remis ces clous à quelqu'un qu'il pensait être un complice mais qui était en réalité un agent des forces de l'ordre travaillant pour le FBI », a précisé le procureur.
– « Dévoré par la haine » –
« Cette enquête a réussi à empêcher une menace très sérieuse représentée par un soldat entraîné au combat qui a répété à maintes reprises qu'il souhaitait causer le plus grand nombre possible de victimes », a affirmé le procureur.
« C'était un homme dévoré par la haine », a-t-il résumé.
« Je suis très heureux d'annoncer que nous avons déjoué un potentiel attentat terroriste », a de son côté lancé Paul Delacourt, l'un des responsables du FBI à Los Angeles, soulignant qu' »à aucun moment le public n'avait été en danger ».
D'après le dossier d'accusation, M. Domingo a mis en ligne le 2 mars une vidéo où il disait son appartenance à la religion musulmane.
Le lendemain, il en ajoutait une autre où il estimait que « l'Amérique a besoin d'un autre Las Vegas » –référence à la fusillade qui a fait 58 morts lors d'un concert en octobre 2017– pour « lui faire goûter à la terreur qu'elle répand allègrement partout dans le monde. »
Après les attaques meurtrières commises le 13 mars dans deux mosquées à Christchurch (Nouvelle-Zélande), il avait écrit: « Il doit y avoir des représailles ». Ce message avait mis en alerte le FBI qui avait noué contact avec lui pour le surveiller.
C'est dans le cadre de ces contacts que Mark Domingo a envisagé « d'attaquer différentes cibles, dont des juifs, des officiers de police, des églises et un site militaire », selon les enquêteurs.
Au cours d'autres conversations avec une « source anonyme » du FBI, il aurait parlé d'un mitraillage à l'aide d'un fusil d'assaut de type AK-47 en sa possession –arme qu'il aurait ensuite apportée à un rendez-vous avec cette source– « pour montrer que je suis sérieux » selon ses dires.
Le 3 avril, le suspect aurait explicitement apporté son soutien au groupe jihadiste Etat Islamique (EI). « Si l'EI venait ici, je prêterais allégeance à l'EI », a-t-il dit, selon le dossier d'accusation.
Mark Domingo est accusé d'avoir fourni et tenté de fournir une aide matérielle à des terroristes. Il encourt une peine maximale de 15 ans de réclusion s'il est reconnu coupable.
Le lendemain de son arrestation, un adolescent de 19 ans inconnu des services de police a ouvert le feu dans une synagogue de Poway, dans le sud de la Californie, tuant une personne et en blessant trois autres, avant que son arme ne s'enraye.
John Earnest, arrêté peu après la fusillade, aurait publié un pamphlet antisémite et raciste sur un forum en ligne pour revendiquer cette attaque ainsi qu'une tentative d'incendie commise contre une mosquée de la région quelques semaines plus tôt.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.