Intervenant à l'ouverture des travaux de la deuxième édition de la Conférence internationale de Marrakech sur la justice    Marrakech à l'heure de la réconciliation ittihadie    Investissement : Appel royal pour une approche intégrée    UA : Le Maroc signe le traité portant création de l'Agence africaine du médicament    Géopolitique de l'Afrique : voici le rapport annuel de Policy Center for the New South    Ces gouverneurs qui ont incarné Bank Al-Maghrib    Voici l'état-major de la Banque centrale    PLF 2020 : Benchaâboun présente le projet devant le Parlement    Accident d'une rame de tramway T1 avec un piéton : RATP Dev Casablanca présente ses condoléances à la famille du défunt    Zones franches : la fin de l'exonération ?    Après Sup de Co Marrakech, Mohamed Kabbaj rachète ESG Maroc    Le PLF-2020 propose le relèvement à 50% de l'abattement applicable au salaire brut du sportif professionnel    Maroc Telecom poursuit sa dynamique de croissance    L'ADA renforce les capacités des groupements des producteurs des produits du terroir    Insolite : Fier d'avoir été insulté par Trump    Sommet Russie-Afrique : Poutine se repositionne sur le continent    Erdogan menace de relancer l'offensive avant de rencontrer Poutine    Syrie: Poutine reçoit Erdogan qui menace de relancer l'offensive    L'ambassade du Maroc à Beyrouth ferme ses bureaux    Canada: Deuxième mandat, mais sans majorité, pour Justin Trudeau    Brexit : Johnson menace de retirer sa loi si les députés refusent de presser le pas    Chili: 1.420 arrestations et 84 blessés lors des manifestations    Suarez doit enfin chasser le sortilège loin de Barcelone    Ballon d'or 2019 : Rapinoe, Mbappé et Van Dijk en vedette    Divers sportifs    Abyaba annonce une « conférence nationale » sur la violence dans les stades    Le Rallye Aicha des Gazelles se déplace en Chine    Le 12ème Salon du cheval a pris fin dimanche : 38 pays, 230.000 visiteurs, 1.000 cavaliers, 700 chevaux…    CHAN 2020 : Le tournoi décalé au mois d'avril    La Tribune de Nas : Zidane, nouvelle tête de Turc ?    En réponse aux Hautes orientations royales : Sensibilisation jusqu'au 4 novembre au développement de la petite enfance    Facebook to Identify State-Run Media    Belgique : L'ARES accorde des bourses aux étudiants marocains    Why Turkey Wants a Safe Zone in Syria    Eric Renard : L'économie sociale et solidaire représente l'économie de demain    Voir la vie en vert    Chacun y va de ses chiffres pendant que l'hécatombe continue de plus belle    Colonies de vacances 2019 : El Hassan Abyaba dresse un bilan positif    Les films à voir absolument une fois dans sa vie    "Adam" en lice pour le Tanit d'or des Journées cinématographiques de Carthage    Coup d'envoi du Salon régional du livre et de l'édition à Fès    L'association Afrikayna lance son programme itinérant à Dakar    Casablanca : Présentation de l'ouvrage « Street food au Maroc, un goût authentique »    50 cartes d'artistes délivrées par la tutelle à ce jour    «Ana maghribi.a.» : L'Institut français du Maroc dévoile les noms des gagnants    Présentation du livre «Le dernier manuscrit» de Mamoun Lahbabi à Rabat    Madrid de nouveau sur la sellette    Mohammed Abdennabaoui : Le ministère public veille à préserver l'activité de l'entreprise    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sept réformes phares de l'UE
Publié dans La Nouvelle Tribune le 24 - 05 - 2019

De l'interdiction des pailles en plastique à la fin du « roaming », en passant par la réforme du droit d'auteur, coup de projecteur sur sept réformes emblématiques parmi les centaines d'actes législatifs adoptés par l'Union européenne lors de la dernière législature.
– HARO SUR LES PLASTIQUES –
La nouvelle réglementation interdisant les plastiques à usage unique a été adoptée fin mars, en moins d'un an, signe d'un large consensus. Pailles, touillettes à café, tiges de ballon mais aussi emballages alimentaires en polystyrène expansé (bien connus des adeptes de repas à emporter) seront bannis dans l'UE dès 2021.
Quant aux bouteilles en plastique, elles devront être mieux recyclées, tandis que l'industrie du tabac sera mise à contribution pour les coûts de collecte et de recyclage des filtres à cigarette.
– MEME TRAVAIL, MEME SALAIRE –
Chère à la France, la réforme du travail détaché a été adoptée en 2018 pour mettre fin aux dérives du « détachement ». Un dispositif qui permet à un Européen de travailler temporairement dans un autre pays de l'UE, tout en continuant à dépendre du système social de son pays.
La réforme, marquée par une confrontation entre pays de l'Ouest et de l'Est, vise à garantir le principe d' »une rémunération égale pour un travail égal », et fixe notamment à 12 mois la durée maximale du détachement, prolongeable de six mois. Une négociation distincte est toujours en cours pour le cas particulier des chauffeurs routiers.
– DROITS D'AUTEUR –
La réforme du droit d'auteur a été adoptée en 2019, au terme d'une bataille qui a opposé d'un côté grands groupes de presse et artistes favorables au texte, et de l'autre géants du numérique et défenseurs de la liberté d'internet, inquiets de ses conséquences.
L'une des dispositions phares rend les plateformes juridiquement responsables des contenus, les forçant à s'assurer qu'elles respectent bien le droit d'auteur. Une autre crée un « droit voisin » pour les éditeurs de presse, censé leur permettre de se faire mieux rémunérer lors de la réutilisation en ligne de leur production par des agrégateurs comme Google News.
– DONNEES PERSONNELLES –
L'UE a frappé un grand coup en adoptant un arsenal de règles de protection des données personnelles des Européens face aux dérives de l'ère numérique. Il s'agit du fameux « Règlement général sur la protection des données » (RGPD), applicable depuis fin mai 2018 et cité en exemple jusqu'aux Etats-Unis.
Il renforce certains droits, comme celui pour un internaute de savoir qui traite ses données et dans quel but, et d'être informé de tout piratage. Les entreprises ne les respectant pas risquent gros, avec des sanctions pouvant atteindre 4% de leur chiffre d'affaires mondial.
– FINI LE « ROAMING » –
La fin des frais d'itinérance, le « roaming », est l'une des réformes les plus concrètes de ces dernières années pour les consommateurs européens. Depuis juin 2017, ils peuvent utiliser leurs forfaits mobiles nationaux dans toute l'UE sans surcoût.
Selon la Commission, l'utilisation des données mobiles a été multipliée par 12, tandis que le nombre d'appels téléphoniques des voyageurs a doublé, par rapport aux habitudes constatées avant l'entrée en vigueur de la réforme.
– GARDE-FRONTIERES –
Marquée par le chaos des arrivées massives de migrants sur les côtes grecques en 2015, l'UE a considérablement renforcé les pouvoirs et les moyens de Frontex, l'agence chargée de coordonner la protection de ses frontières extérieures.
Pour épauler tout pays confronté à un afflux soudain, elle disposera d'ici 2027 d'un contingent permanent de 10.000 garde-frontières et garde-côtes, détachés pour la plupart par les Etats membres, et elle pourra désormais acquérir ses propres navires ou avions.
La Commission souhaitait aller plus loin et plus vite, mais elle s'est heurtée aux réticences des Etats membres, liées à des questions budgétaires mais aussi à des craintes pour leur souveraineté.
– ANTI-TERRORISME –
Le registre européen des passagers aériens, appelé « PNR », est un nouvel outil anti-terroriste adopté en 2016. Il impose aux transporteurs aériens de communiquer systématiquement des données sur leurs passagers aux autorités des Etats européens concernés par un vol depuis ou vers un pays tiers.
L'objectif est de permettre de détecter des individus qui n'ont jamais été soupçonnés de terrorisme, mais dont l'analyse des données (dates, itinéraires, coordonnées, etc.) suggère qu'ils pourraient être impliqués dans de tels actes. Les pays européens sont ensuite censés partager le fruit des éventuelles enquêtes déclenchées sur cette base.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.