Bras de fer autour de Mellilia    La HACA sévit contre les dérapages : Carton rouge pour Radio Mars    Projet de loi organique sur la grève. L'impasse !    Procédure pénale. Aujjar livre sa copie    Sacré Maroc (12)    Habib El Malki invité à participer à la réunion de l'Assemblée parlementaire du Commonwealth    Le premier vice-président de la Chambre des conseillers décoré    Le Maroc primé à Libreville pour ses efforts en faveur de l'autonomisation de la femme    Maroc : 74% des ménages équipés en accès internet    Compact II : La CGEM et le MCA-Morocco main dans la main    Enquête L'Economiste-Sunergia/Petits équipements collectifs: Les chiffres montrent une nouvelle piste pour l'inclusion    Trésor: 4,6 milliards de DH de dividendes à fin juin    Al Omrane et le CNRST s'allient pour promouvoir la recherche en matière d'habitat    Commission des investissements : 9 projets à l'étude pour 5 MMDH    Hausse historique de 26,54% :Transport aérien : Plus de deux millions de passagers en juin    Les aviculteurs font leur bilan dans le cadre du Plan Maroc Vert    Trump se défend de tout racisme, silence des leaders républicains    Ursula von der Leyen verdit son discours pour convaincre le Parlement européen    La géopolitique du Maroc dans un nouvel ordre mondial en crise    L'Egypte expulse des supporters algériens après la demi-finale de la CAN    Au moins 180 morts de la mousson en Asie du Sud    Une délégation d'éminents hommes d'affaires africains en visite au Maroc    PSA augmente de 4,7% sa part de marché au Maroc    France. 282 personnes interpellées après la victoire de l'Algérie    L'organisation des Jeux Africains est un défi pour le Maroc, dixit Talbi Alami    Achraf Bencherki rejoint le Zamalek    La décision du TAS avant la fin du mois en cours    La FRMF dément la démission de Hervé Renard    Karaté. Le Maroc champion d'Afrique    L'Algérie mobilise 28 avions pour la finale    Un ancien footballeur sud-africain tué par balles    Football marocain : Les vraies questions à poser sur ce sport-passion    La loi-cadre de l'enseignement adoptée en commission parlementaire    Des braqueurs de camions sous les verrous    La plage Ba Kassem à Tanger hisse le Pavillon bleu pour la septième année consécutive    Lutte contre le sida en 2018: Ombres et lumière    Enquête L'Economiste-Sunergia/Petits équipements collectifs: A 33 contre 28, les jeux arrivent devant les espaces verts    Résultats du Bac: Nouveau record!    Le Groupe scolaire Jacques Chirac homologué    Rendez-vous, ce soir, avec l'éclipse lunaire    Fès : Plaidoyer pour la promotion de la diversité culturelle    Il était une fois Hassan Megri    L'actrice Lashana Lynch va devenir l'agent 007 mais James Bond reste un homme    De l'urgence d'un plan «Maroc Culture»    The «Morocco Corner» s'invite chez les Vikings    Vers la création d'une Caisse sociale pour les auteurs    Farid Chamekh : "Il faut s'inspirer de tout, sans plagier bien sûr"    Le Maroc, invité d'honneur de la Foire internationale du livre de Bruxelles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





El Othmani se décerne un satisfecit devant les Conseillers
Publié dans La Nouvelle Tribune le 27 - 06 - 2019

Le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, a affirmé mercredi à Rabat la détermination de l'exécutif à honorer les engagements contenus dans son programme et à faire en sorte que les résultats obtenus puissent avoir un impact direct sur la vie des citoyens.
Répondant aux interventions des groupes et groupements parlementaires sur le bilan d'étape de l'exécutif au cours d'une séance plénière de la Chambre des conseillers, M. El Otmani s'est dit attaché au « discours de franchise en direction de l'institution législative et, à travers elle, l'opinion publique ».
« Dans certains domaines, les réalisations vont bien au-delà de nos engagements alors que dans d'autres, elles ne sont pas à la hauteur de notre ambition », a-t-il souligné, estimant que le gouvernement demeure engagé à répondre aux attentes légitimes des citoyens.
Il a sous ce même registre mis en avant l'approche gouvernementale visant à établir un document compilant le bilan d'étape de l'exécutif afin de présenter l'état d'avancement de la mise en œuvre de son programme durant deux années.
« Les débats qui ont eu lieu sur le bilan d'étape ont révélé au grand jour l'esprit d'harmonie qui prévaut entre les divers groupes de la majorité, mais aussi leur mobilisation constructive en appui à l'action gouvernementale et de es chantiers de réforme », a relevé M. El Otmani qui s'est félicité du réalisme et de l'objectivité du discours des composantes de la majorité.
Il n'a pas manqué de saluer l'attachement de l'opposition à exercer son droit constitutionnel en prenant part activement aux débats, affirmant « ne pas partager leur vision pessimiste en l'absence de propositions pratiques et d'alternatives réalistes ».
Sous cet angle, le chef du gouvernement s'est demandé comment qualifier d'échec l'action sociale de l'exécutif alors qu'il a réussi à signer un accord avec ses partenaires sociaux après deux ans seulement de son investiture.
«Ce gouvernement a réduit le taux de chômage, même si c'est en deçà de nos ambitions, et revu à la hausse le budget des secteurs sociaux, comme l'enseignement et la santé, ainsi que les subventions destinées à certaines catégories sociales. Il a également contribué à l'augmentation du taux de scolarité et à la réduction de la déperdition scolaire et de la mortalité des enfants et des mères », a-t-il argumenté.
Répondant à une question sur le Plan d'action national en matière de démocratie et des droits de l'Homme, M, El Otmani a affirmé que, dès son adoption, le gouvernement a entamé sa mise en œuvre à travers trois axes relatifs à la mise en place des mécanisme de suivi, à l'élaboration du plan opérationnel et l'accompagnement de la mise en œuvre.
Concernant la promulgation de certains textes législatifs importants, il a noté que les deux premières années du mandat du gouvernement ont été les plus prolifiques en deux décennies, avec plus de 430 textes juridiques ou organiques ont été examinés, dont plus de 150 projets de loi, assurant que l'exécutif est déterminé à rehausser la cadence de son action.
Sur le plan économique, il a mis en avant les efforts de l'Etat visant à améliorer la croissance de manière structurelle et durable, la gestion de la dette publique et la balance commerciale et à maîtriser le taux d'inflation, ainsi que les réformes engagées pour promouvoir l'investissement privé et le soutien aux entreprises, notamment les PME.
Il a cité, à ce propos, la réforme des centres régionaux d'investissement, la récupération des arriérés TVA, l'exonération des pénalités et amendes sur les impôts impayées au titre de 2018 et les délais de paiement, ainsi que la réforme du cadre législatif de la société anonyme, la société en nom collectif, la société en commandite simple, la société en commandite par actions, la société à responsabilité limitée et la société en participation.
Abordant le social, il a mis l'accent sur l'amélioration des indices de l'enseignement, le soutien à l'emploi et la lutte contre le chômage, l'amélioration du pouvoir d'achat, la mise à niveau du système de santé, à travers la généralisation de la couverture médicale, le renforcement de l'accès et l'amélioration de la qualité des services de santé, en plus de la politique visant à réduire les disparités territoriales.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.