Quand l'ambassadeur Hassan Naciri encense Fassi Fihri    Le Maroc et le Mexique engagés à promouvoir leur coopération touristique    Edito : Au-delà de la commande    Le Salon international de l'agriculture de Paris a ouvert ses portes samedi : Le terroir marocain à l'honneur    Atelier initié par la CNSS et l'AISS pour l'Afrique du nord : Des experts échangent sur la bonne gouvernance à Marrakech    Le financement participatif face à ses défis    Les devises étrangères contre le Dirham marocain (Cours de change)    Beni Mellal : le Club équestre de L'ERC des FAR domine le classement du Concours national de Saut d'obstacles    Coronavirus : L'Italie annonce un troisième décès, 149 cas de contamination détectés    Khalid Ait Taleb à la réunion d'urgence de l'UA sur le coronavirus : Le Maroc s'engage sur le plan africain en mettant à contribution son expérience et expertise    Arrestation à Salé de 4 personnes soupçonnées de possession et de trafic de 8.700 comprimés psychotropes    Carton plein pour Saad Lamjarred et Fnaire (VIDEO)    Notre confrère L'Opinion présente une nouvelle maquette    Championnat d'Egypte: le Zamalek se retire de la compétition    Météo: averses et risque d'orages ce lundi au Maroc    Saisie de 500 kilos de Chira dans la région de Marrakech    Alerte au COVID-19 en provenance d'Italie !    Saadeddine El Othmani : diligence et retards dans les affaires de l'Etat, selon les affinités partisanes    La Kechoise Marrakech    L'ouverture de consulats au Sahara marocain témoigne de l'intégrité territoriale du Royaume    Marche de protestation contre les restrictions de déplacement dans les camps de Tindouf    Rencontre à Azilal pour débattre des différents moyens à mobiliser    L'année s'ouvre par un repli de l'indice des prix à la consommation    Colloque sur la démocratie participative à la Chambre des représentants    Driss Lachguar préside une réunion consacrée aux préparatifs du 9ème Congrès national de la Chabiba    Mohamed Benabdelkader : Attribuer le blocage de l'adoption du Code pénal aux divergences sur un seul article est une tentative de diversion    Les retrouvailles tant attendues entre les étudiants rapatriés de Chine et leurs familles    Tableaux relevés à la 33ème édition du Med Avenir    Celui qui vient de l'avenir : Abdelkébir Khatibi    Un séisme meurtrier frappe la frontière irano-turque    Antarctique : fonte de glace record après l'arrivée de la canicule    Bulaid : « Mike Tyson m'a proposé de fumer un joint avec lui »    Le PPS invité au 18e Congrès des Palestiniens d'Europe    Marché des changes : le dirham s'apprécie de 0,53% face à l'euro    Ligue Europa: La soirée de Ziyech, En-Nesyri, Idrissi et Saïss    La 17e journée en 4 jours    Le Maroc propose d'accueillir les finales de la Ligue des Champions et de la Coupe de la CAF    «Les arts plastiques connaissent une dynamique créative très importants»    Au-delà des chiffres !    Célébration de la journée internationale de la langue maternelle à Rabat    En Algérie, des milliers de manifestants pour le premier anniversaire du Hirak    Australie : le Maroc à l'honneur au Festival multiculturel de Canberra    L'autre guerre    Les Algériens bouclent dans la rue un an de contestation populaire inédite    L'Allemagne renforce les mesures de sécurité après l'attentat raciste de Hanau    La Commission européenne salue les efforts du Royaume en matière de réformes fiscales    L'industrie du cinéma a été plus inclusive en 2019 que lors de la décennie précédente    Le CCM dévoile les jurys du 21ème Festival national du film de Tanger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Répit pour Huawei en plein flou sur les négociations commerciales avec Pékin
Publié dans La Nouvelle Tribune le 19 - 08 - 2019

L'administration Trump a accordé lundi un nouveau répit au géant chinois des télécoms Huawei, au moment où une grande incertitude entoure les négociations qui doivent mettre un terme à la guerre commerciale qui oppose les deux premières économies mondiales.
Le ministère américain du Commerce a prolongé lundi pour 90 jours la première période d'exemption accordée en mai à certains clients et fournisseurs américains de Huawei.
Cette nouvelle période « a pour but de donner aux consommateurs à travers toute l'Amérique le temps nécessaire de trouver des fournisseurs autres que Huawei, en raison de la menace permanente (qu'il représente) pour la sécurité nationale et la politique étrangère », a expliqué le ministère du Commerce.
L'administration Trump avait placé Huawei sur une liste noire en mai, accusant le groupe de travailler avec les autorités chinoises.
Les exemptions sont accordées à certaines entreprises américaines pour qu'elles puissent continuer à vendre des produits de faible technologie au groupe chinois ou pour permettre à certains de ses clients de changer de fournisseurs.
« Il y a 90 jours en plus pour des entreprises de télécoms américaines, dont certaines entreprises rurales, qui dépendent de Huawei », a expliqué le ministre du Commerce Wilbur Ross sur Fox Business, ajoutant: « nous leur donnons plus de temps pour se sevrer ».
Au-delà de ces exemptions, les agences fédérales ont toujours interdiction de travailler avec le géant chinois. Et l'administration a insisté à de nombreuses reprises sur le fait que Huawei ne peut pas participer à la construction du réseau mobile 5G aux Etats-Unis.
Washington mène une campagne active auprès de ses alliés pour qu'ils fassent de même.
Le ministère a précisé lundi qu'il avait ajouté 46 filiales de Huawei à la liste noire lundi, soulignant que depuis le mois de mai il avait au total inscrit une centaine de filiales et de personnes liées au groupe chinois.
– Confusion –
Dimanche, Donald Trump avait laissé à penser que la période d'exemption pourrait ne pas être prolongée, « pour des raisons de sécurité nationale ».
M. Trump avait également lié l'attitude de Pékin envers les manifestants pro-démocratie à Hong Kong et le sort des discussions commerciales entre les deux pays.
« Je pense qu'il serait très difficile de conclure un accord s'ils exercent de la violence, (…) si c'est une autre place Tiananmen », avait dit le président républicain, après avoir affirmé sur Twitter que son pays « avançait très bien avec la Chine ».
Plus tôt dans la journée, son principal conseiller économique, Larry Kudlow, avait affirmé que Washington et Pékin tentaient activement de remettre sur les rails les négociations pour mettre un terme à cette guerre commerciale qui pèse sur les perspectives de croissance mondiale.
Selon M. Kudlow, les hauts fonctionnaires des deux camps qui doivent se parler au téléphone « dans la semaine ou les 10 jours à venir ».
Les déclarations du conseiller de la Maison Blanche laissent toujours planer le doute sur l'arrivée d'une délégation chinoise à Washington au courant du mois de septembre.
Les marchés financiers, rendus extrêmement nerveux par toute une série de signes d'un fort ralentissement de l'économie mondiale –notamment à cause de la guerre que se livrent les deux premières économies du monde–, scrutent la moindre information sur ce front et réagissent fortement.
– Cadeau de Noël –
Au printemps, le président américain a abruptement mis fin aux discussions alors qu'un accord semblait à portée de main.
Finalement, les deux camps avaient repris langue au plus haut niveau, entre Donald Trump et Xi Jinping, en marge du sommet du G20 à Osaka en juin.
Mais, peu après, l'hôte de la Maison Blanche a décidé d'annoncer l'imposition à partir du 1er septembre de 10% de tarifs douaniers punitifs sur les 300 milliards de dollars de produits importés de Chine jusque-là épargnés.
M. Trump, qui est en campagne pour sa réélection, a finalement décidé de reporter au 15 décembre l'imposition de cette taxe sur toute une série de produits de grande consommation afin de ne pas gâcher les fêtes de fin d'année des Américains.
Ce geste a été perçu comme une concession à la Chine et un demi-aveu que les tarifs douaniers pouvaient bien avoir un impact sur l'économie américaine, même si le principal conseiller du président en matière de commerce, Peter Navarro, a tenté sur plusieurs émissions dominicales de convaincre du contraire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.