Projet de loi de finances /Droits de douane: Les mesures phares    La politique pénale du Maroc jaugée à l'aune des droits de l'Homme    Akhannouch juge nécessaire la « mise à niveau » de l'entreprise marocaine    Missing    L'ONMT veut développer le tourisme golfique au Maroc    Le Maroc, un marché émergent alternatif pour les entreprises espagnoles face au Brexit    Les facteurs de vulnérabilité financière pourraient aggraver le prochain ralentissement économique    Calcio : La Juventus et Ronaldo enchaînent    Le Onze national décroche haut la main sa qualification au CHAN 2020    Salon du cheval : La Sorba de Maher El Bachir remporte le GP S.M le Roi Mohammed VI de Tbourida    Les enseignants cadres des AREF se remettent en grève    Météo : De fortes pluies prévues dans certaines régions    Aéroport Marrakech Menara: Arrestation d'un Brésilien en flagrant délit de trafic de cocaïne    Coppola travaille sur "Megalopolis", son projet de film le plus ambitieux    Participation marocaine au Festival des musiques "Oslo World"    Projection en Norvège du film "Paris Stalingrad" de la Marocaine Hind Meddeb    Salon du cheval: La Sorba de Maher El Bachir remporte le Grand Prix Mohammed VI de Tbourida    La justice fait renaître Samir de ses cendres    L'ANCP : « Le ministre de la Santé n'a pas pris cette mesure »    Manifestations au Liban: L'ambassade du Maroc met une ligne téléphonique à disposition des Marocains    Les subventions à la culture ont-elles tué la création?    «Le Sahara est marocain»: il invite l'Algérie et le Maroc à ouvrir leurs frontières    Flexibilité du dirham : la solution de Jouahri en cas de choc externe    «La subvention a pratiquement aidé le secteur»    «Les subventions aux arts plastiques pourraient connaitre un réexamen»    PPS: l'opposition pour l'édification d'une alternative démocratique    «N'assassinez pas le rêve» des étudiants de Boulemane    Faculté de droit d'Agadir: Un acte inadmissible!    Les Botolistes proches de la qualification    Compensation: le PLF 2020 prévoit une dotation de plus de 13 MMDH    CAN 2020 : Les joueurs locaux corrigent l'Algérie    Météo: le temps qu'il fera ce dimanche    Vidéo. Le Maroc lance son premier nanosatelite dans l'espace    Vidéo. Mine d'art de Khouribga: quand les artistes essayent de "passer le relais"    Couverture alimentaire : Le Maroc a atteint « un bon niveau », selon Sadiki    Le Maroc rejoint le Réseau des Autorités de prévention de la corruption    Brexit, politique étrangère… au sommet de Bruxelles    Quand Donald Trump s'en prend à Bruce Springsteen et Beyoncé    Les glaciers suisses ont diminué de 10% en 5 ans    Insolite : Conférence record    Bella Hadid se livre sur son état mental    La Twittoma, ou comment les réseaux sociaux servent la bonne cause    Amar Saâdani : Le Sahara est marocain    Jack Lang : «Trésors de l'Islam en Afrique, de Tombouctou à Zanzibar témoigne de l'histoire du Maroc»    Eliminatoires CHAN 2020 : Maroc-Algérie à guichets fermés    Les violations des droits de l'Homme dans les camps de Tindouf mise à nu    ITF juniors au Maroc: Le RUC passe le relais au Riad    Syrie: Washington arrache une trêve à Erdogan, en vue de la création d'une « zone de sécurité »    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ouragan Dorian: 1.300 personnes non localisées aux Bahamas menacées par une nouvelle tempête
Publié dans La Nouvelle Tribune le 13 - 09 - 2019

Dix jours après le passage dévastateur de l'ouragan Dorian, quelque 1.300 personnes restaient non localisées aux Bahamas où une nouvelle tempête menaçait de s'abattre vendredi.
Le Centre national des ouragans (NHC) américain a indiqué qu'un nouvel avis de tempête tropicale pourrait être publié pour le centre et le nord-ouest des Bahamas et la Floride, et que des vents violents et de fortes pluies allaient s'abattre vendredi et samedi sur les îles touchées par Dorian.
La dépression susceptible de se transformer en tempête se trouvait vendredi à 00H00 GMT à environ 380 km au sud-est des îles Abacos, avec 80% de chances de se transformer en tempête dans les 48 heures suivantes, a indiqué le NHC.
Dans le nord-ouest de l'archipel des Caraïbes dévasté par Dorian, un ouragan de catégorie 5, les autorités cherchaient encore jeudi soir à localiser 1.300 personnes, contre 2.500 la veille, selon les services d'urgence.
Cette baisse drastique des personnes recherchées est due aux recoupements effectués entre la liste des personnes signalées disparues par leurs proches et celle des victimes hébergées dans des centres d'urgence, a indiqué le porte-parole de l'agence bahaméenne des situations d'urgence (Nema).
Le bilan officiel reste de 50 morts, a déclaré le chef de la police de l'archipel des Caraïbes, Anthony Ferguson.
Le chiffre devrait toutefois augmenter, a-t-il ajouté, demandant à la population d'être patiente, les opérations de recherches avançant lentement.
– « Des centaines de morts » –
« Sur la base des informations que j'ai reçu et de mon expérience, il y a des centaines de morts », a indiqué mercredi l'ancien Premier ministre bahaméen, Hubert Ingraham, au quotidien Nassau Guardian.
Environ 2.000 personnes étaient encore hébergées dans des centres d'accueil sur l'île de New Providence, et 150 autres à Grand Bahama. Mais le flot des évacués d'Abaco s'est tari selon le porte-parole des services d'urgence.
Ce porte-parole a également souligné que les procédures d'expulsion avaient été suspendues pour les clandestins, en large majorité des Haïtiens, victimes de l'ouragan.
Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, est attendu vendredi et samedi aux Bahamas afin de témoigner de la « profonde solidarité » de l'Organisation aux victimes du « terrible ouragan » Dorian.
Il y a une nécessité pour la communauté internationale « d'accroître son soutien à la population des Bahamas et à son gouvernement », a déclaré M. Guterres.
Citant les Bahamas, les inondations au Mozambique, la désertification au Sahel, les incendies en Amazonie, la fonte de la glace en Arctique et la destruction des coraux, le chef de l'ONU a exhorté les dirigeants de la planète à être plus ambitieux dans la lutte contre le changement climatique.
« Tout ceci confirme ce que nous disons tous depuis peu: le changement climatique est plus rapide que nous et nous devons adopter une approche beaucoup plus ambitieuse dans ce que nous faisons » pour vaincre ce phénomène, a-t-il souligné.
Lors de son déplacement, le secrétaire général rencontrera le Premier ministre Hubert Minnis à Nassau ainsi que d'autres responsables des Bahamas. Il aura aussi des entretiens avec des victimes de l'ouragan et les équipes humanitaires qui les assistent, a précisé un communiqué de l'ONU.
Le consulat des Bahamas à Washington et plusieurs organisations humanitaires ont lancé des appels à la générosité pour venir en aide aux victimes. Ils ont demandé de préférer les dons financiers vers les comptes en banque spécialement ouverts par le gouvernement bahaméen ou vers les ONG sérieuses, plutôt que les dons en nature qui ne correspondent pas forcément aux besoins sur le terrain.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.