Rabat et Paris appellent à une approche globale pour relever les défis de la sécurité et du développement en Afrique    La torture est-elle toujours de rigueur ?    Volonté du Maroc de renforcer sa coopération avec les Parlements d'Amérique latine et des Caraïbes    Ouverture du 1er Salon de l'industrie de transformation d'olives à Taourirt    Signature à Montréal d' un accord de partenariat entre Attijariwafa Bank et la Banque nationale du Canada    Plus de 25 entreprises portugaises en mission d' affaires multisectorielle au Maroc    Omar El-Béchir, l'autocrate déchu aux multiples visages    Pompeo promet une réponse ferme si l'Iran nuit aux intérêts américains en Irak    Les mesures restrictives prennent de l' ampleur au niveau du commerce mondial    Le choc RSB-DHJ accouche d'un nul    Klopp : Le projet d'expansion de la Ligue des champions à 32 clubs est du grand n 'importe quoi    Tokyo dévoile son stade olympique conçu pour affronter la chaleur    Un camion douche pour voir la vie sous un nouveau jour    Oujda aura son Centre d' accueil des enfants et adolescents autistes    L'USFP démarre les "Forums Socialistes " par la question économique sous le thème    "Un autre ciel" de Mohammed Al Horr présentée Journées Théâtrales de Carthage    Le public rbati découvre l'Amazonie brésilienne à travers la musique et le cinéma    La COP25 se clôture avec 42 heures de retard et un sentiment d'échec    Mordu par un chat au Maroc, il succombe quelques jours après en Espagne    L'Assemblée générale du Royal Golf Anfa Mohammedia est reportée    Enseigner autrement!    Agadir, un paradis de retraite où il fait bon vivre    Communiqué du Cabinet Royal    Casablanca. Rencontre-débat sur la promotion du don d'organes    Entretien avec le cinéaste et romancier Atiq Rahimi    HCP : Les solutions à la réduction des inégalités, selon les Marocains    DGI: Nouvelle fonctionnalité pour l'application mobile « Daribati »    Météo : Fortes vagues attendues sur l'Atlantique    Skhirat: Deux médecins chercheuses marocaines en diabète primées par SANOFI    Un site structurant à dimension internationale    Inde: 200 millions de musulmans, une minorité indésirable?    Abdennabaoui insiste sur le rôle « central » du corps du Secrétariat-greffe    Oujda. Formation sur la gouvernance au profit des conseillères communales    Maroc : Chutes de neige et rafales de vent lundi et mardi    L'APSB s'associe à la naissance de l'Association des sociétés de bourse africaines    Les Gnaoua au patrimoine de l'Unesco salués par André Azoulay    Cinéma et migration : « Rafaël » remporte le grand prix du Festival d'Agadir    El Otmani : la confiance dans les corps intermédiaires est cruciale    Casablanca: Annonce des projets primés au Festival international du film de l'étudiant    L'Organisation de Coopération Islamique fait le bilan de 20 ans d'activités    Attijariwafa bank renforce son engagement en faveur des MRE du Canada    Forum parlementaire: Le Maroc et la France, partenaires pour la sécurité et le développement en Afrique    Botola Pro D1 : Le classico Wydad-AS FAR vole la vedette    Complexe Mohammed VI: Le modus operandi    Les Algériens ne veulent pas Tebboune    Football: Qui sont les joueurs africains les mieux payés?    Neutralité carbone en 2050: l'UE s'engage, mais sans la Pologne    L'art Gnaoua inscrit au patrimoine immatériel universel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Angleterre: Avec Mourinho, ça va déménager à Tottenham!
Publié dans La Nouvelle Tribune le 20 - 11 - 2019

Après le bâtisseur, le bulldozer: au lendemain du limogeage de Mauricio Pochettino, José Mourinho a été nommé mercredi entraîneur de Tottenham, retrouvant enfin un banc après des mois d'impatience. Un sacré remue-ménage pour les « Spurs », qui vont découvrir le style bouillant du Portugais.
Pendant cinq longues années (2014-2019), une durée rare à ce niveau, Tottenham n'a connu qu'un seul technicien, Mauricio Pochettino. L'Argentin (47 ans) a patiemment construit une équipe et accompagné la mue du club avec l'onéreuse construction d'un nouveau stade et une finale de Ligue des champions perdue contre Liverpool en juin dernier (2-0).
Mais l'idylle a pris fin brutalement mardi en raison d'une spirale négative et d'un jeu en déliquescence pour les « Spurs », actuels quatorzièmes du Championnat d'Angleterre. Et pour succéder au pondéré « Poche », le club londonien n'aurait pas pu trouver plus aux antipodes que l'impétueux « José », qui était sans club depuis son éviction de Manchester United en décembre 2018 et a signé un contrat courant jusqu'en 2023.
« Je suis très heureux de rejoindre un club qui possède un si grand héritage et qui compte des supporteurs si passionnés », a déclaré Mourinho, cité dans un communiqué. « Les qualités des infrastructures et de l'équipe sont excitants. C'est travailler avec de tels joueurs qui m'a attiré. »
Le Portugais (56 ans), qui se répandait ces derniers temps dans la presse pour clamer ses envies de retour aux affaires, va donc diriger un troisième club anglais après Manchester United et Chelsea.
Et tenter d'ajouter de nouveaux faits de gloire à sa riche carrière après avoir gagné le titre de champion dans tous les pays où il est passé. Son parcours est jalonné de trophées: FC Porto au Portugal (2002-2004), Inter Milan en Italie (2008-2010), Real Madrid en Espagne (2010-2013) et Chelsea (2004-2007, 2013-2015) puis Manchester United (2016-2019) en Angleterre…
– Traitement de choc –
Il est par ailleurs l'un des trois seuls managers à avoir remporté la Ligue des champions deux fois avec deux clubs différents: le FC Porto en 2004 et l'Inter Milan en 2010. Il compte également à son palmarès deux C3 (la Coupe de l'UEFA avec Porto en 2003 et la Ligue Europa en 2017 avec Manchester United).
« Avec José, nous avons l'un des entraîneurs les plus performants du football », s'est réjoui le président de Tottenham, Daniel Levy. « Il a beaucoup d'expérience, c'est un grand tacticien et sait inspirer les équipes. Il a remporté des honneurs dans tous les clubs qu'il a entraînés », a relevé le dirigeant, qui avait souvent été critiqué par Pochettino pour sa frilosité dans le recrutement.
Cette fois, l'intraitable Levy va découvrir la personnalité flamboyante de son nouveau technicien, connu pour les incendies calculés qu'il aime à allumer en conférence de presse.
« Nous pensons qu'il apportera au vestiaire de l'énergie et de la foi », a dit le dirigeant.
C'est peut-être le traitement de choc dont a besoin Tottenham alors que le message de Pochettino, victime d'une certaine usure, ne semblait plus passer. En outre, dans sa folle course européenne la saison dernière, Tottenham a laissé des forces en Premier League, ne remportant que trois de ses douze derniers matches et débutant la nouvelle saison sur la même note.
– Cruciale Ligue des champions –
Le grand défi de Mourinho sera donc de remobiliser l'équipe et de remettre au pas certains joueurs aux envies de départ non satisfaites, comme Christian Eriksen.
Et son grand objectif est évident: hisser les Spurs à l'une des quatre premières places qualificatives pour la lucrative Ligue des champions, cruciale pour l'avenir du club qui a lourdement investi dans son nouveau stade (plus d'un milliard de livres). Avant les débuts de Mourinho contre West Ham samedi, Tottenham pointe à onze longueurs de la 4e place après douze journées et a été éliminé en Coupe de la Ligue par un club de D4.
En C1, malgré une humiliation 7-2 contre le Bayern Munich en poules, l'horizon est un peu plus dégagé puisqu'une victoire contre l'Olympiakos le 26 novembre sera synonyme de qualification pour les huitièmes.
Après la finale perdue contre Liverpool, José Mourinho, alors réduit au rang de commentateur sur beIN Sports, avait défendu Pochettino: « Nous sommes ici pour protéger le perdant, parce que le perdant ne mérite pas d'être appelé perdant ce soir ».
Après avoir pris sa défense, le voilà qui prend sa suite…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.