CGEM/DGI : Echange autour des dispositions de la Loi de Finances 2020    Botola: Le programme de la14 e journée    Turquie : un séisme fait au moins 21 morts dans l'est du pays    Syrie : plus de 38.000 déplacés en cinq jours dans le nord-ouest    La ministre espagnole des Affaires étrangères : le Maroc a le droit de délimiter son espace maritime    Le Maroc instaure le contrôle sanitaire aux ports et aéroports internationaux    Jamal Sellami: Nous sommes venus ici pour décrocher au moins un point    Hausse des exportations agro-alimentaires en 2019    Ajax : Tadic relativise l'importance du forfait de Ziyech    4ème Congrès du PAM : des pamistes toujours en quête d'un candidat rassembleur, proposent Mekki Zizi    Les enseignants contractuels reviennent à la charge    CGEM: Passation des pouvoirs entre Mohamed Bachiri et Chakib Alj    Ligue des Champions de la CAF : Le Wydad décroche son ticket pour les quarts    ONEE-TAQA : Prorogation du Contrat d'achat et de fourniture d'électricité de la centrale de Jorf Lasfar    Maroc-Espagne : Le « dialogue » pour résoudre le chevauchement des droits maritimes    L'ambassade du Maroc en Chine met en place une cellule de crise    Le nouvel Ambassadeur du Maroc au Liberia remet ses lettres de créance au Président Weah    Voici le temps qu'il fera ce samedi    Habib El Malki reçoit l'ambassadeur d'Autriche à Rabat    Thomas Reilly : Les progrès réalisés par le Maroc le placent en pole position en Afrique    La SIE change de positionnement    L'IFC octroie une enveloppe de 100 millions de dollars à la région de Casablanca-Settat    Le surfeur Boukhiam fier de représenter le Maroc, le monde arabe et l'Afrique aux JO 2020    La Bundesliga veut abaisser à 16 ans l'âge minimum pour jouer en pro    Rajoy, d'ex-chef du gouvernement à président de la fédération espagnole de football ?    La Chambre des représentants adopte une proposition et cinq projets de loi    En marge de l'ouverture à Laâyoune des consulats généraux de la RCA et de Sao Tomé    En recevant Merkel, Erdogan met en garde contre une propagation du chaos libyen    Paris au défi de convaincre le Pentagone de rester au Sahel    Arrêter de fumer 4 semaines avant une opération réduit le risque de complications    Insolite : Brève cavale    Des failles de sécurité constatées sur le navigateur web Safari    Piers Faccini, le maître de la complainte    Les vraies raisons de la perte de poids d'Adele    Bientôt, un musée Kylie Jenner    Zalar Agri réussit à lever 24 millions de dollars auprès de l'IFC    Irak : des milliers de manifestants réclament le départ des troupes américaines    Une publication en hommage posthume à Abdelkébir Khatibi    Brexit: Signature de l'accord à Bruxelles avant sa ratification par le Parlement européen    Adam de Maryam Touzani    Coronavirus : L'ambassade du Maroc en Chine suit la situation de près    Le Raja accroché à la veille de son départ en Tunisie    Proche-Orient: Trump promet son plan de paix dans les jours à venir    Indice de perception de la corruption 2019 : Le Maroc perd 7 places    «Sourtna», quand de jeunes photographes prennent d'assaut le Fort Rottenbourg    Le Souverain accorde une audience à l'archevêque de Rabat    Comment les étudiants voient leurs rêves s'éloigner    Cinéma : Adam, la force des femmes devant et derrière la caméra    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La famille de Joe Biden ne fera pas d'affaires à l'étranger s'il est élu président
Publié dans La Nouvelle Tribune le 09 - 12 - 2019

Le candidat à la primaire démocrate Joe Biden a affirmé que les membres de sa famille ne feraient pas d'affaires à l'étranger s'il est élu président des Etats-Unis l'an prochain, contrairement aux enfants de Donald Trump, ce qui est selon lui problématique.
L'ancien vice-président de Barack Obama a toutefois défendu le travail de son fils Hunter, qui a siégé à la direction d'une entreprise gazière en Ukraine (Burisma), un sujet sur lequel les républicains ne manquent pas de le critiquer.
« Ils ne feront aucune affaire dans aucune entreprise étrangère à cause de ce qui est arrivé à cette administration », a déclaré Joe Biden lors d'une interview sur la chaîne câblée HBO dimanche. « Personne ne cherchera des brevets pour des trucs venant de Chine, personne ne s'engagera dans ce type de chose ».
« Si vous voulez parler de problèmes, parlons de la famille de Trump », a-t-il poursuivi.
Après l'élection de son père comme président, Ivanka Trump, qui occupe une place de conseillère à la Maison Blanche, a déposé des marques pour sa ligne d'accessoires de mode, qu'elle a ensuite abandonnée.
L'interview de Joe Biden, qui a abordé de nombreux sujets, fait partie d'un plan média du candidat de 77 ans, qui tente de conforter sa place en tête des sondages parmi les candidats démocrates.
L'ancien vice-président, s'il a défendu son fils et son travail auprès de Burisma, a avoué qu'il avait un temps ignoré quelles y étaient ses responsabilités. « Je ne sais pas ce qu'il faisait. Je sais qu'il faisait partie du conseil d'administration. J'ai appris qu'il faisait partie du conseil d'administration après coup, et c'est tout », a-t-il expliqué.
Interrogé pour savoir s'il voulait en savoir plus, l'ancien vice-président a répondu: « Non, parce que j'ai confiance en mon fils ».
« Vous savez qu'il n'y a pas la plus petite preuve qu'il ait fait quoi que ce soit de mal. Vous savez cela », a insisté un Joe Biden combattif.
Les démocrates accusent Donald Trump d'avoir lié une aide militaire américaine et une visite à la Maison Blanche pour le président ukrainien Volodymyr Zelensky au fait que Kiev ouvre une enquête sur Joe Biden et son fils Hunter.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.