Coupe de la CAF: Le Hassania d'Agadir qualifié pour les quarts de finale    Immigration clandestine : 5 individus devant la justice à Oujda pour falsification    Coronavirus : trois cas confirmés en France    L'athlète marocain Hicham Laqouahi remporte la 31ème édition du marathon international de Marrakech    LDC Afrique: Le WAC et le RAJA seront bientôt fixés sur leurs adversaires pour les quarts de finale    Le Roi félicite le Premier ministre indien à l'occasion de la fête nationale de son pays    Le Roi félicite le Gouverneur général d'Australie à l'occasion de la fête nationale de son pays    Elevage dans l'Oriental : des actions pour juguler la faiblesse des précipitations    L'ITB pointe à l'horizon!    Le Raja pour la revanche et la qualification en Tunisie    Hicham Dmii jette l'éponge    Russie: Le nouveau gouvernement a du pain sur la planche…    Ali Najab: «Les tortionnaires du polisario agissaient sur ordre des Algériens»    L'ambassade du Maroc à Pékin rassure    Le PPS au parlement: Le pays ne dispose que de 13 médecins légistes!    Larbi Doghmi, un créateur dans la mémoire…    La «dissolution» de l'IRCAM: Que pensent les acteurs amazighs !    Brexit : l'UE nomme un ambassadeur auprès du Royaume-Uni    Capitales africaines de la culture : Rabat supplée Marrakech à la hâte    Coronavirus: le Maroc instaure un contrôle sanitaire aux ports et aéroports internationaux    Une panne de carburant d'une ambulance cause la mort d'un malade à Youssoufia    Coronavirus : le bilan grimpe à 56 morts et 2000 cas de contamination    Programme des principaux matchs du dimanche 26 janvier    CGEM: Et maintenant, au travail!    CGEM/DGI : Echange autour des dispositions de la Loi de Finances 2020    La ministre espagnole des Affaires étrangères : le Maroc a le droit de délimiter son espace maritime    Turquie : un séisme fait au moins 21 morts dans l'est du pays    Syrie : plus de 38.000 déplacés en cinq jours dans le nord-ouest    Hausse des exportations agro-alimentaires en 2019    Ligue des Champions de la CAF : Le Wydad décroche son ticket pour les quarts    Maroc-Espagne : Le « dialogue » pour résoudre le chevauchement des droits maritimes    Aucun cas de coronavirus au Maroc, annonce la Santé    L'IFC octroie une enveloppe de 100 millions de dollars à la région de Casablanca-Settat    En marge de l'ouverture à Laâyoune des consulats généraux de la RCA et de Sao Tomé    Habib El Malki reçoit l'ambassadeur d'Autriche à Rabat    La Chambre des représentants adopte une proposition et cinq projets de loi    Thomas Reilly : Les progrès réalisés par le Maroc le placent en pole position en Afrique    La SIE change de positionnement    Arrêter de fumer 4 semaines avant une opération réduit le risque de complications    En recevant Merkel, Erdogan met en garde contre une propagation du chaos libyen    Divers sportifs    Paris au défi de convaincre le Pentagone de rester au Sahel    Piers Faccini, le maître de la complainte    Les vraies raisons de la perte de poids d'Adele    Bientôt, un musée Kylie Jenner    Une publication en hommage posthume à Abdelkébir Khatibi    Brexit: Signature de l'accord à Bruxelles avant sa ratification par le Parlement européen    Adam de Maryam Touzani    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Cinéma et migration : « Rafaël » remporte le grand prix du Festival d'Agadir
Publié dans La Nouvelle Tribune le 15 - 12 - 2019

Le long métrage hollandais « Rafaël » a remporté le Grand prix de la 16ème édition du Festival international Cinéma et migrations (FICMA) qui s'est clôturée samedi soir à Agadir (9-14 décembre).
Réalisé par le Néerlandais Ben Sombogaart, le film de 1h45 min, sorti en 2018, relate l'histoire d'un jeune tunisien, marié à la coiffeuse Kimmy, contraint par le printemps arabe à fuir en Europe, mais qui termine son voyage à Lampedusa comme prisonnier et immigré illégal.
« Rafaël » s'ajoute aux très nombreux films qui parlent de la crise des réfugiés, mais il aborde le sujet habilement, selon une perspective très européenne. Par ailleurs, le prix de la meilleure réalisation a été décerné au film « Le jeune Ahmed » des réalisateurs belges Jean-Pierre Dardenne et Luc Dardenne, qui raconte en 84 minutes l'histoire d'Ahmed, un jeune de 13 ans en Belgique, pris entre les idéaux de pureté de son imam et les appels de la vie.
Le prix du meilleur scénario, quand a lui, a été attribué au réalisateur néerlandais pour son long métrage « Broeders ». Sorti en 2017, ce film raconte en 93 minutes l'histoire de deux frères qui se rendent en Syrie déchirée par la guerre à la recherche de leur frère cadet, perdu après avoir quitté le camp des réfugiés Azraq en Jordanie pour se rendre à Daraa en Syrie.
Au cours de la soirée de clôture du festival, le prix de la meilleure interprétation féminine a été remporté par l'actrice franco-marocaine Soraya Hachoumi pour sa performance dans « Soumaya », alors que le prix de la meilleure interprétation masculine est revenu à l'acteur maroco-belge Nabil Mallat pour son rôle dans le film « Rafaël ».
Le jury du long-métrage a été présidé par le cinéaste, homme politique et ancien ministre malien de la culture, Cheick Oumar Sissoko, aux côtés de l'actrice tunisienne Fatma Ben Saidane, du réalisateur franco-marocain Ismael Ferroukhi, de la réalisatrice italienne Annamaria Gallone et du réalisateur français Manuel Sanchez.
Sur un autre registre, le jury de la seconde compétition officielle du festival, réservée aux courts-métrages, a remis le Grand prix de cette catégorie au réalisateur franco-marocain Fouad Mansour, pour son film « Le Chant d'Ahmed ».
Le jury du court-métrage a été présidé, quant à lui, par le réalisateur, producteur et scénariste marocain Abdeslam Kelai, aux côtés de l'actrice marocaine Saadia Ladib, de la comédienne et auteur libanaise Darina Al Joundi, du metteur en scène et scénariste marocain Mohamed El Khomais, et de l'acteur franco-tunisien Abel Jafri.
S'exprimant à cette occasion, le président de l'Association « Initiative culturelle » organisatrice de cette manifestation, Driss Moubarik, s'est félicité du succès qu'a connu ce rendez-vous artistique et culturelle au niveau de la région Souss Massa, se réjouissant des nombreux films marocains et étrangers qui ont été projetés pour la première fois à Agadir.
« Cet événement cinématographique a pu atteindre son objectif qui vise essentiellement à mettre en évidence la diversité du cinéma marocain, aussi bien au niveau des films produits au Maroc, que ceux produits par les Marocains du monde, notamment à travers la thématique de la migration », a-t-il souligné.
Pour sa part, le secrétaire général du Conseil de la communauté marocaine à l'étranger (CCME), Abdellah Boussouf, a relevé que la participation de son département à l'organisation de ce festival depuis sa première édition, découle de l'importance de sa thématique, estimant qu'il est « le seul et unique festival au Maroc qui met en lumière la question des migrations dans le cadre de discussions culturelles et artistiques à travers des films projetés et des rencontres animées par des professionnels du 7ème art ».
« Le FICMA constitue un espace annuel d'échange qui met l'accent sur les questions sensibles de la migration auxquelles le Royaume fait face, qui est devenu un carrefour migratoire et pays d'accueil pour de nombreux migrants, et ce dans le cadre des dispositions de l'initiative royale en matière de migration », a-t-il indiqué.
La 16ème édition du FICMA a choisi comme pays invité d'honneur cette année la Belgique avec la présence d'une délégation de réalisateurs, cinéastes, et acteurs, présidée par le réalisateur belgo-marocain, Nabil Ben Yadir, et a été marquée également par des hommages rendus à l'actrice marocaine Asmaa Khamlichi, à l'acteur franco-marocain Karim Saidi et au défunt réalisateur algérien, Moussa Haddad.
Outre des projections de films, le public gadiri était au rendez-vous avec de nombreuses rencontres, ateliers et Master Class, encadrées par des professionnels du cinéma marocain et étranger et abordant les plus grands enjeux cinématographiques.
Le FICMA est organisé en partenariat avec le département ministériel chargé des Marocains résidant à l'étranger, le Centre cinématographique marocain (CCM), le Conseil de la communauté marocaine à l'étranger (CCME), la wilaya de la région Souss-Massa, le Conseil régional de Souss-Massa, la préfecture d'Agadir Idda Outanane et le commune d'Agadir.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.