Météo: le temps qu'il fera ce mardi 25 février    Le Roi Mohammed VI félicite la présidente de la République d'Estonie à l'occasion de la fête nationale de son pays    Selon l'OMS, le monde doit se préparer à “une éventuelle pandémie”    Aux camps de Tindouf, des manifestations de colère après des soupçons de «complicité» dans l'évasion de dangereux prisonniers    #RunforNEET2020 : une course pour l'insertion des jeunes    Les autorités de La Mecque ordonnent l'arrestation d'une rappeuse saoudienne    Les belligérants libyens élaborent un projet d'accord de cessez-le-feu à Genève    Pompeo appelle le Premier ministre irakien désigné à protéger les troupes américaines    Insolite : Anniversaire présidentiel    Les cygnes blancs de 2020    Le socialiste Sanders en super-favori, les démocrates modérés s'inquiètent    Des performances commerciales et financières favorables pour Crédit du Maroc    200ème but de Cavani sous les couleurs du PSG    Le Zamalek se retire du championnat égyptien    Qualification de trois taekwondistes marocains aux JO de Tokyo    Coronavirus: Marocains d'Italie, ceci vous concerne    Le DG de l'ONEE présente à Kampala le bilan positif de la présidence marocaine de l'Association africaine de l'eau    Marrakech abrite une journée nationale sur les NTI et le développement informatique    Festival "Stop drogue" : Une matinée dédiée à la promotion de la pratique du sport chez les femmes    Divers    Un chauffeur de camion arrêté à Agadir en possession de 589 kg de chira    Participation du Maroc à la 43ème session du CDH    Mubawab annonce le lancement de sa nouvelle Business Unit "Mubawab Transaction"    Dounia : Un monodrame poignant sur le parcours d'une jeune femme en quête d'identité existentielle    Avec "Pinocchio", Matteo Garrone signe un conte noir pour enfants    Une conférence scientifique internationale organisée par l'association Ibn Battouta    Rabat: Nasser Bourita s'est entretenu avec un responsable saoudien    Le père de Dounia Batma arrêté à Marrakech    Jumelage Maroc-UE, quel apport pour la loi-cadre sur l'éducation ?    17ème journée de la Botola Pro D1 : Qu'arrive-t-il au Wydad ?    Eliminatoires africaines de taekwondo : La Marocaine Oumaima El Bouchti qualifiée aux JO-2020    15ème Jazzablanca : L'appel à candidature lancé    La tournée «Stars 80» bientôt à Casablanca    Le Groupe Crédit Agricole du Maroc mobilisé pour Al Moustatmir Al Qaraoui    Inwi adhère officiellement à la «Déclaration Numérique GSMA»    Conseil de gouvernement jeudi: ce qui est prévu    Italie : 100.300 Marocains mis en quarantaine    Résultats financiers : CIH Bank termine l'année 2019 en forme    Protection sociale : La BAD accorde un prêt de 2 milliards DH au Maroc    Maîtriser la question religieuse!    Palestine: Vivement l'union!    Débat sur l'urgence climatique pour le continent africain    Parution: «Celui qui vient de l'avenir, Abdelkébir Khatibi»    Le Salon international de l'agriculture de Paris a ouvert ses portes samedi : Le terroir marocain à l'honneur    Carton plein pour Saad Lamjarred et Fnaire (VIDEO)    Championnat d'Egypte: le Zamalek se retire de la compétition    Marche de protestation contre les restrictions de déplacement dans les camps de Tindouf    Colloque sur la démocratie participative à la Chambre des représentants    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Virus: Un troisième mort, l'épidémie s'étend en Chine et gagne la Corée du Sud
Publié dans La Nouvelle Tribune le 20 - 01 - 2020

La Chine a fait état lundi d'un troisième mort d'un mystérieux virus apparu le mois dernier, alors que l'épidémie se propage vers le nord et le sud du pays et a gagné la Corée du Sud, à quelques jours des grands chassés-croisés du Nouvel An chinois.
L'épidémie, apparue en décembre dans un marché de Wuhan (centre de la Chine), touche désormais trois autres pays asiatiques (Japon, Thaïlande, Corée du Sud) et a fait au total 205 cas connus, dont 201 en Chine.
Pour la première fois, les responsables sanitaires chinois en ont signalé lundi de nouveaux en dehors de la métropole de Wuhan (11 millions d'habitants): deux cas à Pékin (nord) et un autre à Shenzhen, la grande ville de l'extrême sud qui fait face à Hong Kong.
Point commun à ces nouveaux cas, toutes les personnes contaminées s'étaient rendues à Wuhan ces dernières semaines.
C'est le cas également à Séoul où le virus a été détecté chez une Chinoise de 35 ans arrivée dimanche par avion depuis Wuhan.
Les autorités sanitaires sud-coréennes ont révélé qu'elle avait consulté samedi à l'hôpital à Wuhan en raison d'un rhume. On lui avait prescrit des médicaments avant qu'elle ne s'envole pour l'aéroport de Séoul où ses symptômes ont été détectés. Elle a été placée en quarantaine.
Le virus suscite des inquiétudes croissantes après le décès ce week-end d'une troisième personne depuis le début de l'épidémie et une augmentation significative du nombre de nouveaux cas à Wuhan (près de 140, le total atteignant désormais 198). Neuf patients sont dans un état critique.
Malgré tout, les autorités sanitaires de la ville se veulent rassurantes: selon elles, le risque d'une transmission du virus entre humains est jugé « faible », même s'il n'est « pas exclu ».
– Ampleur dissimulée –
L'épidémie intervient à l'approche des festivités du Nouvel An chinois, la période la plus chargée de l'année dans les transports. Des centaines de millions de personnes ont commencé à voyager en autocar, train et avion pour rendre visite à leur famille avant la fête qui tombe cette année le 25 janvier.
Malgré les risques de propagation, les déplacements en Chine ne font pour l'heure l'objet d'aucune restriction.
La souche incriminée est un nouveau type de coronavirus, une famille comptant un grand nombre de virus. Ils peuvent provoquer des maladies bénignes chez l'homme (comme un rhume) mais aussi d'autres plus graves comme le Sras (syndrome respiratoire aigu sévère).
Hautement contagieux, ce virus avait tué quelque 650 personnes en Chine continentale et à Hong Kong en 2002-2003.
Les symptômes du Sras ressemblent à ceux d'une pneumonie, avec une forte fièvre et divers problèmes respiratoires.
Lors de la pandémie, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) avait vivement critiqué la Chine pour avoir tardé à donner l'alerte et tenté de dissimuler l'ampleur de la maladie.
L'inquiétude est désormais perceptible à l'étranger, où les mesures de prévention se multiplient.
Depuis vendredi, les Etats-Unis filtrent les vols en provenance de Wuhan à l'aéroport de San Francisco et à l'aéroport JFK de New York – qui reçoivent tous deux des vols directs de Wuhan – ainsi qu'à celui de Los Angeles, où sont assurées de nombreuses correspondances.
La Thaïlande, où deux cas ont été recensés, a également renforcé les contrôles dans ses aéroports.
Les autorités de Hong Kong ont renforcé leurs mesures de contrôle aux frontières du territoire autonome, notamment avec des détecteurs de température corporelle.
Ce week-end, des scientifiques d'un centre de recherches de l'Imperial College à Londres, qui conseille des institutions comme l'Organisation mondiale de la santé (OMS), ont mis en doute les chiffres officiels estimant que le nombre de contaminations dépassait probablement le millier au 12 janvier.
Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs se sont fondés sur le nombre de cas détectés jusqu'alors hors de Chine pour en déduire le nombre des personnes vraisemblablement infectées à Wuhan, sur la base des données des vols internationaux au départ de l'aéroport de Wuhan.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.